Décès de Célébrité

Emmanuel Le Roy Ladurie est décédé le 22 novembre 2023, à l’âge de 94 ans aux Moutiers-en-Cinglais

Emmanuel Le Roy Ladurie s’est éteint ce mercredi 22 novembre à son domicile. Professeur au Collège de France, administrateur général de la Bibliothèque nationale. Il faut aussi historien renommé du monde rural et du climat. Il était célèbre pour être l’un des pionniers de l’histoire du climat.

Emmanuel Le Roy Ladurie : Un Historien de renommée internationale

Dès la fin des années 1980, professeur au Collège de France, Le Roy Ladurie oriente ses recherches vers le quotidien des individus et le climat. Grâce à ses ouvrages de référence, il acquiert une renommée internationale en tant qu’historien.

Décés d'Emmanuel Le Roy Ladurie à 94 ans
Mort d’Emmanuel Le Roy dans sa bibliothèque

L’historien , a d’abord connu un succès totalement inattendu. En 1975, son ouvrage « Montaillou, village occitan de 1294 à 1324 » est publié chez Gallimard. Ce livre relate la vie, au XIVe siècle, d’un village de paysans montagnards imprégnés de foi cathare. Contre toute attente, ce travail d’ethnohistoire connaît un succès fulgurant,. Il est vendu à plus de deux millions d’exemplaires. Il consacra son auteur non seulement auprès de la communauté des historiens mais aussi auprès d’un grand public cultivé.

Emmanuel Le Roy Ladurie est mort le 22 novembre 2023 à son domicile
Emmanuel Le Roy Ladurie à la bibliothèque Nationale de France

Emmanuel Le Roy Ladurie est déjà un universitaire reconnu par ses pairs. Il occupait une chaise au Collège de France, institution où se pressent des esprits de grande renommée. Le Roy Ladurie est toutefois plus habitué à la confidentialité de ses travaux d’histoire quantitative. Il était loin d’imaginer une telle ferveur. Dès l’avant-propos de son livre, il exprimait une certaine tendresse pour le monde « où vivaient les rustres du soi-disant bon vieux temps« .

Les ferveurs du modernisme post-soixante-huitard étaient déjà en train de s’affaiblir. Barthes pouvait bientôt écrire dans son journal en 1977 qu’il avait compris « tout à coup » qu’il lui était indifférent d’être « moderne ». En somme, les conditions étaient réunies pour assurer un grand succès à ces paysans du Languedoc auxquels Le Roy Ladurie avait déjà consacré sa thèse. Il restera un historien des campagnes françaises du Moyen Âge et des Temps modernes.

Emmanuel Le Roy Ladurie est mort à 94 ans
Emmanuel Le Roy Ladurie avec ses amis, en quête d’histoire

Fils d’un ancien ministre du gouvernement de Vichy

Né en 1929 à Moutiers-en-Cinglais dans le Calvados, Le Roy Ladurie était le fils d’un ancien ministre du gouvernement de Vichy. Jacques Le Roy Ladurie, propriétaire exploitant de la vallée de l’Orne. En réaction, Emmanuel Le Roy Ladurie adhéra au Parti communiste en 1949, décrivant cet engagement comme un « coup de foudre ».

Il milita avec ardeur pendant sept ans, aux côtés de nombreux élèves de la rue d’Ulm, formant des liens avec des personnalités telles que Pierre Juquin, François Furet et Michel Crouzet. Il rompit avec le PC en 1956 après la publication du rapport Khrouchtchev et l’annonce de l’intervention soviétique en Hongrie. Cette rupture fut durable, et il chercha ensuite sa voie à la « deuxième gauche », devenant même brièvement secrétaire de la section PSU de Montpellier. Il fut victime d’un attentat de l’OAS à son domicile pour ses prises de position en faveur de l’indépendance de l’Algérie.

Etendre une discipline universitaire à l’enseignement secondaire

Il se consacra ensuite principalement à sa carrière d’historien. Après son passage à Normale Supérieure et son agrégation en histoire, il enseigna à la faculté de Montpellier. En 1973, il fut nommé au Collège de France à la chaire d’histoire de civilisation moderne.

Son parcours sans faille s’explique par son respect scrupuleux de la « nouvelle histoire » et de l’École des Annales. S’appuyant sur la notion braudélienne de « longue durée », Le Roy Ladurie expliquait dans « Le Territoire de l’Historien » : « La révolution quantitative a totalement transformé, dans notre pays, le métier d’historien ». « L’histoire s’immobilise« , déclara-t-il dans sa leçon inaugurale au Collège de France. Il est désigné pour succéder à Fernand Braudel à la direction des Annales. Le Roy Ladurie devint le chef de file de cette école au moment même où le prestige de celle-ci commença à s’affaiblir avec le temps. Surtout lorsque des historiens grand public comme Alain Decaux critiquèrent ses effets délétères sur l’enseignement de l’histoire.

LIRE AUSSI : Frank Borman est décédé le 7 novembre à l’âge de 95 ans dans l’Etat du Montana

L’erreur des agents du ministère, à laquelle Le Roy Ladurie semble étranger, fut d’avoir voulu étendre une discipline universitaire à l’enseignement secondaire. Avec le relatif désintérêt pour l’histoire quantitative à la fin des années 1980, Le Roy Ladurie s’intéressa au quotidien, à la vie des individus, et au climat, devenant un historien scrupuleux dans ces domaines. Il fut également chroniqueur au Figaro Littéraire pendant de nombreuses années.

Retrouvez toutes les Célébrités Disparues

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page