Guerre en Israël

Israël progresse dans la guerre contre le Hamas

Israël progresse dans la guerre contre le Hamas : Les forces armées israéliennes avancent de manière méthodique et graduelle dans la bande de Gaza, a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ce lundi. La guerre entamée par l’attaque du 7 octobre entre dans sa vingt-quatrième journée.

Le conflit en est au 24e jour déclenché par l’attaque sanglante du mouvement islamiste palestinien Hamas en Israël.

Israël progresse progressivement dans la guerre contre le Hamas en faisant d'importantes victimes
Israël progresse dans la guerre contre le Hamas en faisant de nombreuses victimes

Depuis vendredi soir, Israël progresse dans la guerre contre le Hamas grâce à des opérations terrestres et aériennes qui s’intensifient. Cette opération vise à anéantir le Hamas et « ramener les prisonniers à la maison ». Plus de 230 personnes sont détenues depuis le 7 octobre dans le territoire palestinien. L’armée israélienne a annoncé avoir libéré une soldate dans la nuit de dimanche à lundi.

Le conflit qui menace d’embraser toute la région a déjà fait des milliers de morts, principalement des civils, et met à rude épreuve les 2,4 millions d’habitants de la bande de Gaza. La ville est soumise depuis le 9 octobre à un « blocus complet » les privant d’eau, de nourriture mais aussi d’électricité.

L'armée israélienne progresse dans la bande de Gaza et fait de nombreux morts
L’armée israélienne progresse dans la bande de Gaza

Israël progresse dans la guerre contre le Hamas : L’armée déclare avoir bombardé ces dernières 24 heures 600 objectifs

Des entrepôts d’armes, des positions de lancement de missiles antichars et des caches du Hamas, que l’État d’Israël, les États-Unis et l’Union européenne considèrent comme une organisation « terroriste ».

Elle a également affirmé avoir tué dans la nuit « des dizaines de terroristes qui s’étaient retranchés dans des bâtiments et des tunnels et avaient tenté de les attaquer« . « Tsahal a étendu son entrée terrestre dans la bande de Gaza, elle le fait par étapes mesurées et très puissantes, en progressant progressivement, étape par étape », a déclaré M. Netanyahu.

Le Hamas a fait état de « combats acharnés » dans le nord de la bande de Gaza, sans fournir de bilan.

Des unités de char arrivent dans la ville de Gaza
Des chars à proximité de Gaza Ville

De nombreuses unités de blindés israéliens à proximité de Gaza-ville

Selon des témoignages recueillis ce matin par l’AFP, « plusieurs unités de blindés » israéliens ont été repérées en périphérie de Gaza-ville, à l’intérieur du territoire palestinien, une situation inédite depuis le début du conflit. D’après les sources, ces unités de blindés, de même que les forces aériennes israéliennes, ont engagé des bombardements sur la route de Salah ad-Din. C’est une voie de communication majeure orientée du nord au sud, sur une longueur d’environ un kilomètre, avant de se retirer.

Le Hamas a tenté de minimiser l’ampleur de cette incursion, sa branche militaire ajoutant avoir riposté en tirant des missiles antichars sur « deux véhicules blindés ».

Israël progresse dans la guerre contre le Hamas avec un dernier bilan fourni lundi de 8306 personnes, majoritairement des civils, tuées dans les bombardements israéliens. En Israël, d’après les autorités, plus de 1400 personnes sont mortes depuis le 7 octobre, essentiellement des civils tués le jour de l’attaque du Hamas.

Arrivée de l'armée Israélienne en périphérie de Gaza Ville
L’armée Israélienne aux portes de Gaza : une situation humanitaire catastrophique

LIRE AUSSI : Conflit Israël-Hamas : au minimum 39 ressortissants français perdent la vie, neuf demeurent introuvables

Israël progresse dans la guerre contre le Hamas mais la situation humanitaire est catastrophique

Dans la bande de Gaza, bombardée depuis le 7 octobre, l’ONU alerte quotidiennement sur la situation humanitaire « d’urgence ». Les appels se sont multipliés pour laisser passer l’aide vers le territoire de 360 km2 déjà soumis à un blocus israélien depuis 2007.

Dimanche, le procureur en chef de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a déclaré que « l’obstruction de la livraison de l’aide humanitaire pourrait être considérée comme une infraction pénale ».

Au total, selon les Nations Unies, 117 camions d’aide humanitaire ont été acheminés depuis le 21 octobre, dont 33 sont arrivés dimanche. Ce qui constitue le convoi le plus important à ce jour. Cependant, malgré ces efforts, l’assistance humanitaire demeure trop insuffisante.

Toute l’Actualité sur la Guerre en Israël

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page