Décès de Célébrité

Henri Lopes est mort à l’âge de 86 ans à l’hôpital Foch à Suresnes

Henri Lopes, ancien chef du gouvernement de la République du Congo et ancien directeur Afrique de l’UNESCO, est décédé à l’âge de 86 ans. Cet écrivain congolais a consigné l’histoire récente de son continent. Alain Mabackou a salué un talent d’écriture marqué par une « ironie incisive » ainsi que par une « réflexion profonde sur les coutumes congolaises ».

Henri Lopes est décédé à l’âge de 86 ans
L’écrivain Henri Lopez et son livre « Tribaliques »

Henri Lopes : Mort d’un écrivain Talentueux

Reconnu comme l’un des écrivains talentueux qui a contribué à faire du Congo « le quartier latin de l’Afrique centrale, » l’ancien Premier ministre congolais Henri Lopes est décédé le jeudi 2 novembre en France à l’âge de 86 ans, comme l’a annoncé sa famille le vendredi à Brazzaville, par le biais d’un communiqué.

Henri est décédé le jeudi 2 novembre à l’hôpital Foch à Suresnes, emporté par la maladie

Sa famille à la presse

Henri Lopes nous a quittés, diplomate lucide et élégant, écrivain illustrant le génie de notre langue, esprit généreux et intègre qui faisait honneur au Congo ! Honneur et respect à un contemporain capital !

Olivier Zegna Rata, ancien directeur de cabinet d’Hervé Bourges au Conseil supérieur de l’audiovisuel

Écrivain au style direct, il a immortalisé l’histoire contemporaine de l’Afrique au travers d’une multitude d’ouvrages, comprenant plusieurs romans tels que Le Pleurer-rire, unanimement reconnu comme son chef-d’œuvre, Ma grand-mère bantoue et mes ancêtres les Gaulois, Sans tam-tam, ainsi qu’Il est déjà demain.

Mort de l'écrivain Henri Lopes
Henri Lopes présentait son livre « Il est déjà demain »

LIRE AUSSI : Hubert Reeves s’est éteint à l’âge de 91 ans, le 13 octobre 2023 à Paris

Le Congo : Quartier Latin de l’Afrique centrale

Doté d’une chevelure grisonnante et arborant souvent un sourire, Henri Lopes figurait parmi les écrivains les plus talentueux. Il a grandement contribué à l’appellation du Congo en tant que « le quartier latin de l’Afrique centrale ». Sa plume était indépendante, même en période d’ascension du marxisme-léninisme.

Il se réclamait du communisme et faisait partie du mouvement révolutionnaire. Celui qui a renversé, en 1963, l’abbé Fulbert Youlou, le premier président du Congo indépendant.

Henri Lopes avait une formation d’historien, il a enseigné à l’École normale supérieure d’Afrique centrale à Brazzaville. Par la suite, il s’est illustré dans le domaine politique. Il a occupé successivement les postes de ministre de l’Éducation nationale, des Finances, et Premier ministre sous la présidence du dirigeant marxiste Marien Ngouabi, entre 1973 et 1975, tout en continuant à publier ses premiers écrits.

Sur les plateformes de médias sociaux, de nombreuses messages de condoléances circulent depuis vendredi matin. Ils font référence au décès d’un écrivain de grande envergure, également auteur des paroles de l’hymne national.

Voir tous les Décès des Célébrités

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page