Politique
A la Une

L’ancien patron de Frontex Fabrice Leggeri sur la liste de Jordan Bardella pour les Européennes

Fabrice Leggeri est un haut fonctionnaire français, âgé de 55 ans. Il a dirigé l’agence de l’UE pour les frontières de 2015 à 2022, avant de démissionner. Il sera placé en troisième position sur la liste de Jordan Bardella pour les Européennes.

Fabrice Leggeri en troisième position sur la liste de Jordan Bardella

Dans un entretien accordé au JDD publié samedi soir, l’ancien directeur de Frontex, l’agence de l’UE chargée du contrôle des frontières, a annoncé rejoindre le Rassemblement national (RN) pour les élections européennes de juin. Fabrice Leggeri figurera en troisième place sur la liste de Jordan Bardella. « Le RN possède un plan concret et la capacité de le réaliser. Nous sommes déterminés à combattre la submersion migratoire, que la Commission européenne et les eurocrates ne considèrent pas comme un problème, mais plutôt comme un projet : je peux en témoigner », a déclaré Fabrice Leggeri au Journal du Dimanche.

Ce haut fonctionnaire français, âgé de 55 ans, diplômé de l’ENA et de l’École normale supérieure, a occupé la direction de Frontex de 2015 à 2022, avant d’en démissionner. « Mon objectif est de mettre mon expérience et mon expertise au service des Français. Ayant dirigé Frontex près de sept ans et travaillé pour l’État pendant environ trente ans, notamment dans les domaines de la sécurité et de la gestion de l’immigration, cette décision est très cohérente », a-t-il déclaré au JDD. « Les élections européennes du 9 juin représentent une opportunité unique de remettre la France et l’Europe sur le droit chemin. C’est pourquoi je me joins à la liste menée par Jordan Bardella », a ajouté Fabrice Leggeri.

Européennes 2024 : Fabrice Leggeri sur la liste de Jordan Bardella
Elections européennes 2024 : le Rassemblement National gagne du terrain avec Bardella

J’ai ressenti un abandon général pour avoir voulu contrôler l’immigration

Jordan Bardella, tête de liste et président du Rassemblement National (RN), occupe la première place dans tous les sondages pour les élections européennes. Il arrive en tête avec environ 30 % des intentions de vote. Soit une avance d’environ dix points sur la majorité macroniste. Le ralliement de ce haut fonctionnaire un signe de la volonté du RN d’enrichir son vivier d’experts et de technocrates. Afin aussi de renforcer sa crédibilité en vue d’accéder au pouvoir un jour.

Fabrice Leggeri avait démissionné de son poste de directeur exécutif de Frontex. Il était visé par un rapport confidentiel de cet organisme. Il lui reprochait de ne pas avoir respecté les procédures et de faire preuve de déloyauté envers l’Union européenne. Et d’être aussi responsable d’une mauvaise gestion du personnel. « Concernant ces accusations, il est important de noter que ni le Parlement européen ni le conseil d’administration de Frontex n’ont trouvé de preuves concrètes les étayant », affirme Fabrice Leggeri dans le JDD.

Ces Actualités Politique récentes peuvent vous intéresser :

Le gouvernement français m’a pressé de démissionner

Fabrice Leggeri dit avoir subi des pressions et ressenti un abandon général pour avoir voulu contrôler l’immigration. « Le gouvernement français m’a pressé de démissionner. L’Allemagne n’était pas disposée à me soutenir. La Commission européenne, manifestement hostile à mon égard, souhaitait mon départ », a-t-il ajouté. Basée à Varsovie, Frontex est l’une des agences les plus exposées politiquement de l’Union européenne. Rassemblant des garde-côtes et des gardes-frontières, ses moyens ont été renforcés pour faire face à l’afflux de migrants aux frontières européennes.

Elections européennes 2024 : Fabrice Leggerix sur la liste de Bardella
Fabrice Leggerix devient un allié de taille pour le Rassemblement National

Faire rentrer les migrants et de les accueillir

Fabrice Leggeri a observé un changement significatif dans la politique migratoire pendant son mandat à la tête de l’agence européenne. Alors que sa mission était de «protéger la France et l’Europe du flux migratoire» depuis 2015, à partir de 2019, avec l’arrivée d’Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission européenne, la nouvelle commissaire aux affaires intérieures, Ylva Johansson, lui aurait recommandé de «faire rentrer les migrants et de les accueillir». «Que cela vous plaise ou non, nous sommes un continent vieillissant et vous devez les laisser entrer», aurait dit en substance la nouvelle commissaire.

Fabrice Leggeri explique qu’il s’est engagé en politique après avoir constaté cette réorientation. Son objectif est de «lutter contre cette Commission européenne qui encourage et tolère cette submersion migratoire». Le RN promet de consulter les Français par référendum pour modifier la Constitution sur le devoir d’accueil des migrants.

Toutes les Actualités de la Politique

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page