Guerre en Israël

Israël montre des images des frappes du Hamas à des journalistes français

Exactions du Hamas : l’ambassade d’Israël à Paris diffuse des images glaçantes

L’ambassade d’Israël à Paris a organisé, mardi 7 novembre, la première projection en France d’une compilation des images documentant l’attaque du 7 octobre perpétrée par le Hamas, qui a fait plus de 1 400 morts. La vidéo, d’une durée de 43 minutes, est composée d’images brutes et sans commentaire. Elle montre des scènes de violence extrême, notamment des exécutions, des otages, des tirs de missiles sur des civils et des corps inertes brutalisés.

La projection a été organisée à l’intention des journalistes et des représentants des médias français. L’armée israélienne a souhaité montrer ces images pour dénoncer les atrocités commises par le Hamas.

« Nous voulons que le monde voie ce que le Hamas est capable de faire. Ces images sont un rappel de la nécessité de lutter contre le terrorisme ».

Un porte-parole de l’armée israélienne

Le Hamas avait publié un bilan de 7000 morts
Le Hamas avait publié un bilan faisant état de 7000 morts

LIRE AUSSI : Les hôpitaux de Gaza au centre des affrontements

Des images insoutenables

La vidéo a été diffusée dans d’autres pays, notamment aux États-Unis et en Europe. L’armée israélienne a déclaré qu’elle continuerait à organiser des projections de ces images dans ses ambassades à travers le monde.

Les images ont suscité une vive émotion chez les journalistes présents à la projection. « C’est de la barbarie pure », a déclaré un journaliste de France Télévisions. « C’est inimaginable que des personnes puissent faire ça à d’autres êtres humains ».

Elles ont également été critiquées par certains qui les jugent trop violentes. « Ces images sont choquantes et difficiles à regarder », a déclaré un journaliste de Libération. « Mais il est important de les montrer pour que les gens comprennent ce que le Hamas est capable de faire ».

Retrouvez toutes les Actualités sur la Guerre en Israël

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page