Politique
A la Une

Lai Ching-te remporte l’élection présidentielle de Taïwan

Lai Ching-te candidat du Parti démocrate progressiste est élu Président de Taïwan. Il était le favori des sondages et le candidat détesté par Pékin. 

Le vice-président sortant, Lai Ching-te, du Parti démocrate progressiste (DPP), a obtenu 40,2 % des voix. Selon les résultats officiels quasi définitifs portant sur 98 % des bureaux de vote, il est élu président de Taïwan. Au cours de la campagne, Pékin, qui revendique Taïwan comme faisant partie de son territoire, avait qualifié Lai Ching-te ainsi que sa colistière Hsiao Bi-khim, ancienne représentante de Taipei à Washington, de « dangereux duo en faveur de l’indépendance« . Son principal adversaire, Hou Yu-ih, âgé de 66 ans, candidat du Kuomintang (KMT) prônant une amélioration des relations avec Pékin, aurait obtenu 33,4 % des suffrages, selon le décompte de la Commission électorale centrale.

Je veux remercier le peuple taïwanais pour avoir écrit un nouveau chapitre dans notre démocratie. Nous disons à la communauté internationale qu’entre la démocratie et l’autoritarisme, nous serons du côté de la démocratie. Grâce à nos actions, le peuple taïwanais a résisté avec succès aux efforts des forces extérieures pour influencer cette élection.

Lai Ching-te président de Taïwan

Lai Ching-te remporte l'élection présidentielle de Taïwan
Lai Ching-te lors de sa victoire aux élections présidentielles de Taïwan

Lai Ching-te Président de Taïwan promet de sauvegarder Ta¨wan contre menaces de la Chine

Il a fait la promesse de « sauvegarder Taïwan contre les menaces et les intimidations constantes de la Chine » en exprimant le désir de « poursuivre les échanges et la coopération avec la Chine« .

Ko Wen-je, âgé de 64 ans, du modeste Parti populaire taïwanais (TPP) se présentant comme anti-establishment, est classé en troisième position avec 26,4 %. Il a également reconnu sa défaite.

Je respecte la décision finale du peuple taïwanais et je félicite Lai Ching-te et Hsiao Bi-khim pour leur élection. J’espère qu’ils ne décevront pas les attentes du peuple taïwanais

Hou Yuh-ih, prétendant du Kuomintang admet son revers

Le prétendant du Kuomintang a donc admis son revers.

Lai Ching-te élu président de Taïwan avec 40,2 % des voix
La foule autour de Lai Ching-te élu président de Taïwan

Les taïwamais participaient aussi au renouvellement du parlement

Les citoyens taïwanais participaient également au scrutin visant à renouveler les 113 sièges du Parlement. Où le DPP risque de perdre sa majorité. Dans les 18 000 centres de vote, chaque bulletin a été élevé et énoncé à haute voix par les responsables du dépouillement. Un processus transparent au public, avant d’être décompté. Les bureaux de vote ont fermé à 16 heures (9 heures, heure française) dans cette région de 23 millions d’habitants. Située à 180 kilomètres des côtes chinoises, et louée comme un exemple de démocratie en Asie.

D’après un communiqué de la société ferroviaire taïwanaise, 746 000 individus étaient prévus pour prendre le train samedi. Principalement afin de retourner voter dans leur ville d’origine, dépassant ainsi le nombre de voyageurs en 2020 (environ 704 000).

S’il vous plaît, allez voter pour montrer la vitalité de la démocratie taïwanaise ! Nous devrions tous chérir notre démocratie et voter avec enthousiasme

Lai Ching-te, avant d’aller déposer son bulletin dans l’urne ce matin

Cet Article Politique est intéressant : Présidentielle à Taïwan : le résultat des votes attendu sur fond de tensions avec la Chine

Election présidentielle de Taïwan : Lai Ching-te devient président
Triomphe de Lai Ching-te aux élections présidentielles de Taïwan

Les relations avec Pékin, la politique économique, et les initiatives en faveur de la jeunesse sont parmi les principaux défis de cette transition. Elle succéde à huit ans de gouvernance du Parti démocratique progressiste (DPP).

Durant toute la semaine, Pékin a intensifié sa pression diplomatique et militaire sur l’île. Jeudi, le ministère taïwanais de la Défense a signalé que cinq ballons chinois avaient traversé la ligne médiane délimitant l’île autonome de la Chine. En outre, dix avions et six navires de guerre ont également été repérés.

Voir toutes les Actualités sur le sujet de la Politique

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page