Justice et faits divers
A la Une

Rebondissement à l’aéroport de Vatry: les 303 passagers indiens vont repartir

Aéroport de Vatry : L’État choisi de retirer ses requêtes, tandis que le parquet examine actuellement la possibilité de faire appel des trois décisions prises par les juges des libertés et de la détention ce dimanche midi. Ces décisions ouvrent la voie à l’organisation, dans les prochaines heures, au plus tard ce lundi, du retour en Inde des 303 passagers confinés à Vatry depuis jeudi.

Il y a eu un nouveau rebondissement dans l’incroyable affaire de l’avion immobilisé à l’aéroport de Vatry depuis jeudi 21 décembre. A son bord 303 passagers de nationalité indienne confinés depuis dans l’aéroport marnais. Il semble que ces passagers pourraient bien redécoller d’ici lundi midi.

L'avion de la marne devrait redécoller dès lundi avec les 333 passagers
L’avion toujours immobilisé à l’aéroport de Vatry

Aéroport de Vatry : Le point de vue juridique n’est toujours pas résolu

Cependant, du point de vue juridique, tout n’est pas encore résolu. L’État s’est bien désisté des quarante-sept autres requêtes prévues à l’étude ce dimanche 24 décembre. Il met ainsi un terme aux audiences de la journée. En revanche, le parquet de Châlons-en-Champagne ne s’est pas encore positionné à la suite des trois premières décisions prises par les juges des libertés et de la détention.

Les juges ont estimé vers 13 heures qu’il y avait un problème de procédure, soulevé par les avocats. « le délai écoulé entre l’atterrissage de l’avion à 15 heures jeudi 21 décembre et le placement en zone d’attente à 2 heures du matin le vendredi 22 était manifestement excessif ». Selon Me Mathieu Malblanc, conseil des ressortissants indiens, à propos des soucis de aéroport de Vatry : « les juges ont dit ce matin que la procédure était totalement irrégulière et que les conditions de maintien de ces personnes dans l’aérogare étaient profondément indignes ». Le parquet peut cependant interjeter appel et réalise actuellement une analyse juridique pour savoir s’il est opportun de le faire.

L'avion de Vatry est-il prêt à redécoller et quand ?
L’aéroport de Vatry confronté à un problème juridique pour faire redécoller l’avion des passagers indiens

Affréter un avion ou trouver un équipage pour redécoller vers une direction toujours inconnue

D’après les avocats mobilisés pour représenter les passagers de l’avion, il revient maintenant à l’État, singulièrement au ministère de l’Intérieur, d’affréter un avion ou de trouver un équipage pour permettre à celui qui a atterri jeudi en provenance des Émirats Arabes Unis de redécoller, vers une direction qui n’est pas encore connue.

Vous devriez être interressé par cet article : L’arrivée d’un vol transportant 300 voyageurs en France cause la soudaine fermeture de l’aéroport de Vatry

Il reviendra aux autorités françaises de le dire. « L’État va probablement leur proposer un retour en Inde », pense Me François Procureur, le bâtonnier du barreau de Châlons-en-Champagne. Me Malblanc ajoute : « Il n’y a apparemment des soupçons que sur deux personnes ». Il sont toujours en garde à vue, interrogées dans le cadre d’une enquête pénale en France. « On n’a rien à reprocher aux autres. »

La question n’est maintenant plus de savoir quand les 303 passagers indiens confinés depuis jeudi partiront de l’aéroport de Vatry.

Voir toutes les Actualités sur la Justice et Faits Divers

Philippe Blanco

est un journaliste passionné et intrépide, né dans la petite ville fictive de Willowbrook en 1975. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité insatiable pour le monde qui l'entoure, posant des questions et explorant des idées avec une profonde fascination. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page