Décès de Célébrité

Alfred Grosser est mort à 99 ans le mercredi 7 février 2024 à Paris

Alfred Grosser est mort à 99 ans le 7 février 2024. Un historien, journaliste et éminent spécialiste des sociétés et des politiques françaises et allemandes. Alfred Grosser était un brillant universitaire, artisan du rapprochement franco-allemand.

Le politologue Alfred Grosser est mort à Paris à 99 ans

L’historien et politologue franco-allemand Alfred Grosser, figure intellectuelle majeure de la réconciliation et de la coopération entre la France et l’Allemagne, est décédé à l’âge de 99 ans. Annonce faite par sa famille à l’AFP, confirmant des informations du journal Le Monde, jeudi 8 février. « Tous les acteurs de l’amitié franco-allemande sont orphelins aujourd’hui (…) Alfred Grosser était un trait d’union pétri d’humanisme entre nos deux pays et une profonde source d’inspiration », a réagi l’ambassadeur de France en Allemagne François Delattre, sur le réseau social X.

Nous perdons l’un des plus grands. De Francfort à Paris, personne n’a autant façonné notre vision de la réconciliation franco-allemande que lui.

Cornelia Woll, présidente de l’école Hertie de Berlin

Alfred Grosser est mort à 99 ans le mercredi 7 février 2024 à Paris
Alfred Grosser est décédé à 99 ans, il était le symbole emblématique de l’apaisement franco-allemand

Alfred Grosser, un grand Européen né en Allemagne mais de nationalité française depuis 1937, était un pilier de Sciences Po. Il était aussi chroniqueur pour plusieurs journaux. Fils d’un pédiatre juif, sa famille a quitté l’Allemagne en 1933 pour trouver refuge en France. Son père est décédé l’année suivante. Alfred Grosser a étudié en France et est devenu agrégé d’allemand. Alfred Grosser a d’abord occupé le poste de directeur adjoint du bureau de l’UNESCO en Allemagne. Il est devenu ensuite professeur à l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris. Il y a consacré la majeure partie de sa carrière.

Chroniqueur politique dans les journaux Le Monde, La Croix, Ouest-France et L’Expansion

Alfred Grosser a occupé le poste de secrétaire général du Comité français d’échanges avec l’Allemagne nouvelle et a été directeur de sa publication, Allemagne. Il a également été président du Centre d’information et de recherche sur l’Allemagne contemporaine (Cirac). Sur le plan médiatique, il a été chroniqueur politique pour plusieurs journaux français, notamment Le Monde (de 1965 à 1994), La Croix, ainsi que pour le journal régional Ouest-France et le magazine L’Expansion.

Alfred Grosser est mort à 99 ans le 7 février 2024 à Paris
Alfred Grosser dans le cadre des Dialogues d’Europe

Ce Décès de Célébrité peut vous intéresser : Sebastian Piñera est décédé à 74 ans d’un accident d’hélicoptère le mardi 6 février 2024

Tout au long de sa carrière, Alfred Grosser a publié de nombreux ouvrages. Parmi lesquels on compte « Affaires extérieures : la politique de la France depuis 1944 », « Hitler : la press et la naissance d’une dictature », « L’Allemagne de notre temps », « La IVe République et sa politique extérieure », « Regard athée sur les chrétiens », « La Joie et la Mort. Bilan d’une vie » et « La France, semblable et différente ».

Père de quatre enfants, Alfred Grosser, grand amateur de musique classique, occupait également la présidence du Forum voix étouffées (FVE), une organisation qui s’engage dans la redécouverte des musiciens victimes du nazisme et des régimes totalitaires européens du XXe siècle.

Décès des Célébrités Françaises et Internationales

Cédric VEDEL

est directeur de publication et un des journalistes de Pointactu. Passionné par l'Asie, né en Auvergne en 1971. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité débordante pour tout ce qui l'entoure. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page