Décès de Célébrité

L’astronaute Richard Truly est mort à 86 ans le 27 février 2024

Richard Truly, astronaute américain et administrateur de la NASA, est décédé le 27 février 2024 à l’âge de 86 ans. Il a été un administrateur associé de la NASA pour les vols spatiaux.

Richard Truly de la Nasa est mort à l’âge de 86 ans

Richard Truly fut parmi les pionniers des astronautes à voyager à bord de la navette spatiale. Il dirigea la NASA en tant que huitième administrateur; Il est décédé à l’âge de 86 ans.

La mort de Truly, survenue mardi 27 février, a été confirmée par l’Association des explorateurs de l’espace. Une organisation professionnelle regroupant les astronautes et cosmonautes du monde entier, dont Truly était membre à vie.

Pilote naval, Truly faisait partie des premiers candidats choisis pour le Laboratoire de vol habité (MOL) de l’US Air Force. Cependant, lorsque ce programme a été annulé en 1969, il s’est joint à six autres stagiaires du MOL pour former le septième groupe d’astronautes de la NASA. Ils ont été la dernière classe sélectionnée dans le cadre du programme Apollo.

L'astronaute Richard Truly est mort à l'âge 87 ans
L’astronaute Richard Truly en direct de l’espace dans son vol avec Columbia

Son premier vol spatial en tant que pilote sur STS-2

«Je n’ai jamais rempli de candidature pour rejoindre la NASA», a déclaré Truly dans un récit oral de la NASA en 2003, ajoutant qu’il n’avait jamais postulé pour être intégré au programme MOL ; la première classe a été attribuée plutôt que sélectionnée. «Je suis donc la seule personne à avoir déjà volé dans l’espace sans avoir jamais postulé.»

Richard Truly a effectué son premier vol spatial en tant que pilote sur STS-2. La deuxième mission du programme de la navette spatiale, en 1981. Cependant, auparavant, il faisait partie des quatre astronautes sélectionnés pour tester les atterrissages de l’orbiteur à ailes. C’était dans le cadre du programme d’essais d’approche et d’atterrissage avec le prototype de navette nommé « Enterprise ».

En collaboration avec son futur commandant pour STS-2, Joe Engle, Truly a réalisé un vol « captif » à bord de l’Enterprise. Il restait attaché au sommet du porte-navette, et deux vols « libres », se séparant de l’avion porteur 747 modifié en altitude avant de se poser à la base aérienne d’Edwards, en Californie du Sud.

L’astronaute Richard Truly est mort à 86 ans
Joe Engle et Richard Truly prennaient leur envol à bord de la navette spatiale Columbia

Engle et Truly prennent leur envol à bord de la navette spatiale Columbia

Le 12 novembre 1981, Engle et Truly ont pris leur envol à bord de la navette spatiale Columbia. Ils sont devenu ainsi le deuxième équipage à tester le vaisseau spatial en orbite terrestre. Cette mission a confirmé la réutilisabilité de la navette spatiale. Elle a été la première à tester le système de télémanipulateur Canadarm, également connu sous le nom de bras robotique.

« Dès que nous avons décollé, je me suis rendu compte que tout était en ordre. Je n’ai jamais entendu un bruit pareil de toute ma vie », a déclaré Truly lors d’un gala en 2016 célébrant le 35e anniversaire des deux premières missions de la navette spatiale.

Pendant la mission, Truly et Engle ont réalisé plusieurs expériences scientifiques, testé les moteurs du système de manœuvre orbitale (OMS) de la navette, échangé avec le président Ronald Reagan et même été réveillés par les Muppets (« Cochons dans l’espace »), avant de devoir écourter leur mission prévue de cinq jours en raison d’un problème avec une pile à combustible.

Richard Truly ancien astronaute et directeur de la NASA est mort à 86 ans le 27 février 2024
Richard Truly ancien astronaute et directeur de la NASA est mort à l’âge de 86 ans le 27 février 2024

Engle et Truly ont accompli un atterrissage à Edwards deux jours et six heures après leur décollage

« Nous avons volé à peu près la même durée à bord du STS-2 que lors du STS-1 », a déclaré Truly. « Mais nous avions cinq jours de provisions à mettre dans un sac prévu pour 2,5 jours. J’ai examiné le plan de vol après la mission et j’ai pensé que nous avions peut-être eu seulement deux, deux heures et demie de sommeil. »

Un an plus tard, Truly est retourné dans l’espace comme commandant de la navette spatiale Challenger et de l’équipage STS-8. En compagnie du pilote Dan Brandenstein et des spécialistes de mission Dale Gardner, Bill Thornton et Guy Bluford. Ce dernier étant le premier Afro-Américain à voler dans l’espace – Truly et ses quatre coéquipiers ont également été les premiers astronautes de la navette à décoller et à atterrir de nuit.

L’équipage a déployé un satellite polyvalent de météorologie et de communications pour l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO). Il a acquis plus de pratique dans l’utilisation du Canadarm en travaillant avec un article d’essai en vol de charge utile. À bord de Challenger, les astronautes étaient accompagnés de six rats. Ils étaient utilisés pour tester une cage destinée à de futures expériences. Mais aussi plus de 260 000 enveloppes timbrées, qui ont ensuite été vendues au public.

Richard Truly de la NASA est mort à 86 ans le 27 février 2024
Richard Truly avec l’équipage des astronautes de la NASA

Challenger marque la fin de sa carrière spatiale le 5 septembre 1983

Challenger a effectué un atterrissage à Edwards le 5 septembre 1983. Il marquait la fin de sa carrière spatiale après avoir fait 135 fois le tour de la Terre au cours de deux missions. Pour un total de huit jours, sept heures et 21 minutes hors de notre planète.

Richard Harrison « Dick » Truly est né à Fayette, Mississippi, le 12 novembre 1937, soit exactement 44 ans avant son premier lancement spatial. Il a obtenu un diplôme en ingénierie aéronautique du Georgia Institute of Technology en 1959, puis a rejoint la marine américaine.

Truly a été désigné pilote naval un an plus tard et a piloté des F-8 Crusaders à bord de l’USS Intrepid et de l’USS Enterprise, effectuant finalement plus de 300 appontages en tant que membre du Fighter Squadron 33 (VF-33). Il était instructeur à l’école pilote de recherche aérospatiale de l’US Air Force à la base aérienne d’Edwards lorsqu’il a été recruté pour le programme MOL.

Richard Truly est mort, c'était un ancien directeur de la NASA
Cérémonie d’inauguration de l’ouverture du Centre de transfert er technologie du Mississippi à NSTL avec le gouverneur du Mississippi, Bill Allain et l’administrateur de la NASA, le contre-amiral Richard Truly

Truly quitte la NASA et devient le premier commandant du Naval Space Command

Sa première mission à la NASA était en tant que membre de l’équipage de soutien des astronautes et communicateur de capsule (capcom) dans le contrôle de mission pour les trois missions de l’atelier orbital Skylab et le projet de test conjoint américano-russe Apollo-Soyouz. Après avoir piloté l’Enterprise dans le cadre du programme ALT, il a été remplaçant du pilote STS-1 Bob Crippen.

Après son retour sur Terre depuis STS-8, Truly a quitté la NASA pour devenir le premier commandant du Naval Space Command. Cependant, il est revenu à l’agence spatiale à la suite de la perte de la navette spatiale Challenger en 1986. En tant qu’administrateur associé pour les vols spatiaux, Truly a dirigé les efforts visant à se remettre de la tragédie et à remettre la navette en vol après près de trois années d’interruption.

Truly a pris sa retraite de la Marine en tant que vice-amiral. Juste avant d’être nommé administrateur de la NASA en 1989. Pendant son mandat, Truly s’est concentré sur la prolongation de la durée de vie de la navette spatiale. Sur l’établissement de la Station spatiale internationale, des projets d’envergure qui ont été examinés par le vice-président Dan Quayle. Cette situation a conduit à la décision de licencier Truly le 12 février 1992.

Truly a reçu de nombreuses décorations de la Nasa

Après avoir quitté la NASA pour la deuxième fois, Truly est devenu vice-président et directeur du Georgia Tech Research Institute. De son alma mater, le Georgia Institute of Technology. En 1987, il a été nommé directeur du Laboratoire national des énergies renouvelables du ministère de l’Énergie et vice-président exécutif de MRIGlobal (anciennement le Midwest Research Institute).

Truly a ensuite siégé au conseil des visiteurs de l’Académie navale des États-Unis. Puis au conseil de la politique de défense et au conseil scientifique de l’armée. Il a été administrateur de l’Université Regis et de la Colorado School of Mines. En tant que membre de la National Academy of Engineering. Il a également été administrateur de Tetra Tech, Edenspace Systems Corporation, Suntricity Cells et Xcel Energy.

En reconnaissance de son service dans le domaine spatial, Truly a reçu deux médailles de service distingué de la NASA. La médaille de leadership exceptionnel de la NASA, deux médailles de service exceptionnel de la NASA et deux médailles de vol spatial de la NASA. Il a également été récipiendaire du trophée Robert J. Collier (à deux reprises, en 1982 et 1989), du trophée commémoratif Robert H. Goddard (également à deux reprises, en 1982 et 1989) et du prix Ivan C. Kincheloe de la Society of Experimental Test Pilot en 1978, parmi de nombreuses autres distinctions civiles et militaires.

Ces Décès de Personnalités peuvent vous interresser :

Les dates importantes de l’astronaute Richard Truly

  • 1995 : Truly a été intronisé au Georgia Aviation Hall of Fame
  • 2001 : Ajouté au Temple de la renommée des astronautes américains
  • 2007 : Il fait don de ses archives personnelles à l’Université Regis. Elles sont conservées dans le cadre de la collection du programme spatial américain Richard H. Truly
  • 2022 : Truly a été incarné par l’acteur John Hartmann dans la troisième saison de la série alternative d’histoire spatiale « For All Mankind ».

Truly était marié à Colleen «Cody» Hanner de Milledgeville. Ils avaient deux fils, Richard Michael et Daniel Bennett, ainsi qu’une fille, Margaret Lee. Ils ont également eu cinq petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants.

Décès Récents de Célébrités Françaises et Internationales

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page