Histoire
A la Une

Décès de Robert Badinter, ex-ministre de la Justice sous Mitterrand

L’artisan de l’abolition de la peine de mort Robert Badinter s’est éteint à l’âge de 95 ans. Son entourage a annoncé sa mort, survenue dans la nuit de ce jeudi 8 à vendredi 9 février.

Robert Badinter laisserra une empreinte dans l’histoire politique française

L’entourage de Robert Badinter a annoncé son décès dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 février, à l’âge de 95 ans. Ancien ministre de la Justice sous François Mitterrand, il a été le fervent défenseur de l’abolition de la peine de mort en France, et a poursuivi son combat pour cette cause à travers le monde.

Robert Badinter, l’ancien ministre de la Justice de François Mitterrand, connu pour son rôle majeur dans l’abolition de la peine de mort en France, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, a confirmé sa collaboratrice, Aude Napoli. L’ancien président du Conseil constitutionnel avait 95 ans.

De nombreux personnalités lui rendent hommage

Celui d’Emmanuel Macron :

L’homme de l’abolition de la peine de mort » et « une figure du siècle, une conscience républicaine, l’esprit français.

Emmanuel Macron, Président de la République Française

Celui de Gabriel Attal sur X

Il aura consacré chaque seconde de sa vie à se battre pour ce qui était juste, à se battre pour les libertés fondamentales. L’abolition de la peine de mort sera à jamais son legs pour la France.

Gabriel Attal, Premier ministre

Robert Badinter est mort à 95 ans, un hommage national lui est rendu
Hommage National suite au décès de Robert Badinter, ancien ministre de la justice sous François Miterrand

Robert Badinter, une figure du combat contre la peine de mort

Figure emblématique de la lutte contre la peine de mort en tant qu’avocat, Robert Badinter avait prononcé son célèbre discours le 17 septembre 1981 au Palais Bourbon, devant un hémicycle qui vota le lendemain l’abolition par 363 voix contre 117. Le Sénat suivit quelques jours plus tard. La loi abolissant la peine de mort fut promulguée le 9 octobre suivant et publiée au Journal officiel le lendemain, marquant ainsi la mise au rebut de la guillotine.

Cet article Histoire peut vous intéresser : Charles de Gaulle : Le Visionnaire de la France Libre

Robert Badinter avait vigoureusement défendu, malgré l’opposition de l’opinion publique française à l’époque, son projet d’abolition de la peine de mort en 1981. Dans la vidéo ci-dessus, vous pouvez retrouver son discours poignant à l’Assemblée nationale.

Cet homme intègre s’est également investi pour l’Europe. Il avait notamment élaboré un projet de constitution européenne. En tant que juriste engagé, il s’était efforcé de trouver une résolution au conflit en Yougoslavie dès 1991.

Actualités Histoire de France et Internationale

Philippe Blanco

est un journaliste passionné et intrépide, né dans la petite ville fictive de Willowbrook en 1975. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité insatiable pour le monde qui l'entoure, posant des questions et explorant des idées avec une profonde fascination. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page