Justice et faits divers

Nouvelle fusillade en Thaïlande : Un mort et un blessé grave

Nouvelle fusillade en Thailande, à Bangkok samedi 11 novembre, une femme décède, un homme dans un état critique.

Un peu plus d’un mois après l’incident armé du 3 octobre au sein du complexe commercial Siam Paragon, entraînant le décès de trois personnes et blessant quatre autres, une récente fusillade a engendré de nouvelles victimes à Bangkok.

Une nouvelle fusillade a éclatée à Bangkok
Une nouvelle fusillade un mois seulement après celle du centre commercial Siam Paragon

Cette nouvelle fusillade pourrait résulter d’une rivalité entre établissements scolaires

Ce genre de violence est fréquemment observé en Thaïlande. Les étudiants des filières professionnelles, identifiables par leur uniforme distinctif selon l’école, sont incités, par une tradition absurde et une notion de virilité, à se confronter en utilisant des armes à feu, des couteaux, ou même à mains nues.

Une nouvelle fusillade au à Bangkok au centre Siam Paragon
Le centre commercial Siam Paragon ou a eu lieu la fusillade

Nouvelle fusillade en Thailande : les agresseurs prennent la fuite en moto

Samedi matin, des détonations ont été rapportées devant une succursale de la banque TMB Thanachart (TTB) sur Sunthornkosa Road, dans le district de Klong Toey à Bangkok. Les autorités dépêchées sur les lieux ont découvert deux individus sévèrement blessés ainsi qu’un couteau. Selon des témoins, deux hommes auraient tiré sur un groupe d’étudiants à la suite d’un différend.

Les agresseurs auraient pris la fuite à moto en empruntant la route Rama IV. Un conducteur de moto-taxi présent sur les lieux a informé la police que les deux individus armés s’étaient stationnés à proximité d’un groupe de quatre à cinq étudiants qui attendaient à un arrêt de bus. Cette nouvelle fusillade en Thailande intervient un mois après celle du 3 octobre ou trois personnes avaient trouvés la mort.

LIRE AUSSI : Fusillade à Bangkok en Thaïlande, un étudiant de 16 ans tué d’une balle

L’enseignante trouve la mort à cause d’une balle perdue

Le conducteur de la moto s’est approché d’un des étudiants en brandissant une arme à feu en direction de sa tête. La personne visée a esquiver le premier tir, qui a malheureusement atteint une femme identifiée. Il s’agit de Sirada, enseignante en informatique à l’école du couvent du Sacré-Cœur, située à proximité.

L’enseignante a été mortellement blessée au front puis décédée à l’hôpital. Le tireur a ensuite tiré une autre balle dans l’estomac de sa victime, avant de tenter de prendre la fuite.

Le motocycliste encouragé par le tireur à persévérer, a déclenché trois tirs supplémentaires visant la tête et le cou de l’étudiant. La police, suspectant que la fusillade pourrait être liée à une rivalité entre universités, est à la recherche des assaillants.

Retrouvez toute l’Actualité de la Justice et des Faits Divers

Philippe Blanco

est un journaliste passionné et intrépide, né dans la petite ville fictive de Willowbrook en 1975. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité insatiable pour le monde qui l'entoure, posant des questions et explorant des idées avec une profonde fascination. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page