Justice et faits divers
A la Une

Un migrant du Liban arrêté à la frontière espérait « fabriquer une bombe » dirigée vers New York

Un migrant libanais a été surpris en train de franchir la frontière et a admis qu’il était membre du Hezbollah. Il espérait fabriquer une bombe et que sa destination soit New York.

Un terroriste du Hezbollah voulait fabriquer une bombe pour New York

Basel Bassel Ebbadi, âgé de 22 ans, a été appréhendé par une patrouille frontalière le 9 mars près d’El Paso, au Texas. Pendant sa détention, il aurait déclaré qu’il était aux États-Unis pour « essayer de fabriquer une bombe ». Selon un document de la Border Patrol obtenu exclusivement par The Post.

Lors d’un entretien ultérieur sous serment, Ebbadi aurait affirmé qu’il avait suivi un entraînement au sein du Hezbollah pendant sept ans. Qu’il avait été activement impliqué dans la surveillance des sites d’armement pendant encore quatre ans, selon des documents internes de l’ICE. Ebbadi a déclaré que sa formation était axée sur le « jihad » et sur le meurtre de personnes « qui n’étaient pas musulmanes ».

Les agents de la frontière continuent de remarquer une augmentation du nombre de migrants dont les identités sont répertoriées sur la liste de surveillance des extrémistes qui pénètrent illégalement aux États-Unis, alors que les passages se maintiennent à des niveaux sans précédent.

des immigrants traversent des bobines de fil de rasoir en traversant la frontière américano-mexicaine à El Paso, au Texas
Des immigrants tfranchissent des bobines de fil de rasoir à la frontière américano-mexicaine à El Paso, au Texas

Le Hezbollah : une organisation terroriste appuyé par l’Iran

Le Hezbollah, organisation terroriste appuyée par l’Iran, a tiré des missiles sur le nord d’Israël après l’attaque du Hamas le 7 octobre, qui a tué environ une douzaine de soldats de l’armée israélienne et sept civils.

Ebbadi a expliqué qu’il cherchait à échapper au Liban parce qu’il ne voulait pas être impliqué dans des actes violents, ajoutant qu’une fois qu’on y est impliqué, il est difficile d’en sortir.

À son arrivée aux États-Unis, Ebbadi n’avait aucun document d’identité, affirmant qu’ils avaient été volés avec l’utilisation d’un couteau pendant son séjour au Costa Rica, selon les documents de l’ICE. Il a également admis avoir utilisé de fausses informations personnelles en Suède, en Équateur – où, selon ses dires, réside son père – et au Panama cette année.

Basel Bassel Ebbadi voulait fabriquer une bombe et la faire exploser sur New York
Basel Bassel Ebbadi, âgé de 22 ans, a été appréhendé par une patrouille frontalière le 9 mars

Il préparait une bombe en destination de New-York

À l’origine, il espérait se rendre à New York avant de voyager à travers le pays. Ebbadi a été immédiatement placé en isolement et a été renvoyé pour un entretien avec l’équipe tactique de réponse au terrorisme (TTRT) pour avoir proféré des « menaces terroristes contre le personnel ».

Des documents internes montrent qu’il devait être expulsé des États-Unis, même s’il n’était pas clair vers quel pays il serait renvoyé.

Les agents frontaliers ont enregistré 98 rencontres avec des personnes placées sous surveillance terroriste aux frontières nord et sud au cours de l’exercice 2022, soit presque deux fois plus, 172, au cours de l’exercice 2023 qui se termine le 20 septembre. Jusqu’à présent, au cours des quatre premiers mois de 2024, 59 des personnes ont été appréhendées, selon les données fédérales.

Le nombre total d’affrontements terroristes placés sur la liste de surveillance entre les exercices 2017 et 2021 ne s’élevait qu’à 30 personnes, mais après cette période, les critères d’inscription sur la liste, qui n’ont jamais été divulgués, ont été élargis.

Basel Bassel Ebbadi sur la liste de surveillance du terrorisme arrêté avant la visite de Donald Trump
Basel Bassel Ebbadi a été arrêté avant la visite de l’ancien Président Trump

Carlos Obed Yepez-Bedoya appréhendé quelques jours avant

Juste quelques jours avant la récente visite de l’ancien président Donald Trump à Eagle Pass, au Texas, un migrant répertorié comme terroriste a pénétré illégalement dans la région, selon une note interne de l’agence obtenue par le Post.

Le citoyen colombien Carlos Obed Yepez-Bedoya, âgé de 40 ans, a été initialement appréhendé par le ministère de la Sécurité publique du Texas (DPS), qui l’a ensuite remis à la patrouille frontalière. Les agents de la patrouille frontalière ont identifié des liens présumés avec le terrorisme chez Yepez-Bedoya.

Ces Actualités Récentes peuvent vous intéresser :

« Ce qui met en évidence l’importance des mesures de sécurité aux frontières, car les menaces potentielles à la fois pour la sécurité publique et nationale sont manifestes et exploitent les failles en matière de sécurité », a souligné le lieutenant Chris Olivarez du DPS du Texas au Post à cette époque.

« Il est clair que le gouvernement fédéral n’a pas pris les mesures nécessaires en matière de sécurité aux frontières, et l’État du Texas, par le biais de l’opération Lone Star du gouverneur Abbott, continuera de prendre des mesures sans précédent pour aider à sécuriser la frontière », a ajouté Olivarez.

Actualités du Jour France et Monde

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page