Justice et faits divers

La sécurité des JO de Paris compromise ? Les clés USB des plans de sécurité volés dans un train

Les plans de sécurité des JO de Paris volés dans un train. La police municipale parisienne a informé l’AFP qu’elle avait perdu une sacoche contenant un ordinateur portable et deux clés USB. Selon ses déclarations, celle-ci aurait été dérobée à bord d’un train en provenance de la gare du Nord à Paris.

Les plans de sécurité des JO de Paris volés dans deux clefs USB et un ordinateur

Une sacoche contenant un ordinateur ainsi que deux clés USB, contenant les plans de sécurité des JO de Paris, a été volée dans un train.

La personne concernée avait embarqué à la gare du Nord dans un train en direction de Creil, dans l’Oise. Elle avait rangé sa sacoche dans le compartiment à bagages au-dessus de son siège. L’indiquent les premiers éléments fournis à la police par le plaignant. Il s’est rendu au commissariat de la gare du Nord lundi soir pour déposer plainte.

En raison d’un retard, il a choisi de changer de train et d’emprunter un autre à destination de Creil, selon les informations recueillies auprès de sources policières. Ces plans de sécurité des JO sont essentiels pour les autorités.

Les plans de sécurité des jeux olympique de Paris volés dans un train
Plans de sécurité des JO de Paris : deux clés USB et un ordinateur volés dans un train

Des données sensibles sur les JO de Paris

Le propriétaire de la sacoche a précisé que son ordinateur de travail et deux clés USB renfermaient des informations sensibles, notamment les plans de sécurité pour les JO élaborés par la police municipale. L’enquête a été confiée à la police régionale des transports pour retrouver la sacoche volée. La mairie de Paris, sollicitée par l’AFP, n’a pas encore fait de commentaire à ce sujet. Pour les Jeux olympiques prévus du 26 juillet au 11 août, la Ville prévoit de déployer environ 2 000 agents de la direction de la police municipale pour assurer la sécurité.

Un ingénieur de la mairie de Paris

L’homme qui s’est rendu au commissariat pour déposer plainte est un ingénieur de 56 ans de la mairie de Paris. Il aurait remarqué le vol de sa sacoche, rangée dans un compartiment au-dessus de son siège. L’ingénieur venait de monter à bord d’un train en direction de Creil (Oise). Il s’apprêtait finalement à changer de train en raison du retard annoncé pour celui-ci.

Selon les premières constatations, le vol aurait eu lieu entre 18 h 30 et 19 h alors que le train était à quai au niveau du quai 18 de la gare du Nord.

Une enquête est ouverte sur le vol des plans de sécurité des JO

Suite à cette plainte et aux détails fournis, une enquête a été ouverte. Les investigations seront menées par les agents de la Sûreté régionale des transports (SRT), qui seraient déjà mobilisés pour exploiter les images de vidéoprotection de la gare du Nord. La mairie de Paris, sollicitée par l’AFP, n’était pas en mesure de commenter dans l’immédiat. La Ville de Paris prévoit toutefois de mobiliser un effectif de 2 000 agents de la direction de la police municipale pour assurer la sécurité des Jeux olympiques, prévus du 26 juillet au 11 août.

Actualité de Fait Divers :

Vol des plans de sécurité des JO : Tony Estanguet très ennuyé
Tony Estanguet et la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra

Le président des JO très ennuyé par le vol des plans de sécurité

Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo), était l’invité de l’émission Télématin ce mercredi 28 février. Sur le plateau de France 2, il s’est montré très prudent et réservé quant à cette affaire. « Je ne peux pas confirmer cette information puisque je n’ai pas eu la confirmation de la Ville de Paris. Je préfère donc attendre qu’elle le soit avant de m’exprimer », a-t-il succinctement expliqué.

Ensuite, le triple champion olympique de canoë slalom a cherché à rassurer concernant la question de la sécurité autour de l’événement. « C’est un sujet qui est priorisé depuis le début. S’il y a bien un sujet sur lequel on travaille depuis le début de la création du comité d’organisation, c’est sur celui-ci », a-t-il affirmé. « L’État, le Préfet de police, le ministère de l’Intérieur, la Ville de Paris et les autorités sont très mobilisés. Pour l’instant, on avance plutôt très bien. Tout est mis en place pour que cette fête soit belle. On ne part pas non plus de rien puisque la Ville de Paris a quand même une expertise en accueillant chaque année, pour les célébrations du 14 juillet et du 31 décembre, des centaines de milliers de personnes. »

Actualités de la Justice et des Faits Divers

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page