Décès de Célébrité

L’écrivain israélien Sami Michael est décédé à l’âge de 97 ans le 1er avril 2024

Sami Michael est mort à 97 ans le lundi 1er avril 2024. C’était un écrivain israélien qui a immigré d’Irak en Israël à l’âge de 23 ans. Depuis 2001, Michael a occupé le poste de président de l’Association pour les droits civiques en Israël.

L’écrivain israélien est mort à l’âge de 97 ans le 1er avril 2024

Sami Michael, né le 15 août 1926, était un écrivain israélien. Originaire d’Irak, il a immigré en Israël à l’âge de 23 ans. Depuis 2001, Michael a occupé le poste de président de l’Association pour les droits civiques en Israël (ACRI).

Sami Michael a été l’un des premiers en Israël à plaider en faveur de la création d’un État palestinien indépendant aux côtés d’Israël. Dans ses romans, il explorait les aspirations et les luttes tant des Juifs que des Arabes. Cette approche novatrice de la littérature hébraïque moderne a suscité la controverse. Elle a été largement débattue dans les universités et les médias. En 2007, Sami Michael a reçu le prix EMET.

Il se définissait lui-même non pas comme sioniste, mais comme Israélien. Dans le but de promouvoir l’inclusion de tous les citoyens d’Israël.

L'écrivain Sami Michael est décédé à l'âge de 97 ans
L’écrivain israélien Sami Michael est mort à l’âge de 97 ans

Ses activités politiques ont entraîné l’émission d’un mandat d’arrêt contre lui

Né sous le nom de Kamal Salah, Sami Michael était le premier-né d’une famille juive laïque de Bagdad. Son père y exerçait le métier de marchand. Il a grandi et fait ses études dans un quartier diversifié de juifs, de musulmans et de chrétiens à Bagdad. Michael a achevé ses études dans le système éducatif juif de Bagdad, à l’école Shamash. Il a obtenu son diplôme d’études secondaires en 1945.

À l’âge de 15 ans, après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Sami Michael rejoint un groupe clandestin de gauche (communiste) agissant contre le régime oppressif en Irak, devenant rapidement son leader. Il a écrit sur cette période de sa vie dans son roman « A Handful of Fog ». À 17 ans, il a commencé à écrire des articles pour la presse irakienne, mais ses activités politiques ont entraîné l’émission d’un mandat d’arrêt contre lui. Contraint de fuir en Iran en 1948, Sami Michael a été condamné à mort par contumace par un tribunal irakien. En Iran, il a rejoint le parti communiste Tudeh. Incapable de retourner en Irak, il est arrivé en Israël en 1949.

Installé à Haïfa, dans un quartier arabe, Sami Michael a travaillé pour le journal Al Ittihad et Al Jadid en tant que rédacteur, tout en tenant une chronique hebdomadaire sous le pseudonyme de Samir Mared. En 1955, désillusionné par la politique de l’URSS, il a quitté le parti communiste mais est resté attaché aux idéaux socialistes. Par la suite, il a travaillé comme hydrologue dans le nord d’Israël pendant 25 ans, complétant ses études à l’Université de Haïfa.

Mort de l’écrivain israélien Sami Michael à l’âge de 97 ans
L’écrivain israélien Sami Michael est mort à 97 ans le 1er avril 2024

Sami Michael aura écrit 11 romans, 3 livres non-fictionnels et plusieurs articles et essais

À l’âge de 45 ans, Michael s’est lancé dans l’apprentissage de l’hébreu. En 1974, il a publié son premier roman en hébreu, « Tous les hommes sont égaux mais certains le sont davantage », ouvrant la voie à un débat sur les inégalités socio-économiques en Israël. Sami Michael a publié au total 11 romans, 3 livres non-fictionnels et plusieurs articles et essais, devenant un nom bien connu en Israël.

Ces Décès de Personnalités peuvent vous intéresser :

En reconnaissance de ses réalisations, une route à Haïfa a été baptisée en son honneur en 2002. Il a également été nommé membre honoraire de l’Académie de langue arabe d’Israël en 2008. Son engagement en faveur de la réduction des écarts sociaux et de l’égalité des chances a conduit à la création de l’association Sami Michael, qui récompense chaque année des individus partageant ses valeurs.

Décès Récentes de Célébrités Françaises et Internationales

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page