Politique

Le nouveau Premier ministre Gabriel Attal avait tout pour plaire

Gabriel Attal, âgé de seulement 34 ans, a été désigné Premier ministre par Emmanuel Macron. Cette nomination s’inscrit dans une tentative du président de relancer son quinquennat. Bien que la ligne politique devrait demeurer inchangée, elle continuera d’être décidée et dictée par le chef de l’État.

Gabriel Attal premier ministre succcédant à Élisabeth Borne

À 34 ans, Gabriel Attal a été désigné Premier ministre le mardi 9 janvier, succédant ainsi à Élisabeth Borne. Son allure juvénile, sa personnalité dynamique, son énergie et ses compétences en communication sont manifestes. C’est une sorte de contrepoint à Élisabeth Borne, et sa mission principale sera de donner un nouvel élan politique à un quinquennat qui, moins de deux ans après son commencement, semble en avoir bien besoin.

Le plus jeune président de la République de l’histoire nomme le plus jeune Premier ministre de l’histoire. Je ne veux y voir qu’un seul symbole : celui de l’audace et du mouvement

Gabriel Attal, lors de la cérémonie de passation de pouvoir avec Élisabeth Borne

Gabriel Attal son ascension fulgurante jusqu'à sa place de premier ministre
Gabriel Attal est désormais le Premier ministre français

Tourner la page sur la reforme des retraites

Ainsi, l’objectif premier sera de tourner la page sur une année 2023 marquée par une réforme des retraites adoptée de manière controversée et une loi sur l’immigration qui a semé la division au sein de la majorité présidentielle. Pour Emmanuel Macron, le remplacement d’Élisabeth Borne par Gabriel Attal représente une manière d’effacer l’image qui a symbolisé les difficultés du gouvernement face à ces deux textes majeurs, ainsi que les 23 recours à l’article 49.3 de la Constitution.

Gabriel Attal plus jeune Premier ministre de l'histoire de la République française
Gabriel Attal est le plus jeune Premier ministre de l’histoire de la République française

S’appuyer sur une personnalité populaire

De plus, nommer Gabriel Attal comme Premier ministre offre également la possibilité de s’appuyer sur une personnalité populaire. En décembre, l’ancien ministre de l’Éducation nationale a pris la tête du classement des personnalités politiques avec une côte de popularité de 40 %. Selon le dernier baromètre politique Ipsos, il devance ainsi des figures telles qu’Édouard Philippe (39 %), Marine Le Pen (37 %), Jordan Bardella (36 %), Marion Maréchal (30 %), et distance largement des ministres comme Bruno Le Maire (29 %), Gérald Darmanin (29 %) ou Olivier Véran (26 %).

Le rôle crutial de Gabriel Attal

La principale fonction de Gabriel Attal sera de jouer un rôle politique crucial. Sa première mission consistera à apaiser les divisions profondes au sein de la majorité exacerbées par le vote de la loi sur l’immigration, qui a suscité des critiques du parti Les Républicains (LR) et du Rassemblement national (RN), adoptant une rhétorique proche de l’extrême droite. Cette tâche sera complexe, mais Emmanuel Macron semble avoir estimé que le profil consensuel de Gabriel Attal serait plus apte à réussir cette mission que celui de personnalités comme Sébastien Lecornu ou Gérald Darmanin, tous deux issus de LR.

Gabriel Attal promu Premier ministre français
Gabriel Attal au côté du Président Emmanuel Macron

Un article intéressant : La Commission propose une baisse des tarifs de l’électricité, mais le gouvernement envisage une hausse

Faire entrendre sa voix au élections européennes

En outre, Gabriel Attal devra être en première ligne dans la campagne des élections européennes, programmées pour juin. La liste de la majorité présidentielle, Renaissance et ses alliés, se trouve nettement distancée dans les intentions de vote par le Rassemblement national. Avec 27 % pour le RN contre 19 % pour la majorité, selon le dernier sondage OpinionWay pour Les Échos. Dans ce contexte, il sera essentiel d’avoir un Premier ministre capable de faire entendre sa voix auprès des électeurs et de les mobiliser.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Une manoeuvre politique évidente

En résumé, cette nomination représente avant tout une manœuvre politique stratégique de la part du président de la République. Elle vise à insuffler un nouvel élan à son quinquennat. L’arrivée de Gabriel Attal à la tête du gouvernement ne semble toutefois pas annoncer un changement substantiel dans la ligne politique. Le président Macron souhaitant probablement maintenir l’approche du « en même temps ». Préférant un profil de la gauche plutôt que de la droite, il semble vouloir perpétuer l’esprit de dépassement et d’audace de son élection en 2017. Il l’a souligné dans son message sur les réseaux sociaux.

Voir toute l’Actualité Politique

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page