Justice et faits divers

Ahmed Jaballah théologien islamiste menacé d’expulsion a quitté la France pour la Tunisie

Ahmed Jaballah était sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis le 30 janvier. La préfecture du Val-d’Oise lui reprochait des troubles à l’ordre public.

Ahmed Jaballah était sous une menace d’expulsion

Un théologien tunisien, Ahmed Jaballah, sous la menace d’une décision d’expulsion du gouvernement, a quitté de sa propre initiative le territoire français. L’AFP l’a appris auprès du ministère de l’Intérieur, confirmant ainsi une information d’Europe 1.

Ahmed Jaballah, le doyen de l’Institut européen des sciences humaines (IESH) de Paris-Saint-Ouen et ancien président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF, désormais Musulmans de France), affiliée aux Frères musulmans, était sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis le 30 janvier. Les Frères musulmans, une organisation née en Égypte, sont désignés comme « terroristes » dans ce pays. La préfecture du Val-d’Oise reproche à Ahmed Jaballah sa situation irrégulière en France ainsi que des troubles à l’ordre public.

Ahmed Jaballah, sous la menace d'une expulsion, quitte la France pour la Tunisie de lui-même
Ahmed Jaballah, théologien islamiste sous menace d’expulsion, est reparti en Tunisie de lui-même

Interdiction de revenir en France

Selon Europe 1, les autorités françaises ont également décidé de prendre une mesure d’interdiction administrative du territoire afin qu’il ne puisse pas revenir en France. Contacté par l’AFP, Ahmed Jaballah n’était pas immédiatement joignable. En 2020, le parquet de Bobigny a ouvert une enquête préliminaire sur les modalités de financement des activités de l’IESH, un établissement supérieur privé chargé, notamment, de former des imams.

Le départ soudain d’Ahmed Jaballah pour la Tunisie intervient une semaine après l’expulsion d’un imam de Bagnols-sur-Cèze (Gard), Mahjoub Mahjoubi. Installé en France depuis le milieu des années 1980, il était dans la ligne de mire de Gérald Darmanin, qui avait demandé quelques jours avant son expulsion le retrait de son titre de séjour en l’accusant d’appels à la haine visant les femmes et les juifs lors de ses prêches.

Ces Actualités de Faits Divers peuvent vous intéresser :

Le ministre de l’Intérieur lui reprochait également la diffusion d’une vidéo dans laquelle il qualifiait le « drapeau tricolore », sans préciser s’il s’agissait du drapeau français, de « drapeau satanique », qui n’aurait « aucune valeur auprès d’Allah » (Dieu en arabe). L’imam s’était défendu en évoquant un « lapsus », expliquant qu’il dénonçait en réalité les rivalités entre supporters des pays du Maghreb au cours de la récente Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football.

Actualités de la Justice et des Faits Divers

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page