Armée

Le Griffon, nouveau blindé de l’armée française

Le Griffon, le nouveau blindé de l’armée française, a remplacé le VAB depuis 2019. L’armée française connaît une véritable transformation avec l’arrivée de nouveaux équipements comme le Griffon.

Après la chute de l’Union soviétique et l’expansion de la mondialisation, la défense n’était plus une priorité. Les armées européennes se sont affaiblies et ont réduit leurs ambitions. L’innovation a stagné, les armées fonctionnant en grande partie avec des équipements datant de la guerre froide et cherchant à clôturer à moindre coût les programmes en cours.

Le point le plus bas pour l’armée française est probablement atteint le 18 août 2008 à Uzbin en Afghanistan. L’embuscade provoque une onde de choc et soulève des questions. Les forces armées sont à court de moyens, leur légitimité est remise en cause. Après de nombreuses coupes budgétaires sous les différents gouvernements, notamment celui de Nicolas Sarkozy, l’armée française ne pouvait plus fonctionner dans ces conditions.

Armée Française : nouveaux Blindés
Armée Française: Nouveautés dans le programme Scorpion

Accélération de la modernisation de l’armée Française

Les années 2010 ont marqué un tournant, lent mais réel, pour l’armée française. L’intervention au Mali a permis aux soldats de se déployer et d’acquérir de l’expérience, malgré les faiblesses de l’armée. Les nombreux attentats en France et en Europe ont marqué l’opinion publique, qui s’est tournée vers l’armée en quête de sécurité. Le regain de tensions en Europe, notamment en Ukraine à partir de 2014, a suscité des craintes quant à un retour aux conflits de haute intensité.

Ces événements ont accéléré la modernisation de l’armée. Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013, puis sa mise à jour en 2017, ont permis d‘identifier les nouvelles menaces, les nouveaux objectifs et les nouveaux programmes. Ainsi, la mise en service du Griffon s’inscrit dans le cadre du programme Scorpion, visant à renouveler et à moderniser les capacités de combat de l’armée de Terre, notamment dans les situations de contact direct.

Le Griffon remplace le VAB
Le griffon remplace avantageusement le VAB

Remplacer le véhicule blindé emblématique, le VAB

Depuis les années 2000, la France cherche à trouver un successeur au Véhicule de l’Avant Blindé (VAB), entré en service en 1979. Malgré plusieurs campagnes de modernisation, ce véhicule tend à devenir obsolète face aux nouveaux défis liés aux conflits contemporains.

De plus, les spécifications initiales n’avaient pas anticipé une durée de vie aussi longue. Par conséquent, de nombreuses caractéristiques qui faisaient l’efficacité initiale du véhicule, telles que son autonomie ou sa flottabilité, ne sont plus aussi performantes. Le blindage a dû être considérablement renforcé, l’équipement du soldat a évolué, et les systèmes de communication sur le champ de bataille ont connu des améliorations significatives. En résumé, le moment est venu pour le VAB de prendre sa retraite.

Après un dernier acte héroïque sur les plaines ukrainiennes grâce au don d’une soixantaine de VAB aux forces ukrainiennes luttant contre l’invasion russe, le VAB laisse place au Véhicule Blindé Multirôle (VBMR) Griffon.

Le Griffon : Blindé de l'armée Française
Le Griffon présenté par les Bisons

Un engin novateur et contemporain : le Griffon

L’objectif de l’intégration du Griffon au sein de l’armée est de remplacer les 2257 VAB (données de 2021) par 1872 Griffons et 978 Servals, un véhicule similaire au Griffon mais plus léger, qui remplace également le VAB.

Le Véhicule Blindé Multirôle (VBMR) Griffon s’inscrit donc dans le cadre du programme Scorpion (Synergie du COntact Renforcée par la Polyvalence et l’InfovalorisatiON) et est complété par le Véhicule Blindé Multirôle Léger (VBMR-L) Serval, ainsi que par le Blindé de Reconnaissance et de Combat (EBRC) Jaguar.

Armée Française : Blindés Griffon
Arrivée des Griffon de l’armée Française

Une conception adaptée aux conflits à venir

Le programme Scorpion vise à intégrer l’infovalorisation au cœur du champ de bataille. Ainsi, les nouveaux véhicules doivent favoriser le combat collaboratif, rendant l’armée de Terre plus réactive et offensive, avec une compréhension du champ de bataille plus intuitive et omnisciente. Cette technologie repose sur l’électronique du véhicule, qui doit permettre une collaboration très étroite entre les unités. En résumé, l’objectif est de détecter un ennemi avec un Griffon, puis de partager automatiquement cette information avec d’autres unités sur le champ de bataille. Ainsi, un Jaguar peut intervenir pour traiter la cible sans délai.

Les nouveaux véhicules partagent également la plupart de leurs pièces détachées, ce qui doit réduire les coûts de maintenance, améliorer la disponibilité et réduire les temps d’entretien. De plus, la maintenance prédictive est intégrée pour faciliter l’entretien du parc des Griffons et de tous les véhicules du programme Scorpion. Le programme inclut la modernisation du char Leclerc, afin de l’intégrer avec les autres véhicules du champ de bataille.

Griffon : le dernier né de l'armée Française
Le Griffon blindé Français en pleine action

Le Griffon : une protection améliorée

Le Griffon est conçu pour protéger l’équipage des menaces modernes, notamment les projectiles balistiques, les mines, les engins explosifs improvisés (EEI), les incendies, ainsi que les risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC).

Le blindage du Griffon est constitué d’acier et de matériaux composites. Il est conçu pour résister aux tirs d’armes légères, aux mines et aux EEI. Le Griffon est également équipé d’un système de protection contre les incendies et les risques NRBC.

En outre, le Griffon est équipé d’une tourelle téléopérée. Cette tourelle est armée d’un canon de 25 mm, d’une mitrailleuse de 7,62 mm et d’un lance-grenades de 40 mm. Elle permet aux soldats de se protéger des tirs ennemis sans avoir à s’exposer au danger.

Intérieur du Griffon
L’intérieur d’un blindé Griffon

Une capacité de transport accrue

Le Griffon offre la capacité initiale de transport du VAB, soit 10 membres d’équipage. Cette capacité avait chuté à 6 dans le VAB en raison des nombreuses modernisations du véhicule et de l’augmentation de l’équipement des fantassins.

Le Griffon est plus spacieux que le VAB, ce qui lui permet de transporter plus de troupes et de matériel. Il est également équipé d’un système de climatisation, ce qui améliore le confort des soldats.

Le griffon blindé Français aux technologies avancées
Le griffon : une mutation technologique de l’armée Française

Le coût élevé d’un Griffon

La modernisation du Griffon a un coût élevé. Initialement prévu pour ne pas dépasser le million d’euros par unité, ce coût est passé à 1,5 million en 2017. Ce coût est dû à la complexité du véhicule et à l’utilisation de technologies avancées.

Les différentes déclinaisons du Griffon pour l’armée comme pour le VAB, qui possède plus d’une trentaine de versions, le Griffon se veut modulable. Actuellement, 6 déclinaisons sont proposées, comprenant quatre sous-versions pour le Griffon en format transport de troupe.

  1. Véhicule transport de troupe (VTT) ;
  2. FELIN ;
  3. Section de tir tireur d’élite ;
  4. Missile moyen portée (MMP) ;
  5. Ravitaillement.
  6. Génie ;
  7. Engin poste de commandement (PC) ou (EPC) et d’observation d’artillerie (VOA) ;
  8. Sanitaire (SAN), pour le service de santé des armées (SSA) ;
  9. NRBC
  10. Mortier Embarqué Pour l’Appui au Contact (MEPAC). L’ensemble de ces déclinaisons repose sur une structure commune :
  • Dimensions : 7,58 m de longueur ; 2,54 m de largeur et 3,50 m de hauteur ;
  • Masse : 24,5 tonnes de poids total autorisé en charge ;
  • Vitesse maximale route et tout terrain : 90 km/h.

Blindé Griffon : exportation
Exportation des blindés Griffon

Ces actualités peuvent vous intéresser :

L’exportation du Griffon dans le monde

  • L’arrivée récente du Griffon sur le marché limite ses exportations. Cependant, le VAB, son prédécesseur, a connu un succès important, avec plus de 5 000 unités produites et 19 pays utilisateurs.
  • En plus de la France, la Belgique utilise le Griffon, avec une commande en 2018 de 382 unités et 60 Jaguars. La concurrence est rude, mais le Griffon a des atouts à faire valoir. Véhicule polyvalent, capable de transporter 10 soldats et leur équipement, de se déplacer sur tous les terrains et de faire face aux menaces modernes. Il est également équipé d’une technologie de pointe, notamment un système de communication numérique et une tourelle téléopérée.
  • L’histoire commerciale du Griffon pourrait suivre celle du Rafale, boudé dans un premier temps, mais a connu de nombreuses commandes après avoir fait ses preuves au combat. Le Griffon est encore en développement, mais il a déjà été déployé au Mali et en Irak. Ses performances dans ces conflits pourraient convaincre d’autres pays de l’acquérir.

Retrouvez toute l’Actualité sur l’Armée Française et Internationale

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page