Décès de Célébrité

Antonio Paolucci est mort à l’âge de 84 ans le 4 février 2024 à Florence

Antonio Paolucci est mort à 84 ans. Ancien directeur du complexe muséal de Florence, ancien ministre de la culture et directeur des Musées du Vatican.

Parmi les chroniqueurs et connaisseurs d’art italiens les plus respectés, Antonio Paolucci est natif de Rimini. Il né le 19 septembre 1939 : disciple de Roberto Longhi, il intègre la direction des biens culturels en 1969.

Antonio Paolucci a débuté son parcours en remportant la compétition pour le poste d’inspecteur des beaux-arts. Au sein de l’autorité de préservation des biens artistiques et historiques de Florence en 1969. Tout au long de son trajet professionnel, il a occupé des postes de responsable. Que ce soit à Venise, Vérone, Mantoue et a dirigé l’atelier de travail de la pierre dure à Florence.

Avec le décès d’Antonio Paolucci, l’Italie perd un homme de culture passionné et rigoureux, un érudit infatigable qui a consacré sa vie à la protection, à la promotion et à la valorisation de notre patrimoine artistique et culturel. À sa famille et à ses proches, nos plus sincères condoléances

Gennaro Sangiuliano, Ministre italien de la Culture

Antonio Paolucci est mort à 84 ans le 4 février 2024
Antonio Paolucci est décédé le 4 féverier 2024, il était notamment directeur des musées du Vatican

Antonio Paolucci : une vie dédiée à l’art

Paolucci a obtenu son diplôme en histoire de l’art en 1964 avec Roberto Longhi. Il amorçait ainsi son parcours au sein de l’administration publique en tant que fonctionnaire du ministère de l’Instruction publique. Jusqu’en 1975, il assuma les responsabilités ultérieurement dévolues au ministère de la Culture. En 1969, lorsqu’il s’est lancé dans le domaine des surintendances.

À partir de 1980, Antonio Paolucci a assumé la fonction de responsable, d’abord à Venise, puis à Vérone, Mantoue, et enfin à Florence, où il a été surintendant de l’Opificio delle Pietre Dure. Ultérieurement, il a rejoint la Surintendance du patrimoine artistique et historique. Renommée Surintendance du patrimoine artistique et historique, et enfin, Surintendance spéciale pour l’ensemble du musée florentin). De plus, il a été désigné directeur régional du patrimoine culturel et paysager de Toscane. Jusqu’à sa retraite après avoir atteint la limite d’âge en 2006.

De janvier 1995 à mai 1996, Antonio Paolucci est ministre du patrimoine culturel et environnemental sous Lamberto Dini. À la suite du séisme qui a frappé l’Ombrie et les Marches en 1997, il a été désigné commissaire extraordinaire du gouvernement pour la restauration de la basilique Saint-François d’Assise.

Antonio Paolucci est mort à 84 ans le 4 février 2024 à Florence
Antonio Paolucci grand historien de l’art, ancien ministre de la culture italienne

Directeur des Musées du Vatican

En novembre 2007, le pape Benoît XVI l’a désigné en tant que directeur des Musées du Vatican. Une fonction qu’il a occupée jusqu’en juillet 2016. À cette date, le pape François a choisi Barbara Jatta comme sa successeure, qui a pris ses fonctions le 1er janvier 2017. Barbara Jatta avait collaboré avec Antonio Paolucci pendant les six mois précédents en tant que directrice adjointe.

En 2018, Paolucci a été nommé président du Comité directeur du concours international de design préparatoire à la reconstruction de la Basilique de San Benedetto da Norcia. Gravement endommagée par le séisme ayant frappé le centre de l’Italie en 2016. En reconnaissance de ses mérites dans le domaine culturel, Antonio Paolucci a été élu académicien ordinaire de l’Académie des arts du dessin de Florence. Le ministre Francesco Rutelli l’avait nommé parmi les quatre experts chargés d’apporter leur soutien à Salvatore Settis dans la coordination des travaux du Conseil supérieur du patrimoine culturel et paysager.

Antonio Paolucci est mort à 84 ans
L’un des grands maîtres de l’histoire de l’art est décédé. Fils d’antiquaires, il décide dès son plus jeune âge de se consacrer à la « défense » du patrimoine national

Une pluie de condoléances

Le décès d’Antonio Paolucci crée un grand vide dans le monde de la culture. Grand connaisseur de l’ histoire de l’art , muséologue de renommée mondiale, il frappe par la clarté cristalline de sa pensée. C’était la clé de sa capacité à communiquer à tous des pensées très élevées et des concepts complexes, en les rendant accessibles. Et de la grande humanité avec laquelle il a su guider et inspirer ses collègues dans leur travail, dont moi. Ce fut un honneur pour moi de pouvoir toujours compter sur ses conseils et son exemple.

Eike Schmidt , ancien directeur des Galeries des Offices à Florence

Antonio Paolucci est mort à 84 ans à Florence
Antonio Paolucci : son amour pour Rimini, son parcours, son attrait auprès des jeunes


Ce Décès de Célébrité peut vous intéresser : Rafael Alvira s’est éteint à 81 ans le dimanche 4 février 2024 à Madrid

Je suis profondément attristé par le décès d’Antonio Paolucci, un éminent universitaire et historien, un homme d’institutions, un intellectuel raffiné. Florence perd l’une de ses figures les plus influentes. dans son rôle de ministre du gouvernement Dini a apporté du prestige à Florence et à l’Italie. Il dirigea admirablement le complexe muséal florentin et, en tant que surintendant, fit partie du jury international qui attribua le projet de sortie des Offices à Isozaki. Dans la mesure du possible, Paolucci n’a jamais manqué d’exprimer sa voix, même critique, sur les principaux événements culturels italiens. Une voix toujours reconnaissable, lucide, jamais banale, qui va nous manquer désormais.

Dario Nardella, maire de Florence (Italie)

Décès des Célébrités Françaises et Internationales

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page