Justice et faits divers

Perquisition chez Alain Delon : les gendarmes saisissent 72 armes à feu et plus de 3000 munitions

La perquisition chez Alain Delon a permis de saisir des armes de tir de catégories A et B et armes de collection. Les premières investigations indiquent que l’acteur ne disposait d’aucune autorisation lui permettant de détenir une arme à feu.

Nouvelle enquête ouverte par le parquet de Montargis

Les autorités sont intervenues dans le cadre d’une nouvelle enquête ouverte par le parquet de Montargis (Loiret). Ceci dans un contexte de tensions entre les descendants d’Alain Delon, alors que la santé de l’acteur est précaire.

Toutes les armes d’Alain Delon ont été saisies. Les gendarmes ont confisqué en fin de semaine 72 armes à feu et plus de 3000 munitions sur la propriété d’Alain Delon, à Douchy (Loiret). Selon un décompte précis communiqué par le parquet de Montargis ce mardi.

L’enquête se poursuit donc sur les chefs de « détention d’armes illicite », « acquisition et détention illégale d’armes de catégorie A, B et C ». Jean-Cédric Gaux, procureur de la République de Montargis l’a indiqué. Les enquêteurs ont également découvert l’existence d’un stand de tir sur la propriété.

Cette perquisition a été menée à la suite de l’ouverture d’une nouvelle enquête par le parquet. Dans un contexte de tensions entre les enfants d’Alain Delon.

Perquisition chez Alain Delon : l'acteur n'avait aucune autorisation de détention d'armes
La famille Delon se déchire sur l’état de santé de leur père, sur la photo avec son fils Anthony.

L’état fragile d’Alain Delon

Ce contexte tendu et les préoccupations concernant l’état de santé fragile de l’acteur ont sans aucun doute incité la justice à prévenir le moindre risque. « Ma cliente est très inquiète de savoir qu’Alain Delon est gardé sans traitement médical avec des armes à proximité ». Confie Yassine Bouzrou, l’avocat d’Hiromi Rollin.

D’après les investigations menées par les gendarmes, un médecin généraliste qui avait examiné Alain Delon l’été dernier avait noté que le moral de ce dernier était « faible » et qu’il ne semblait plus « rien attendre ». Il avait même mentionné « un état d’épuisement physique et psychique avec un risque suicidaire majeur ».

Plus récemment, lors d’un entretien accordé à Elle, Anouchka Delon, la fille de l’acteur, expliquait qu’elle se rendait « toujours accompagnée de son garde du corps » dans la propriété familiale. Elle décrivait la passion de son père pour les armes à feu, ajoutant qu’il en possédait « toute une collection ».

Anouchka Delon mentionnait également que ses frères, lorsqu’ils sont à Douchy, « circulent armés dans la maison », se comportant comme s’ils étaient « au Far West ». Selon nos informations, c’est ce témoignage qui aurait incité Jean-Cédric Gaux, le procureur de Montargis (Loiret), à ouvrir une nouvelle enquête. Le magistrat devrait publier un communiqué aujourd’hui pour expliquer les raisons exactes de cette perquisition et de cette confiscation.

Les armes de collection d’Alain Delon problèmatiques

Des remarques qui avaient suscité une vive réaction d’Anthony Delon. L’aîné de la fratrie avait riposté en mentionnant l’intérêt d’Anouchka pour les armes à feu. Il affirmait qu’elle s’était entraînée avec celles-ci au cours des derniers mois. « Tu as passé l’été à tirer au Glock avec ton chouchou, ex-GIGN et chef de la sécurité de Douchy, pour finalement ramener l’arme chez toi à Genève en souvenir de papa. Pour quelqu’un qui prétend détester les armes, tu semblais bien déterminée et douée à en croire ses dires. En ce qui me concerne, cela fait longtemps que je ne me promène plus armé », a-t-il répondu en détail.

Cette Actualité de Fait Divers peut vous intéresser :

Ce n’est pas la première fois que les armes de la collection d’Alain Delon posent des problèmes à la famille. En 2011, un incident jugé accidentel s’est produit au septième étage de l’appartement d’Alain Delon à Genève. Il avait blessé gravement une adolescente espagnole. Alain-Fabien Delon, le plus jeune de la fratrie âgé de 17 ans à l’époque, organisait une fête avec des jeunes. Au cours d’un jeu ou d’une bagarre impliquant un vieux pistolet appartenant au patriarche, absent lors de l’incident, un coup de feu avait été tiré, blessant grièvement la jeune fille par balle.

Toutes les Actualités Justice et Faits Divers

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page