Justice et faits divers

Sandrine Josso s’exprime pour la première fois depuis sa plainte contre Joël Guerriau

La députée Sandrine Josso raconte son « choc » et sa « peur » après une soirée avec le sénateur Joël Guerriau

La députée MoDem Sandrine Josso s’est exprimée, la voix tremblante, ce lundi 20 novembre au soir, pour la première fois après avoir porté plainte contre le sénateur Joël Guerriau, qu’elle accuse de l’avoir droguée en vue de l’agresser sexuellement.

Joël Guerriau a été testé positif lors de sa garde à vue
Le sénateur Joël Guerriau été testé positif à l’ecstasy lors de sa garde à vue

Lors d’une interview sur France 5, l’élue de Loire-Atlantique a raconté sa version des faits. Elle a affirmé avoir été invitée à dîner chez le sénateur, qu’elle connaissait et estimait, le 14 novembre dernier. Au cours de la soirée, elle a bu un verre de vin, qui lui a fait perdre connaissance.

« Quand je me suis réveillée, j’étais dans le canapé, allongée. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. J’étais dans un état second, je ne savais pas où j’étais, ni qui j’étais », a-t-elle expliqué.

Sandrine Josso a ensuite raconté avoir vu le sénateur Joël Guerriau nu, à côté d’elle. Elle a affirmé avoir eu peur pour sa vie et avoir réussi à s’enfuir.

« J’ai cru que j’allais mourir. J’ai eu tellement peur »

Sandrine Josso sur France 5

Prise de « palpitations » et de « sueurs »

Elle observe alors son agresseur mettre un sachet blanc dans un tiroir sous le plan de travail de sa cuisine. C’était de l’ecstasy, que les policiers retrouveront au même endroit lors d’une perquisition. Elle relate comment elle a ressenti « un instinct de survie nécessaire ». L’élue parvient à appeler un taxi, Joël Guerriau la suit.

« J’étais en panique. Il me suit dans l’ascenseur, il me suit dans la cour, il me suit jusqu’au taxi. »

Sandrine Josso députée

LIRE AUSSI : Joël Guerriau sénateur de Loire-Atlantique a été interpellé à son domicile parisien et placé en garde à vue

« Il n’était pas dans un état normal », a ajouté Sandrine Josso. La parlementaire a également décrit « le stress post-traumatique », « insupportable » qui l’habite depuis : « Je sursaute tout le temps. » « On peut tous subir ce que j’ai subi », a expliqué la députée ajoutant que « [son] devoir est de sensibiliser » sur « le fléau » de la soumission chimique, dont « on ne peut plus détourner le regard ».

Le sénateur Joël Guerriau a été mis en examen pour tentative d’agression sexuelle et placé sous contrôle judiciaire. Il a nié les accusations portées contre lui.

Retrouvez toute l’Actualité de la Justice et des Faits Divers

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page