Justice et faits divers
A la Une

Muriel Pénicaud mise en examen pour complicité de favoritisme dans l’affaire « Business France »

Muriel Pénicaud, qui occupait le poste de directrice de l’organisme chargé de promouvoir l’image économique de la France à l’international, est sous le coup de soupçons liés à une présumée faveur accordée à l’agence Havas. Cette suspicion concerne l’organisation d’une soirée à Las Vegas en 2016 mettant à l’honneur Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie. Les entrepreneurs français de l’innovation, étaient ,eux-aussi, mis en avant.

Nouvel épisode judiciaire au sein du gouvernement français

Après la confirmation de l’enquête visant la nouvelle ministre intérimaire de la Santé, Agnès Firmin-Le Bodo, pour des soupçons de cadeaux indus, une autre personnalité politique, Muriel Pénicaud, ancienne ministre du Travail sous la présidence d’Emmanuel Macron de 2017 à 2020, fait l’objet d’une attention particulière dans les tribunaux. Muriel Pénicaud avait été mise en examen en octobre pour « complicité de favoritisme » dans le cadre de l’affaire « Business France« .

L'ex-ministre Muriel Pénicaud mise en examen pour complicité de favoritisme dans l'affaire "Business France"
Muriel Pénicaud et Jean-Marc Borello

French Tech exigeait un appel d’offres de Muriel Pénicaud

En mars 2017, une information judiciaire a été ouverte pour examiner le rôle de Muriel Pénicaud. Elle était alors directrice de l’organisme public « Business France » sous la tutelle de Bercy, dans l’organisation de la soirée « French Tech » à Las Vegas en janvier 2016. Lors de cet événement, Emmanuel Macron était alors ministre de l’Économie, en pleine campagne présidentielle, et de nombreux entrepreneurs français ainsi que l’ex-patron du Medef étaient présents.

La mise en lumière de cette affaire a révélé que l’organisation de la soirée, confiée à l’agence Havas, ne respectait pas les règles en vigueur. En effet, Les événements dépassant un coût de 207 000 euros, exigent la tenue d’un appel d’offres. Un rapport de l’Inspection générale des Finances a souligné un coût global de 381 000 euros, réduit à 289 000 euros après des négociations. La lecture de ce rapport a incité le parquet de Paris à ouvrir une enquête.

Pointactu vous conseille de lire : Les agents de la police municipale ont été appelés à faire grève à Noël et au Nouvel an

Mise en examen pour Muriel Pénicaud Ex Ministre du travail
L’ex Ministre du Travail est mise en examen

LIRE AUSSI : Cinq individus appréhendés dans le cadre d’une opération antiterroriste à proximité de Nancy

Muriel Pénicaud clame son innocence

Initialement entendue en tant que témoin assisté en 2019, l’ex-ministre Muriel Pénicaud, responsable de réformes majeures durant le premier mandat d’Emmanuel Macron, notamment la réforme du Code du travail, a toujours affirmé ne pas être au courant des détails financiers entourant la soirée « French Tech » à Las Vegas en 2016. Cependant, des courriels récemment révélés suggèrent une implication plus importante de sa part. Non seulement elle aurait approuvé deux paiements irréguliers de 30 000 euros, mais elle est mise en cause par son ex-directrice de la communication. Elle affirme que sa supérieure avait une connaissance approfondie des montants engagés et des modalités d’organisation. Muriel Pénicaud a réagi en affirmant que son intégrité était totale. Elle était sereine en déclarant : «Je n’ai rien à me reprocher, tout simplement

Retrouvez toute l’Actualité de la Justice et des Faits Divers

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page