Justice et faits divers
A la Une

Le meurtrier du policier Eric Masson condamné à 30 ans de réclusion criminelle

Fin du procès tendu et chargé d’émotions de Ilias Akoudad, meurtrier du policier Eric Masson en 2021. Le meurtre a était commis lors d’une intervention sur un point de deal au centre d’Avignon. Il a été condamné vendredi à une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

La sentence, assortie d’une période de sûreté de 20 ans, est effectivement sévère pour l’accusé, qui n’a que 22 ans. Son avocat Me Frank Berton précise qu’il ne s’agit pas d’une « peine d’élimination » comme aurait été la perpétuité.

Lorsque le président de la cour d’assises du Vaucluse a prononcé sa condamnation, Ilias Akoudad est resté impassible dans son box. Il serrait les lèvres pour contenir toute réaction. En face de lui, une salle bondée de policiers, certains arborant leurs gilets BAC (brigade anti-criminalité) en rang au fond.

Meurtre Eric Masson : 30 ans de réclusion criminelle pour son meurtrier
Ilias Akoudad a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour le meurtre du policier Eric Masson

Meutre de Eric Masson : Une décision très attendue par la communauté policière

Cette décision était particulièrement attendue par la communauté policière. Elle s’était solidarisée avec la famille tout au long des deux semaines d’audience.

Marc Masson, le père de la victime, lui-même ancien policier à la retraite, a exprimé sa satisfaction. Particulièrement quant à la prise en compte de la circonstance aggravante de meurtre sur un policier. Il a déclaré : « La justice a été rendue, et la condamnation nous semble juste. Malgré tout, je demeure un père endeuillé. Nous restons emplis de tristesse, car il n’y a pas de vainqueur, seulement des perdants ».

ll est possible que cette décision représente « un verdict d’apaisement », a suggéré Me Berton. Il n’a pas préciser si son client envisage ou non de faire appel. Me Elise Arfi, également avocate de l’accusé, a également salué « un verdict juste, qui reconnaît le statut de policier aux policiers » et « n’exclut pas toutes les possibilités » pour Akoudad.

Meurtre Eric Masson : Akoudad condamné à 30 ans de réclusion criminelle
Le meurtrier du policier Eric Masson condamné à 30 ans de prison

La cour n’a pas prononcé de peine de prison à perpétuité

Cette décision a suscité des réactions jusqu’au plus haut niveau de l’État. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, estimant sur X (anciennement Twitter) que « la justice a été rendue ».

Symboliquement, la cour n’a pas prononcé la peine de prison à perpétuité demandée par l’avocate générale, Florence Galtier. Elle avait requis la réclusion à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans. Selon elle, Eric Masson, âgé de 36 ans et père de deux fillettes, a été « exécuté sans sommation par un individu ivre de violence, fier du geste accompli ».

Cette Actualité de Fait Divers peut vous intéresser : Elle enfermait son fils dans une cage, une mère est condamnée à 20 ans de prison

Le 5 mai 2021, vers 18h00, Eric Masson participe à une opération de surveillance banale d’un point de deal à Avignon. En civil avec Romain, un collègue, ils croisent Ilias Akoudad, un petit dealer récidiviste qui a abandonné l’école à 14 ans.

Lundi, après près de trois ans de dénégations, il a finalement admis, confronté à un dossier accablant, avoir tiré sur Eric Masson. Mais, a-t-il affirmé avec force, il l’avait pris pour un dealer. « Je suis un idiot, j’ai voulu me montrer ».

Toutes les Actualités de la Justice et Faits Divers

Philippe Blanco

est un journaliste passionné et intrépide, né dans la petite ville fictive de Willowbrook en 1975. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité insatiable pour le monde qui l'entoure, posant des questions et explorant des idées avec une profonde fascination. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page