Education
A la Une

Classement Pisa : le niveau des élèves français en chute libre

Classement Pisa : les conclusions de cette étude internationale de premier plan révèlent une diminution significative dans de nombreuses nations. La France maintenant toutefois une position moyenne au sein de l’OCDE.

Le Classement Pisa sans surprise

Le constat est sans équivoque : le tant attendu « choc Pisa » n’a toujours pas eu lieu en France. Les résultats du classement du « Programme international de suivi des acquis des élèves » (Pisa), en font foi. Réalisé tous les trois ans, ce test de référence évalue les compétences des élèves de 15 ans des pays membres et partenaires de l’OCDE en mathématiques, en compréhension de l’écrit et en culture scientifique. Les épreuves, initialement prévues pour 2021, ont été reportées d’un an en raison de la pandémie de coronavirus.

Gabriel Attal a dévoilé le classement PISA 2023 avce la France dans la moyenne
Gabriel Attal a dévoilé le classement PISA 2023 ce mardi

Classement Pisa : La France en position de maintien

Une fois de plus, la France maintient sa position dans la moyenne des pays membres de l’OCDE, selon les résultats de l’édition actuelle du Pisa. Les élèves français ont atteint 474 points en mathématiques, légèrement au-dessus de la moyenne qui est de 472 points. En compréhension de l’écrit, leur score s’établit à 474 points, légèrement en dessous de la moyenne de 476 points. Pour la culture scientifique, les élèves français ont obtenu 487 points, dépassant légèrement la moyenne de 485 points.

Les résultats obtenus par la France dans le cadre du Pisa soulignent une situation préoccupante. Malgré sa position de 7e puissance économique mondiale, la France se classe au 26e rang en mathématiques et culture scientifique. Elle ne se classe qu’au 29e rang en compréhension de l’écrit. Ces performances sont globalement similaires à celles de pays tels que l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, la Hongrie, l’Italie, la Norvège et la Lituanie.

Comme les précédentes éditions, les pays asiatiques, de Singapour au Japon en passant par la Corée, dominent le classement Pisa. En Europe, les meilleures performances sont enregistrées par la Suisse, l’Irlande et l’Estonie.

La baisse de la France aux résultats au PISA se poursuit après le Covid
Comme le montre le graphique, La baisse des résultats au PISA se poursuit après le Covid

L’impact du Covid

La crise du Covid-19 a eu un impact significatif sur l’éducation à l’échelle mondiale, affectant l’ouverture et le fonctionnement des établissements scolaires à partir de 2020. Cette édition du classement Pisa révèle une baisse inédite des performances des élèves depuis le premier classement en 2000. En mathématiques, le domaine principal étudié pour cette édition 2022, les pays de l’OCDE enregistrent une dégringolade de 15 points en moyenne par rapport à Pisa 2018, une baisse bien plus importante que les précédentes, qui n’avaient jamais excédé 4 points. En France, la baisse est particulièrement marquée, avec une perte de 21 points en mathématiques.

La baisse des performances au classement Pisa des élèves français est également remarquée en compréhension de l’écrit, avec une perte de 19 points, dépassant la baisse moyenne de 10 points observée dans l’ensemble de l’OCDE. Ces résultats représentent l’un des niveaux les plus bas mesurés par l’enquête Pisa dans les trois matières en France, selon l’OCDE. Il est intéressant de noter une trajectoire différente selon les matières : en mathématiques, les résultats étaient restés stables entre 2006 et 2018, tandis qu’en compréhension de l’écrit, le déclin avait commencé dès 2012.

Etude PISA 2023 : Baisse des résultats
Des étudiants français en train de réaliser le test PISA

Classement Pisa : Performances en baisse de la France liées à la pénurie d’enseignants ?

En 2022, 67% des élèves étaient scolarisés dans des collèges ou lycées dont le chef d’établissement signalait un manque d’enseignants, comparé à seulement 17% en 2018. Cette proportion est la plus élevée au sein de l’OCDE. L’organisation établit un lien direct entre le manque de personnel enseignant et les résultats des élèves.

VOIR AUSSI : Tests Pisa : les résultats dévoilés ce mardi 5 décembre

L’enquête souligne que le « climat disciplinaire » en France est « très préoccupant, avec une légère aggravation ». En effet, 39% des élèves affirment que leur temps d’apprentissage est réduit. L’enseignant doit « attendre longtemps » que la classe se calme, comparé à une moyenne de 25% dans l’OCDE. De plus, un élève sur deux rapporte qu’il y a « du bruit et du désordre dans la plupart ou dans tous les cours ». Alors que la moyenne est de 30%.

Voir les Actualités sur l’Education

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page