Justice et faits divers
A la Une

Une enseignante empoisonnée au détergent pendant un goûter de Noël

Une enseignante empoisonnée dans un collège. L’événement s’est déroulé au collège Léonard-de-Vinci à Ecquevilly, une petite commune paisible de 4 200 habitants dans les Yvelines. Une enseignante en arts plastiques est actuellement hospitalisée depuis le mardi 19 décembre 2023 après avoir consommé un liquide suspect. Elle aurait consommé du détergent lors du goûter de clôture de l’année scolaire.

Une enseignante empoisonnée par un élève de 3e

La scène s’est déroulée le mardi 19 décembre, vers 17 h, dans une classe de 3e, au sein du collège Léonard-de-Vinci. Une enseignante en arts plastiques de la région parisienne a été hospitalisée après avoir accidentellement ingéré du détergent lors d’un cours, dans le cadre d’un goûter de Noël. Un élève propose alors une boisson à sa professeure, qui la consomme. Immédiatement après la première gorgée, elle ressent un malaise. Les secours interviennent rapidement pour la prendre en charge, puis elle est transférée à l’hôpital de Melun.

Les produits de nettoyage et le détergent étaient effectivement présents dans cette salle de classe, mais il est regrettable qu’un acte aussi condamnable ait pu se produire à cet endroit, et envers une enseignante

Une source proche de l’enquête

Empoisonnement au collège Léonard-de-Vinci à Ecquevilly
Le collège Léonard-de-Vinci à Ecquevilly ou l’empoisonnement a eu lieu

Enseignante empoisonnée : une altercation aurait éclaté entre eux le jour même.

Bien qu’il soit prématuré d’affirmer qu’il s’agit d’une tentative délibérée d’empoisonnement, la découverte de détergent dans la salle de classe où s’est déroulé le goûter suscite des questions.

Est-ce que c’était une bêtise, est-ce que c’était voulu ? Il y a une grosse interrogation, juste faire prendre conscience à son enfant qu’on peut faire une grosse bêtise sans forcément s’en rendre compte

Un parent d’élève interrogé

Une mère d’élève évoque un pari entre élèves

Une autre mère d’élève évoque un pari entre élèves qui a mal tourné. Une enquête a été ouverte, dans les Yvelines, pour déterminer si les maux ressentis par une enseignante, mardi 19 décembre, après avoir bu un verre lors d’un goûter, ont été causés par une tentative d’empoisonnement.

A LIRE AUSSI : L’hôtel de Châteauneuf-Grasse est un centre d’accueil et d’hébergement des migrants mineurs

Droit de retrait des professeurs

En réaction à cet événement, les collègues de la victime ont exercé leur droit de retrait. Par conséquent, les cours ne sont plus dispensés dans l’établissement, qui accueille près de 500 élèves.

Actuellement hospitalisée, l’enseignante empoisonnée, n’a pas encore été en mesure de déposer plainte. Bien que son état ne mette pas sa vie en danger, elle exprime un profond choc émotionnel. Suite à cet incident, les autres enseignants du collège ont exercé leur droit de retrait, entraînant l’arrêt des cours.

LIRE AUSSI : Stéphane Ravier condamné à 10.000 Euros d’amende pour injure publique

Quelques jours après les menaces de mort par un lycéen à un professeur de mathématiques

Ces événements surviennent à peine quelques jours après les menaces de mort proférées par un lycéen à l’encontre d’un professeur de mathématiques dans la même région. Le jeune homme de 17 ans avait annoncé ses intentions en anglais sur Instagram. Suite à son interpellation, l’adolescent devra répondre de ses actes devant un tribunal des mineurs en février prochain.

Voir toute l’Actualité sur la Justice et les Faits Divers

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page