Décès de Célébrité

Roger Rogerson est mort à 83 ans le 21 janvier 2024 à l’hôpital Prince of Wales de Randwick d’un anévrisme cérébral 

Roger Rogerson est mort à 83 ans. Vraisemblablement le policier le plus corrompu que les états-unis ait connu. Il est décédé au cours de son quatrième séjour en détention. Condamné à une peine d’emprisonnement à perpétuité pour le meurtre d’un jeune trafiquant de drogue. Il a succombé à un anévrisme cérébral. Il avait été transféré de la prison de Long Bay à l’hôpital Prince of Wales de Randwick.

Roger Rogerson est mort à 83 ans d’un anévrisme cérébral

Né en janvier 1941, Roger Caleb Rogerson était autrefois l’officier le plus décoré de la police de Nouvelle-Galles du Sud. Toutefois, dans les cercles clandestins, il était réputé être le plus corrompu.

Membre de la tristement célèbre escouade armée de braquages, Rogerson a été révoqué de ses fonctions en 1986. Le tribunal de police a confirmé sept des neuf accusations de mauvaise conduite portées contre lui. Mettant ainsi fin à sa carrière au sein des forces de l’ordre.

Près de trois décennies plus tard, l’ancien détective, surnommé « The Dodger », était en tête de tous les bulletins d’information. À la radio et à la télévision, alors qu’un mandat d’arrêt avait été lancé contre lui pour le meurtre de Jamie Gao, tué le 20 mai 2014.

Roger Rogerson est décédé à 83 ans le 21 janvier 2024 à l'hôpital Prince of Wales de Randwick
Roger Rogerson accompagné par deux policiers américains lors de l’une de ses arrestations

Le corps fait surface et a été repéré

À l’âge de 73 ans, l’habileté légendaire de Rogerson à faire disparaître les corps montrait quelques signes de rouille. Après avoir abattu le jeune trafiquant de drogue, lui et un autre ancien détective, Glen McNamara, ont enveloppé le corps de Gao dans une bâche bleue avant de le jeter à la mer. Cependant, le corps a refait surface et a été repéré par des pêcheurs près de Cronulla.

Étonnamment, bien qu’il fasse l’objet d’une chasse à l’homme nationale pour le meurtre, Rogerson essayait toujours de finaliser une autre entreprise criminelle. Une tentative d’extorsion de 15 millions de dollars contre le riche promoteur immobilier Ron Medich. Il faisait alors face à sa propre accusation de meurtre.

Vous avez vu tout ce qui se passait aux informations et peu importe, c’est épouvantable.

Rogerson, lors d’un appel enregistré

Malgré ce revers, il a tenu à confirmer que le projet d’extorsion se poursuivait toujours.

Roger Rogerson est mort à 83 ans le 21 janvier 2024 à l'hôpital Prince of Wales de Randwick
Roger Rogerson à sa sortie de prison

Rogerson et McNamara ont été condamnés à la réclusion à perpétuité

En 2016, Rogerson et McNamara ont été condamnés à la réclusion à perpétuité. Lors de leur procès, Rogerson a prétendu que Gao avait brandi une arme contre McNamara. Que lors de la bagarre qui s’en est suivie, Gao s’était tiré deux balles dans la poitrine.

Il s’était écoulé seulement une décennie depuis la libération de prison de Rogerson. Rogerson avait passé un an derrière les barreaux pour avoir menti à la Commission d’intégrité de la police.

Il s’était écoulé seulement une décennie depuis la libération de prison de Rogerson, où il avait passé un an derrière les barreaux pour avoir menti à la Commission d’intégrité de la police.

Peter Berman, juge chargé de la détermination de la peine

Il a été rapporté que Rogerson avait plaisanté un jour en suggérant qu’il aurait dû légalement changer son nom pour « Ancien détective en disgrâce« .

Roger Rogerson est mort à 83 ans, coupable du meurtre de Warren Lanfranchi
Roger Rogerson coupable du meurtre de Warren Lanfranchi

Roger Rogerson abat Warren Lanfranchi

En tant qu’officier de police, Rogerson était présent à deux occasions lorsque la police a ouvert le feu, entraînant la mort de personnes. A deux autres occasions, il a lui-même utilisé son arme à feu, entraînant la mort de personnes. La plus célèbre de ces incidents impliquait le trafiquant d’héroïne Warren Lanfranchi, que Rogerson a abattu à Dangar Place à Chippendale en juin 1981.

Selon sa petite amie Sallie-Anne Huckstepp, Lanfranchi n’était pas armé et transportait 10 000 $. Il avait été conduit à la réunion par Neddy Smith. Une figure majeure du crime, qui a par la suite été acquitté du meurtre de Huckstepp. Cette dernière a été retrouvée morte dans un étang du parc Centennial en 1986. Smith est décédé en prison alors qu’il purgeait une peine d’emprisonnement à perpétuité pour un meurtre non lié. L’argent de Lanfranchi n’a jamais été retrouvé.

Il a été établi que Rogerson avait abattu Lanfranchi lors d’une tentative d’arrestation, mais le jury n’a pas réussi à conclure qu’il s’agissait d’un acte de légitime défense.

Drury accuse Roger Rogerson de lui avoir proposé un pot de vin

En 1994, Ian Temby, QC, alors commissaire de l’ICAC, a conclu que la relation entre Rogerson et Smith, un criminel condamné pour meurtre, viol et activités criminelles, était corrompue et « bien connue de nombreux policiers » ainsi que de « nombreux criminels ».

La relation notoire entre Smith et Rogerson est restée sans surveillance pendant de nombreuses années.

Temby dans son rapport de février 1994

En 1984, le détective infiltré Michael Drury a été abattu à deux reprises à bout portant chez lui à Chatswood, devant sa femme et ses deux jeunes filles. Cela s’est produit quelques mois seulement avant qu’il ne devait témoigner dans le cadre d’un procès antidrogue majeur. Craignant de ne pas survivre à ses blessures, Drury a fait une déclaration de mourant accusant son collègue Rogerson de lui avoir proposé un pot-de-vin.

L’année suivante, en 1985, Rogerson a été acquitté des accusations de corruption. En 1989, il a également été acquitté des accusations de complot avec le tueur à gages Christopher Dale Flannery et le trafiquant de drogue avoué Alan Williams en vue d’assassiner Drury.

Roger Rogerson est mort à l'âge de 83 ans à l'hôpital
Les larmes de soulagement du policier après le verdict de culpabilité de Roger Rogerson

Roger Rogerson suspecté d’être impliqué dans le meurtre de Christopher Dale Flannery

Effectivement, Rogerson était largement suspecté d’être impliqué dans le meurtre de Christopher Dale Flannery, également connu sous le nom de « M. Rent-a-Kill« . Flannery a été vu pour la dernière fois en mai 1985, et son assassinat demeure non résolu. Les liens entre Rogerson et des figures du crime notoires, ainsi que les circonstances entourant la disparition de Flannery, ont alimenté les soupçons à l’égard de l’ancien détective.

Lors d’une enquête sur le meurtre présumé de Flannery, Neddy Smith a soutenu que la seule personne en qui Flannery avait confiance était Rogerson et que, après la disparition de Flannery, Rogerson lui avait dit : « Chris devait y aller, mon pote. Il devenait un danger pour nous tous.

Dans un dénouement étrange, ce sont les stratagèmes conçus par Rogerson dans l’espoir d’être incarcéré pour l’affaire Drury qui l’ont finalement conduit à sa perte.

Pendant que le jury délibérait, Rogerson a discuté avec Joy, alors son épouse, des comptes bancaires secrets créés pendant le procès Drury.

Coupable et incarcéré pour complot visant à entraver la justice

En 1990, il a été déclaré coupable et incarcéré pour complot visant à entraver la justice avec deux complices, orchestrant des comptes bancaires totalisant 110 000 $ sous de fausses identités.

Après neuf mois de détention, il a été acquitté en appel en 1992. Cependant, cet appel a été révoqué, et pour la troisième fois, l’ex-détective s’est retrouvé derrière les barreaux.

En 1995, l’année de sa libération, l’infamie de Rogerson a augmenté après la diffusion de la série télévisée Blue Murder par Ian David. Interrogé sur la scène où Lanfranchi a été tué, Rogerson a affirmé : « Il a fait semblant d’une conspiration entre les 18 policiers présents ce jour-là, alors qu’en réalité, c’était simplement le travail d’un samedi après-midi pour nous. »

Concernant le scénariste, Rogerson a exprimé : « Ian David est un imbécile avec une tête bouffante, chauve et arrogante. J’aurais dû intenter des poursuites contre ces individus à l’ABC, mais évidemment, je n’ai plus de crédibilité.

Ces Décès de Célébrités pourraient vous intéresser :

Roger Rogerson engage une action en diffamation

En 1997, Rogerson a engagé une action en diffamation contre ce journaliste, mais elle n’a pas abouti. Plus tard, il s’est plaint à Chris Smith de 2GB en disant : « Ce journaliste persiste avec des absurdités sur les agissements et les déplacements de certaines personnes. »

Suite à sa libération de prison en février 2006 pour avoir menti à la Commission d’intégrité de la police, Rogerson s’est associé au tristement célèbre criminel Mark « Chopper » Read, fréquentant les pubs pour divertir les buveurs avec des récits de leurs exploits douteux.

En 2009, Rogerson a présenté son autobiographie, intitulée « The Dark Side« , à l’Iron Duke Hotel d’Alexandrie, qui était autrefois la propriété de son ancien ami devenu ennemi, Neddy Smith. Le diffuseur Alan Jones était présent pour présider l’événement, ayant précédemment déclaré à l’antenne que la Nouvelle-Galles du Sud avait besoin de « cent Roger Rogersons ».

Voir Tous les Décès de Célébrités Françaises et Internationales

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page