Décès de Célébrité

Le guitariste de Jazz Sylvain Luc est mort à 58 ans le 13 mars 2024

Sylvain Luc, guitariste de jazz originaire de Bayonne, est décédé à 58 ans. Il s’était établi à Paris où il est devenu arrangeur, compositeur et accompagnateur pour de nombreux artistes de variété tels qu’Al Jarreau, Catherine Lara et Michel Jonasz.

Sylvain Luc est mort à l’âge de 58 ans

Né le 7 avril 1965 à Bayonne, Sylvain Luc avait commencé à jouer de la guitare dès l’âge de 4 ans. Il s’est ensuite tourné vers le violon. Il a poursuit ses études de violoncelle au conservatoire régional de Bayonne.

Avec son groupe de jazz progressif, le Bulle Quintet, composé de Nicolas Filiatreau à la batterie, Mario Vilas aux claviers, Jean-Claude Driollet à la basse et Pierre Olivier au vibraphone et aux percussions, il remporte le XIXe festival de Jazz de San Sebastian en 1982 et enregistre le thème « Tôt Le Matin » de Mario Vilas sur l’album du festival.

Après avoir donné de nombreux concerts avec ce groupe basque, il déménage à Paris où il devient arrangeur, compositeur et accompagnateur d’artistes de variété, tout en continuant à jouer du jazz en tant que bassiste dans le trio de Richard Galliano et en tant que guitariste aux côtés d’Éric Le Lann.

Sylvain Luc est mort à l'âge de 58 ans
Le guitariste Jazz Sylvain Luc lors d’une interview au festival de Caen

La carrière de Sylvain Luc

En 1993, Sylvain Luc est désigné comme l’ambassadeur mondial des guitares Godin. Cette année-là marque également la sortie de son premier album, « Piaia ». L’année suivante, il enregistre « Petits Déjà », un album en duo avec Louis Winsberg.

En 1999, il publie l’album « Ameskeri », en collaboration avec Stéphane Belmondo, suivi de « Duet », un album en duo avec Biréli Lagrène, qui se vendra à plus de 70 000 exemplaires. En 2000, Sylvain Luc joue de la guitare et de la basse sur l’album « Les Machines absurdes » de William Sheller.

La même année, il fonde le Trio Sud avec André Ceccarelli et Jean-Marc Jafet. Le groupe sort son premier disque en 2000, et remporte la Victoire du Jazz en tant que meilleure formation de l’année 2003, à l’occasion de la sortie de « Sylvain Luc Trio Sud » en 2002. Ils publient ensuite « Young and fine » en 2008.

Le guitariste Jazz Sylvain Luc est mort à l'âge de 58 ans
Sylvain Luc, guitariste star de Jazz, est décédé à 58 ans le 13 mars 2024

Il utilise la technique du re-recording en superposant jusqu’à 4 pistes de guitare

En 2003, il sort « Ambre », son deuxième album en solo après « Piaia ». Utilisant la technique du re-recording, il superpose jusqu’à 4 pistes de guitare. Il participe en 2006 au World Music Festival d’Oron-le-Châtel en Suisse.

Depuis 2006, il est régulièrement présent dans la formation String quartet, aux côtés de Didier Lockwood, Victor Bailey et Billy Cobham. En 2007, Sylvain Luc remporte un Djangodor, dans la catégorie « musicien confirmé ».

En 2009, on le retrouve en trio dans une formation « All Stars », aux côtés de Richard Bona et Steve Gadd. Il retrouve également Biréli Lagrène pour un deuxième album en duo, « Summertime ». En janvier 2011, Sylvain Luc se voit décerner le prix Django-Reinhardt par l’Académie du Jazz.

En mai 2011, lors d’une carte blanche à la Salle Pleyel, il partage la scène avec Biréli Lagrène, Richard Bona, André Ceccarelli et Thierry Eliez. La même année, l’album « Organic » est publié, en collaboration avec Ceccarelli et Eliez.

Le guitariste de Jazz Sylvain Luc est mort à 58 ans
Sylvain Luc au festival de Jazz de Sète

L’album « Giù la testa » composé de musiques de films écrites par Ennio Morricone

En 2013, paraît « Souvenirs d’enfance », un album inspiré de comptines. En 2014, « Giù la testa », réalisé avec Stefano Di Battista, voit le jour. Cet album est composé de musiques de films écrites par Ennio Morricone, Michel Legrand et Nino Rota.

En 2015, il enregistre « La Vie en Rose » avec Richard Galliano, un album rendant hommage à Édith Piaf et Gus Viseur. 2016, un concert en duo avec Bernard Lubat est publié sous le titre « Intranquille ».

En 2019, Sylvain Luc sort « D’une Rive à l’autre », un album en duo avec la guitariste classique Marylise Florid, mêlant musique classique et improvisation. La même année, paraît « 2.0 », son deuxième album en duo avec Stéphane Belmondo.

En 2021, Sylvain Luc publie « Sylvain Luc, By Renaud Letang », un album surprenant dans lequel douze compositions inédites, interprétées en solo en re-recording, sont confiées au réalisateur Renaud Letang, connu pour son travail avec des artistes tels que Manu Chao ou Alain Souchon. Initiée par le producteur Alexandre Lacombe, la rencontre devait initialement impliquer plusieurs musiciens (basse, batterie…).

Trio MLB avec Stéphane Belmondo, Sylvain Luc et Thierry Maillard
« Birka » du trio MLB : Stéphane Belmondo, Sylvain Luc et Thierry Maillard

Le trio MLB : Stéphane Belmondo, Sylvain Luc et Thierry Maillard

Finalement, les deux hommes se retrouvent en tête à tête pour explorer le travail du son et des textures, selon Sylvain Luc, « pour privilégier le chant. Pas de déballage ostentatoire, d’effet de manche ni d’exercice de style. Ce qui a été surprenant, c’est que je me suis positionné comme un chanteur, finalement ». La guitare est manipulée à travers des pédales d’effets (octaver…), des synthétiseurs et une guitare midi. Le résultat peut par moments évoquer la musique de Steve Reich, la musique électronique, le hip-hop, Wes Montgomery ou encore George Benson.

Toujours en 2021, paraît « Eclectik » avec André Ceccarelli et Hadrien Féraud. Consacré en grande partie au répertoire de la chanson, l’album accueille de nombreux invités tels que Sly Johnson, Richard Bona, Pierre Bertrand ou Alex Ligertwood.

En 2021 également, sort « Birka », avec le trio MLB : Stéphane Belmondo, Sylvain Luc et Thierry Maillard. Cette formule plutôt inhabituelle, voire inédite (trompette, guitare et piano), sans percussions, explore une forme de « jazz de chambre ». Leur album s’inspire de Birka, l’une des premières villes créées en Suède ainsi que de l’histoire d’une guerrière viking.

Ces Décès de Célébrités peuvent vous intéresser :

En avril 2023, paraît l’album « Simple Song » chez Space Time Records. Sylvain Luc y joue en solo, souvent à la guitare acoustique et avec simplicité, des chansons qui lui sont chères, qu’elles soient issues du répertoire du jazz, du rock ou de la chanson. L’album rappelle parfois ses débuts avec « Piaia », qui l’avait révélé en 1993.

Le 14 mars 2024, sa compagne Marylise Florid annonce son décès survenu la veille.

Ses récompenses

  • 2003 : Victoires du jazz dans la catégorie Artiste ou formation instrumentale française de l’année
  • 2007 : Djangodor, catégorie « musicien confirmé »
  • 2010 : Grand Prix du Jazz de la SACEM
  • 2010 : prix Django-Reinhardt

Décès Récents de Célébrités Françaises et Internationales

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page