Alerte Météo

Cyclone Belal à la Réunion : déjà un mort et l’île repasse en alerte rouge

Le Cyclone Belal à la Réunion fait repasser l’île en alerte rouge pour faciliter les opérations de secours. Suite au décès d’une personne sans domicile fixe. Le cyclone en approche risque de marquer l’histoire de l’île avec des rafales dévastatrices.

Début des ravages du cyclone Belal

La Réunion est en proie aux vents violents du cyclone tropical, la Population Confinée et en alerte maximale. Les conditions météorologiques extrêmes générées par le cyclone ont déjà commencé à entraîner des impacts sérieux sur l’île. Les autorités appellent à la prudence et à l’obéissance aux consignes de sécurité pendant cette période critique.

Quelques heures auparavant, le préfet de La Réunion, Jérôme Filippini, a déclenché l’alerte violette cyclonique, le niveau le plus élevé, à 6h00 heure locale (3h00 à Paris) ce lundi. Cette alerte est synonyme de « danger imminent« .

Nous sommes vraiment entrés dans le dur depuis ce matin. L’œil du cyclone est arrivé sur La Réunion, le mur est venu taper le nord de l’île. Ce cyclone est devenu un peu imprévisible lorsqu’il est venu percuter nos reliefs.

Le préfet sur BFM

Le Cyclone Belal fait un mort à la Réunion
Cyclone Belal : des météorologistes très inquiets de la direction de la tempête tropicale.

La situation demeure critique, et les autorités intensifient les mesures d’urgence pour faire face aux impacts du cyclone. Vers 10 heures du matin, l’île est repassée en alerte rouge, facilitant ainsi l’intervention des équipes de secours. Malgré un certain soulagement, les services de météorologie indiquent que « Belal ne devrait toutefois pas atteindre le stade de cyclone tropical intense« . Ils comparent son impact à celui du cyclone Firinga en 1989. La Réunion n’a pas subi les ravages d’un cyclone intense depuis une décennie, depuis le passage de Bejisa au début de 2014. La population et les autorités restent vigilantes face à cette situation météorologique exceptionnelle.

Prévisions Alarmantes : des rafales de vent jusqu’à 250 km/h attendues sur les hauteurs de la Réunion

Malgré l’espoir d’une intensité moindre, les autorités restent en alerte face aux prévisions météorologiques alarmantes. Selon la directrice interrégionale de Météo-France pour l’océan Indien, Céline Jauffret, des rafales de vent pouvant atteindre jusqu’à 250 km/h sont prévues sur les hauteurs de l’île. De plus, le reste de La Réunion ne sera pas épargné, car un renforcement brutal des vents est anticipé « dans les prochaines heures ». Actuellement, des rafales de 140 km/h ont été enregistrées à Petite-France (ouest), et elles pourraient atteindre, « au plus fort de l’événement, […] 200 km/h sur le littoral », a-t-elle souligné. La population est appelée à la plus grande vigilance.

Météo-France met en garde contre les périodes d’accalmie trompeuses pendant le passage du cyclone

La météorologiste Céline Jauffret a émis un avertissement crucial, soulignant le risque de signes trompeurs pendant le passage du cyclone.

Au passage de l’œil, il va y avoir des périodes d’accalmie. Elles sont temporaires et ne signifient pas que le cyclone est parti. Toute la journée, on va avoir des sautes brutales de vent

Céline Jauffret, météorologiste

Les habitants sont ainsi alertés sur la nécessité de rester vigilants tout au long de l’événement et de ne pas interpréter à tort ces moments d’accalmie comme la fin de la menace.

Ces Alertes Météo devraient vous intéresser :

Cyclone Belal à La réunion : décès tragique d’une personne sans domicile fixe retrouvée morte à Saint-Gilles

La préfecture a rapporté dans un communiqué le décès tragique d’une personne sans domicile fixe à Saint-Gilles (ouest) qui ne s’était pas mise à l’abri. Selon la gendarmerie locale, son corps a été retrouvé à proximité de la caserne. Par ailleurs, des premiers dégâts ont été signalés par Jérôme Filippini, le préfet. La préfecture a ajouté que 57 000 clients, soit 13% des foyers, sont actuellement privés d’électricité, et près de 35 000 personnes sont sans eau. Toutefois, elle a précisé que « aucune infrastructure essentielle n’est impactée ». La situation demeure critique, et les autorités travaillent activement à résoudre les problèmes causés par le passage du cyclone.

Lire toutes les Alertes Météo

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page