Politique

Manifestations au Sénégal contre le report de l’élection présidentielle de Macky Sall : deux jeunes hommes tués

Des manifestations au Sénégal ont éclaté depuis le 9 février contre le président Macky Sall. Suite à son report de la date de l’élection présidentielle. Deux jeunes sénégalais ont été tués.

Les manifestations plongent davantage le pays dans la crise

Deux jeunes sont morts lors des manifestations au Sénégal contre la décision du président Macky Sall de reporter la date de l’élection présidentielle de près d’un an. Selon des informations de l’AFP datant du samedi 10 février.

Le procureur de la République de Saint-Louis a annoncé l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances entourant la mort d’un premier jeune homme, survenue vendredi. Selon un responsable étudiant de l’université Gaston Berger, il s’agissait d’un étudiant en géographie âgé de 22 ans. Il a succombé à ses blessures lors des manifestations à Saint-Louis.

Les forces de défense et de sécurité ne sont pas intervenues dans le campus universitaire où le décès est survenu

Le Ministre de l’Intérieur du Sénégal

Deux jeunes ont étés tués dans les manifestations au Sénégal
Les manifestations au Sénégal ont fait deux morts

La mort de ces jeunes a profondément ému le pays lors de ces manifestations au Sénégal. Des centaines d’étudiants lui ont rendu hommage en veillant dans la nuit de vendredi à samedi.

Le frère d’un autre jeune homme, un vendeur ambulant âgé de 23 ans, est décédé samedi à Dakar suite à un rassemblement. « Il y a eu des tirs de grenades lacrymogènes, et ensuite, on est allé à la gare du TER de Colobane pour rentrer », a-t-il rapporté. « C’est là-bas qu’un gendarme lui a tiré une balle réelle au ventre », a-t-il affirmé. « Il a subi deux opérations [dans la nuit de vendredi à samedi] et malheureusement, il a succombé à ses blessures [samedi] matin », a précisé son beau-frère à l’AFP. Cette information n’a pas été confirmée par les autorités.

De nouvelles manifestations au Sénégal prévues dès mardi

Vendredi, d’importantes manifestations ont eu lieu dans tout le pays contre le report des élections et le président Macky Sall. Elles ont été rapidement dispersées par les forces de sécurité. À Dakar, la capitale, la police a fait un usage massif de gaz lacrymogènes pour empêcher les personnes de se rassembler aux abords de la place de la Nation. Certains manifestants ont répliqué en lançant des pierres et en érigeant des barricades avec des objets improvisés.

Cette Actualité Politique peut vous intéresser : Au Sénégal, le report de l’élection présidentielle inquiète la France

La répression a déclenché une vague d’indignation au sein de l’opposition et chez certains alliés du pouvoir.

Nous appelons la communauté régionale et internationale à témoigner des dérives de ce pouvoir en déclin du président Macky Sall.

Khalifa Sall, un des principaux candidats à l’élection présidentielle.

De nouvelles manifestations au Sénégal sont prévues mardi. Organisées par un collectif de la société civile appelé Aar Sunu Election (« Protégeons notre élection »).

Actualités de la Politique Française et Internationale

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page