Justice et faits divers
A la Une

Aaron Bushnell est décédé après s’être immolé par le feu devant l’ambassade d’Israël pour protester contre la guerre à Gaza

Aaron Bushnell, un membre de l’US Air Force qui s’était immolé dimanche devant l’ambassade d’Israël à Washington est décédé. Il voulait protester contre la guerre entre Israël et le Hamas, qu’il a qualifiée de « génocide ».

Aaron Bushnell décédé suite à son immolation

Le militaire de l’armée de l’air américaine, Aaron Bushnell, immolé devant l’ambassade d’Israël à Washington, est décédé de ses blessures. Diffusant l’événement en direct sur Twitch, on l’entend crier « Libérez la Palestine, je ne serai pas complice d’un massacre ». Il s’était ensuite avant immolé par le feu, et s’est effondré sur le trottoir. Etant dans un état critique avec un danger imminent pour sa vie, son décès à l’hôpital a été confirmé ultérieurement.

Les secours ont été alertés vers 13 heures (heure locale) et ont rapidement évacué Aaron Bushnell. Il présentait des brûlures graves devant l’ambassade d’Israël. Les circonstances exactes de l’incident demeurent floues, le soldat ayant proféré des propos incohérents pendant son geste. Dans la vidéo, on le voit approcher, déclarant son intention de mener « une protestation extrême, qui, comparée aux souffrances des Palestiniens face aux colonisateurs, ne semble pas si extrême. »

Aaron Bushnell de l'US Air Force immolé par le feu, est décédé dimanche soir
Aaron Bushnell s’était immolé par le feu, il est décédé dimanche

Libérez la Palestine

Après s’être placé devant l’entrée de l’ambassade israélienne, Aaron Bushnell s’est aspergé de liquide inflammable. Questionné sur ses intentions par l’un des agents de sécurité, il s’est alors enflammé, scandant à plusieurs reprises « Libérez la Palestine ».

Cet incident n’est pas sans rappeler un événement similaire survenu en décembre dernier. Un manifestant avait brandi un drapeau palestinien et s’était immolé par le feu. Cet acte avait été réalisé devant le consulat israélien en Géorgie, il avait subi de graves blessures.

Le porte-parole des services secrets, Joe Routh, a déclaré au TIME dans un communiqué que les officiers de sa division en uniforme avaient répondu à ce qui semblait être « un individu qui rencontrait une éventuelle urgence médicale/mentale ».

Le militaire de l'US Air Force Aaron Bushnell est mort après s'être immolé par le feu
Aaron Bushnell en train de s’asperger d’alcool avant de s’immoler par le feu devant l’ambassade d’Israël

Aaron Bushnell était un aviateur en service

Le département de la police métropolitaine (MPD) a indiqué dans un communiqué sur X qu’il avait observé un véhicule suspect à proximité des lieux, mais qu’aucune substance dangereuse n’avait été trouvée. Tal Naim, porte-parole de l’ambassade, a déclaré aux médias qu’aucun membre du personnel de l’ambassade n’avait été blessé. Les services secrets, le MPD et le Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs (ATF) sont chargés de mener l’enquête sur l’incident.

Ces Actualités de Fait Divers peuvent vous intéresser :

L’US Air Force a confirmé à CNN , au New York Times et au Washington Post que Aaron Bushnell était un aviateur en service.

Il avait envoyé un message aux médias avant son projet d’auto-immolation :

Aujourd’hui, j’ai l’intention de m’engager dans un acte extrême de protestation contre le génocide du peuple palestinien. Mais comparé à ce que les gens ont vécu en Palestine aux mains de leurs colonisateurs, ce n’est pas du tout extrême. C’est ce que notre classe dirigeante a jugé normal.

Aaron Bushnell, immolé par le feu

L’auto-immolation a une longue histoire en tant que forme de protestation. Elle a prit toute son importance lors de la guerre du Vietnam et en Tunisie lors du Printemps arabe.

Actualités France et Monde en Direct

Philippe Blanco

est un journaliste passionné et intrépide, né dans la petite ville fictive de Willowbrook en 1975. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité insatiable pour le monde qui l'entoure, posant des questions et explorant des idées avec une profonde fascination. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page