Décès de Célébrité

Donald Kinsey est mort à 71 ans le mardi 6 février 2024 à Merrillville dans l’Indiana

Donald Kinsey est mort le 6 février 2024 à Merrillville. Chanteur et Guitariste américain de blues et de reggae, il décède à 71 ans. Célèbre pour avoir été membre de The Wailers, le backing band de Bob Marley.

Mort de Donald Kinsey, chanteur et guitariste de blues et de reggae

Quelques semaines après le décès de son frère aîné Ralph, c’est au tour de Donald Kinsey de nous quitter. Donald Kinsey est mort à 71 ans le mardi 6 février 2024 à Merrillville dans l’Indiana. Son frère avait été victime, l’été dernier, d’un grave accident de voiture ayant entraîné une longue hospitalisation.

Tout comme ses frères, le jeune Donald ne tarde pas à se lancer dans la musique. Sous l’influence de son père, le bluesman de Gary, dans l’Indiana, Lester J. Kinsey Jr. À peine adolescent, il commence à se produire avec son père et son frère Ralph sous le nom de Big Daddy Kinsey & His Fabulous Sons. En collaboration avec Ralph, il forme un trio blues rock avec le bassiste Busta Jones, White Lightnin’, qui sort un album éponyme sous le label Island Records. Un morceau sera échantillonné, plusieurs décennies plus tard, par De La Soul.

Donald Kinsey est mort à 71 ans le mardi 6 février 2024
Donald Kinsey, fils du grand blues Big Daddy Kinsey, apportait sur scène une ambiance blues enracinée avec son jeu de guitare contagieux

Donald Kinsey rejoint les Wailers, groupe de Bob Marley

Pendant ce temps, sa renommée personnelle s’accroît. Il rejoint l’orchestre d’Albert King, apparaissant notamment sur l’album de 1974 « I Wanna Get Funky ». Il est crédité sous le nom de « Donald Kenzie ». Au festival de Montreux en 1973, pour un concert documenté sur l’album de King « Blues At Sunrise ». Sa carrière prend un tournant inattendu lorsqu’il est recruté pour rejoindre les Wailers, le groupe de Bob Marley. Il cherche alors à conquérir un public plus large que celui des amateurs de reggae. Il se distingue vite dans le monde de la musique jamaïcaine. En travaillant, en plus de Marley, avec Peter Tosh et Burning Spear. Il apparait sur plusieurs albums majeurs du genre, dont « Rastaman Vibration » de Bob Marley & The Wailers et « Legalize It » de Peter Tosh. Il accompagne à la guitare le duo formé par ce dernier avec Mick Jagger.

Donald Kinsey s’est retrouvé aux côtés de Bob Marley lorsque celui-ci échappe en 1976 à une tentative d’assassinat… En 2020, il retrouve ses anciens collègues des Wailers pour l’album “One World”, qui obtient une nomination aux Grammys. C’est dans un style reggae qu’il entame sa carrière solo, mais accompagné de son frère Ralph à la batterie. Sortie d’un single en 1981 sous le nom de Don Kinsey And The Chosen Ones… Il contribue également au début des années 1980 à des sessions d’enregistrement pour Betty Wright.

Donald Kinsey est mort le 6 février 2024 à Merrillville
Donald Kinsey, à la guitare lors d’un concert à Boston

Donald Kinsey & The Kinsey Report

Mais l’attrait du blues est irrésistible. Donald et Ralph, accompagnés de leur frère cadet Kenneth à la basse, forment le groupe Kinsey Report. C’est un clin d’œil aux travaux du pionnier de la sexologie Alfred Kinsey. Pour soutenir leur père dans son premier album, sorti en 1985 sur le label Rooster Records. Repéré par Bruce Iglauer, Donald figure sur deux albums d’Alligator de Roy Buchanan. Mais aussi sur la bande originale du film français Saxo, alors que le label publie le premier album du Kinsey Report. Le groupe, sous le nom de Donald Kinsey & The Kinsey Report, est inclus dans l’anthologie « The New Bluebloods ».

Ces Décès de Célébrités peuvent vous intéresser :

Cette période est particulièrement propice à leur blues rock énergique, et le groupe publie un deuxième album pour Alligator, suivi de deux disques pour Pointblank. Les frères accompagnent à nouveau leur père, sous le nom de Big Daddy Kinsey And Sons, sur l’album « Can’t Let Go », paru chez Blind Pig en 1990. Cependant, Donald est le seul à figurer au générique de l’album acoustique « Ramblin’ Man », sorti cinq ans plus tard, partageant la guitare avec John Primer. Un dernier album du Kinsey Report paraît en 1998, à nouveau sur Alligator, intitulé « Smoke And Steel », suivi d’un EP autoproduit, « Standing (I’ll be) », en 2014. Malgré cela, le groupe reste actif sur scène jusqu’en 2022, effectuant notamment une tournée en France en 2009.

Donald Kiensey est mort à 71 ans le 6 février 2024
Donald Kinsey (1953-2024), en solo de guitare à San-Francisco

Sa carrière solo

En tant qu’artiste solo, Donald Kinsey participe à la tournée 2006 du Chicago Blues Festival. Il est aux côtés de Trudy Lynn et du groupe de Wayne Baker Brooks. Par la suite, il se produit à plusieurs reprises sur les scènes françaises, entre 2014 et 2016, avec le groupe du guitariste Nico’ZZ. Mis à part une apparition sur une anthologie « Playing For Change » en 2018 et sur l’album des Wailers de 2020, il ne semble pas avoir enregistré de nouveaux morceaux ces dernières années. Malgré des problèmes de santé fragiles, il a encore fait une apparition remarquée l’été dernier lors de l’hommage à Albert King au Chicago Blues Festival.

Décès de Célébrités Françaises et Internationales

Cédric VEDEL

est directeur de publication et un des journalistes de Pointactu. Passionné par l'Asie, né en Auvergne en 1971. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité débordante pour tout ce qui l'entoure. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page