Guerre en Israël

Guerre Israël-Hamas : Attaques de navires en mer Rouge et au large de l’Inde par les rebelles houthis

Ces incidents font suite à une série d’attaques de drones et de missiles perpétrées récemment en mer Rouge par les rebelles houthis du Yémen. Ils sont soutenus par l’Iran, dans le contexte du conflit entre Israël et le Hamas.

Des drones envoyés par les rebelles houthis au Yémen

Un navire transportant des produits chimiques a été touché au large de l’Inde par un « drone d’attaque lancé depuis l’Iran« . Parallèlement, deux pétroliers et un destroyer américain en mer Rouge ont également été pris pour cibles par des drones envoyés par les rebelles houthis au Yémen. L’incident sur le chimiquier ce samedi matin, provoquant un incendie à bord. Il a été rapidement éteint, sans faire de blessé, selon le ministère américain de la Défense.

Le MV Chem Pluto, battant pavillon libérien, propriété d’une entreprise japonaise et opéré par une société néerlandaise, est impliqué dans cet incident, a indiqué le Pentagone. La firme de sécurité maritime Ambrey a noté que le navire « est affilié à Israël », effectuant des trajets entre l’Arabie saoudite et l’Inde. Le Wall Street Journal a mentionné que la compagnie néerlandaise « est liée au magnat israélien du transport maritime Idan Ofer ». La marine indienne a déployé un avion et un navire de guerre pour apporter son assistance au MV Chem Pluto.

Attaques incessantes de drones en mer rouge et en Inde
Un drone en train d’attaquer un navire en mer rouge

Le MV Blaamanen également visé par un drone houthi

Les faits survenus samedi comprennent l’incident où le MV Saibaba, un pétrolier gabonais battant pavillon indien, a émis un appel de détresse après avoir été touché en mer Rouge par un drone provenant de zones contrôlées par les houthis au Yémen. Le commandement central américain a indiqué qu’il n’y avait pas de blessé dans cet incident. Un autre navire, le MV Blaamanen, battant pavillon norvégien, a également été visé par un drone houthi, mais le drone a manqué sa cible, selon le Centcom. Ces événements marquent les 14e et 15e attaques de navires commerciaux par les rebelles yéménites en mer Rouge depuis le 17 octobre.

Le destroyer américain USS Laboon, en mission de patrouille en mer Rouge, a abattu samedi quatre drones d’attaque houthis qui le ciblaient, selon le Centcom.

Cet article pourrait vous interresser : Guerre Israël-Hamas : des frappes ont touché la bande de Gaza la nuit de Noël

Série d’attaques perpétrées par les rebelles houthis du Yémen

Ces incidents font partie d’une série d’attaques perpétrées ces dernières semaines en mer Rouge par les rebelles houthis du Yémen, soutenus par l’Iran. Ces actes surviennent dans le contexte du conflit entre Israël et le Hamas palestinien dans la bande de Gaza.

Cet article pourrait vous interresser : Conflit Israël-Hamas : au minimum 39 ressortissants français perdent la vie, neuf demeurent introuvables

En novembre, un navire cargo israélien avait subi des dommages dans l’océan Indien à la suite d’une attaque de drone. Les autorités américaines ont également imputé cette attaque à l’Iran. Les houthis, qui exercent un contrôle sur d’importantes parties du territoire yéménite, y compris la capitale Sanaa, ont déclaré qu’ils maintiendraient leurs attaques tant que des quantités suffisantes de nourriture et de médicaments n’entreraient pas dans la bande de Gaza, assiégée et bombardée par Israël.

Voir toute l’actualité sur la Guerre en Israël

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page