Décès de Célébrité

Shigeichi Negishi, inventeur du Karaoké, est mort à l’âge de 100 ans

Shigeichi Negishi est décédé le 26 janvier 2024 à l’âge de 100 ans. Le Japonais est crédité comme le premier inventeur du karaoké, rapporte le Wall Street Journal.

Shigeichi Negishi avait créé le premier karaoké en 1967 appelé la « Sparko Box »

Le Japonais Shigeichi Negishi, premier inventeur du karaoké, est décédé à l’âge de 100 ans le 26 janvier. Selon un article du Wall Street Journal publié le 14 mars. C’est grâce à lui que vous avez pu chanter à tue-tête Les démons de minuit jusqu’à vous en briser la voix.

En 1967, alors qu’il dirigeait une société d’électronique, Negishi a eu l’idée révolutionnaire de créer le karaoké. L’inspiration lui est venue lorsqu’un de ses employés lui a fait remarquer qu’il chantait mal alors qu’il fredonnait dans son bureau. C’est alors que Negishi a eu l’idée : « Et si on pouvait entendre ma voix sur une bande-son ? »

L'inventeur du Karaoké Shigeichi Negishi est mort à 100 ans
L’inventeur du karaoké Shigeichi Negishi présente sa « Sparko Box » à l’écrivain Matt Alt en 2018

Le succès planètaire des « Sparko Box »

La « sparko box », premier prototype du karaoké, était une machine simple composée d’un microphone, d’un haut-parleur et d’un magnétophone à cassettes. L’idée était de permettre à l’utilisateur d’entendre sa propre voix à travers le haut-parleur afin de chanter sur une bande instrumentale, pour le meilleur et surtout pour le pire.

Décès Récents de Personnalités :

Bien que l’idée ait été un succès, Negishi n’ayant pas déposé de brevet, la concurrence a rapidement émergé. Fatigué de se battre dans cette industrie, il a finalement décidé de se retirer des affaires dans ce domaine. Selon Le Point, environ 8000 « sparko box » ont été vendues au Japon entre 1967 et 1975, mais aujourd’hui, il n’en reste plus qu’une seule, conservée par sa famille.

Décès Récents de Célébrités et Personnalités Françaises et Internationales

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page