Justice et faits divers
A la Une

Fusillade au Crocus City Hall à Moscou revendiquée par l’État Islamique : 40 morts et des centaines de blessés

Plusieurs individus armés ont attaqué vendredi le Crocus City Hall à Moscou. Selon le FSB, l’attaque aurait causé la mort de 40 personnes et de nombreux autres ont été blessés.

Fusillade de l’État Islamique au Crocus City Hall à Moscou

Une scène d’horreur s’est déroulée au Crocus City Hall. Ce vaste complexe commercial et culturel, situé au nord-ouest de Moscou, a été attaqué par un commando d’au moins cinq hommes armés, selon des témoins. Les assaillants ont réussi à pénétrer dans l’enceinte du bâtiment et ont commencé à tirer indiscriminément avec des fusils automatiques.

Le commando a ensuite investi une salle de spectacle où se déroulait un concert du groupe de rock russe Piknik. Ce qui a provoqué une grande panique parmi les spectateurs. Les vidéos qui ont circulé sur Internet sont glaçantes, montrant des personnes fuyant la salle de spectacle alors que des coups de feu résonnent. L’attaque aurait duré environ vingt minutes.

Attaque armée à moscou à la salle de concert du Crocus City Hall à Moscou 40 morts et des centaines de blessés
Une attaque armée à moscou au Crocus City Hall à Moscou fait 40 morts et des centaines de blessés

Selon le FSB, le service de sécurité russe, l’attaque aurait entraîné la mort d’au moins 40 personnes et causé des blessures à environ une centaine d’autres.

D’autres témoins ont rapporté qu’il y a eu entre une et trois explosions de grenades ou de bombes incendiaires. Ces déflagrations auraient provoqué un incendie qui s’est propagé jusqu’au toit du Crocus City Hall. Peu après 20 heures, celui-ci aurait fini par s’effondrer, selon l’agence de presse russe RIA.

Les secours ont été rapidement dépêchés sur les lieux. L’agence TASS a mentionné que l’unité d’intervention rapide de la police SOBR et la police antiémeute OMON ont été mobilisées.

Tuerie à Moscou au Crocus City Wall faisant plus de 40 morts et des centaines de blessés
Fusillade à Moscou : 40 morts et plus de 100 blessés annonce le FSB, l’Ukraine dément toute implication

Au moins un assaillant aurait déjà appréhendé

La Russie a été la cible de nombreuses attaques par le passé, perpétrées par des groupes islamistes ainsi que des fusillades sans motif politique. Parfois attribuées à des individus déséquilibrés. En 2002, des combattants tchétchènes avaient pris en otage 912 personnes dans un théâtre moscovite. Exigeant le retrait des troupes russes de Tchétchénie. L’assaut des forces spéciales pour libérer les otages avait entraîné la mort de 130 personnes, la plupart asphyxiées par le gaz utilisé par les militaires.

Mais la fusillade au Crocus City Hall de ce vendredi s’est produite dans un contexte très particulier, marqué par la guerre en Ukraine. Ces derniers mois, la Russie est régulièrement la cible d’attaques de drones ukrainiens et de combattants anti-Kremlin.

Ces Actualités peuvent vous intéresser :

Cependant, Kyiv a rapidement réagi en déclarant qu’elle « n’a absolument rien à voir » avec la fusillade, qualifiant l’attaque d' »acte terroriste ». Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a pour sa part annoncé l’annulation de tous les événements publics prévus ce week-end.

Fusillade au Crocus City Hall à Moscou : L’État Islamique revendique la tuerie
La fusillade au Crocus City Hall à Moscou a été revendiqué par l’État Islamique

L’ambassade américaine en Russie avait prévenu ses citoyens

L’ambassade américaine en Russie avait prévenu il y a deux semaines ses citoyens que des « extrémistes ont des plans imminents de cibler de grands rassemblements à Moscou, y compris des concerts ».

Maria Zakharova a déclaré vendredi : « Si les États-Unis disposent ou disposaient de données fiables à ce sujet, ils doivent les transmettre immédiatement à la partie russe ».

Les autorités russes avaient annoncé le 3 mars avoir éliminé six combattants présumés du groupe djihadiste État islamique (EI). C’était lors d’une opération menée en Ingouchie du Sud, une petite république du Caucase à majorité musulmane.

Actualité Récente France et Monde

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page