Politique

Immigration : Élisabeth Borne accuse Mathilde Panot de vouloir semer le « chaos » en pleine crise politique

Immigration : Lors d’un échange tendu le 12 décembre, la Première ministre et la cheffe des députés de La France insoumise ont vivement discuté suite au vote de la motion de rejet du projet de loi immigration à l’Assemblée, selon LCP.

Loi sur l'immigration : Borne accuse Panot de vouloir semer le chaos total
Mathilde Panot s’exprime contre le projet Immigration de Darmanin

Immigration : Une altercation éclate à l’Assemblée Nationale

Une vive altercation a éclaté à l’Assemblée Nationale le 12 décembre. Mathilde Panot, des députés de La France insoumise, a déclaré de manière ardente : « La démocratie, c’est nous ! Sans 49.3, vous n’êtes rien. » Ses propos étaient dirigés vers la Première ministre Élisabeth Borne, comme en témoignent les images diffusées en direct par LCP lors des questions au gouvernement. Panot réagissait au vote favorable à la motion de rejet du projet de loi immigration de Gérald Darmanin qui a eu lieu la veille, obligeant le gouvernement à revoir sa proposition. Élisabeth Borne, visiblement irritée par les invectives, a riposté en accusant Panot de chercher délibérément « le chaos ».

La Première ministre a également souligné la position contradictoire de La France insoumise, qui a voté sur la loi immigration de la même manière que le Rassemblement national lundi. Élisabeth Borne a accusé le parti de faire délibérément le choix de la compromission avec l’extrême droite, dénonçant une « union sacrée entre la Nupes et l’extrême droite ». En réponse, elle a affirmé que le gouvernement ne renoncera en aucun cas à ses plans.

Le projet de loi sur l'immigration s'efface du paysage politique
Elisabeth Borne, Gérard Darmanin et Emmanuel Macron

LIRE AUSSI : Loi immigration : Elisabeth Borne a soumis aux députés Renaissance une proposition d’accord avec LR sur les prestations sociales

Emmanuel Macron renvoie Gérald Darmanin et Élisabeth Borne au défi

Après la démission présentée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin lundi, Élisabeth Borne partage le regret que les opposants politiques refusent « les débats » sur un sujet aussi crucial pour les Français. Face à Boris Vallaud, leader des députés PS, la Première ministre exprime sa profonde déception : « Vous avez opté pour l’irresponsabilité. »

LIRE AUSSI : Le Sénat suspend le versement des Allocations Familiales et des APL

Lundi, Gérald Darmanin a soumis sa démission à Emmanuel Macron, qui l’a rejetée, demandant à lui et à Élisabeth Borne de proposer des solutions pour surmonter les points de « blocage » et élaborer un texte de loi « efficace ». Pour l’instant, le gouvernement a décidé de maintenir sa proposition de loi sur l’immigration. Celle-ci sera donc examinée en commission mixte paritaire, composée de sénateurs et de députés, chargés de parvenir à un consensus.

Retrouvez toute l’Actualité Politique

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page