Politique

L’immigration fait plier les gouvernements en Europe, la pression migratoire les pousse à revoir leurs positions

L’immigration constitue un enjeu majeur au cœur des préoccupations politiques en Europe. Elle suscite des remaniements significatifs au sein des partis aussi bien de droite que de gauche. Les formations politiques traditionnelles sont actuellement confrontées à des mouvements populistes qui influent sur leur dynamique. Elles redéfinissent les priorités de l’agenda politique.

La Vague Migratoire : Un Défi Majeur Bouleversant les Équilibres Politiques en Europe

Pendant de nombreuses années, la question migratoire ne suscitait guère de débats en Europe. Cependant, elle engendre actuellement des turbulences au sein des démocraties, provoquant la chute de gouvernements et affaiblissant de manière durable les partis établis, qu’ils soient de tendance sociale-démocrate ou conservatrice. Ces partis cèdent les uns après les autres face à la puissance inéluctable du phénomène de l’immigration.

La migration est malvenue en Europe
Manifestation anti-migrants en angleterre

Longtemps, les pays d’Europe occidentale ont largement minimisé la question de l’immigration. En France, la gauche a évité le sujet en reléguant l’insécurité à un simple « sentiment », en prônant la société multiculturelle. Elle évite un débat considéré comme « toxique » ou « d’extrême droite ». Du côté de l’Allemagne, Angela Merkel a ouvert grand les portes de son pays à plus d’un million de réfugiés syriens. Elle ignore ainsi les réserves et les inquiétudes exprimées par une partie de la population.

La Suède adopte une politique d’accueil généreuse

En Suède, une des politiques d’accueil les plus généreuses du continent a été adoptée, se positionnant comme un pays modèle en matière d’intégration. Cependant, cette politique d’ouverture non contrôlée a suscité la montée des partis de droite radicale, ainsi qu’une nouvelle génération de politiciens populistes. Ces derniers plaident en faveur de l’instauration de mesures de contrôle, plus ou moins strictes, sur les flux migratoires.

En Allemagne, l’entrée du parti d’extrême droite AfD au Bundestag a provoqué un choc parmi les élites du pays. Parallèlement, en France, le Rassemblement national a poursuivi son ascension. Aujourd’hui, la pression de l’opinion publique en faveur d’un durcissement de l’immigration est telle que, selon les sondages, elle atteint 70% en France, et aucun gouvernement ne peut plus l’ignorer.

Immigration en Europe : les gouvernements sous haute pression
Tableau du nombre de mineurs étrangers entrés clandestinement dans les Alpes-Maritimes (2014-2022)

L’immigration, une boule de feu secouant l’agenda politique des gouvernements européens

La fracture entre les citoyens et les élites politiques gouvernementales atteint des proportions telles qu’elle fissure les alliances et les certitudes politiques. L’immigration devient une force incontournable, émergeant en tête des priorités politiques des gouvernements européens. Certains vacillent et chutent, d’autres se voient contraints de voir les barrières s’effondrer ou faire face à des crises politiques aiguës.

Il est encore prématuré d’anticiper le destin d’une loi qui probablement subira des ajustements du Conseil constitutionnel. Il est également trop tôt pour déterminer si Emmanuel Macron, sous la pression de l’opinion publique et après de nombreuses hésitations, ayant privilégié des actions tactiques plutôt qu’une vision stratégique, sortira considérablement affaibli. Toutefois, il est déjà évident que la question migratoire, longtemps perçue par les gouvernements successifs comme un sujet rebutant ou indigne d’un débat, a failli provoquer l’éclatement au sein du camp majoritaire.

Les Pays-Bas a-t-il perdu le contrôle de l’immigratio

Cet article pourrait vous interresser : Édouard Philippe sur une possible candidature en 2027

La France est loin d’être une exception. En juillet 2023, l’immigration a entraîné la chute du gouvernement de coalition aux Pays-Bas dirigé par le conservateur Mark Rutte. Ce dernier a démissionné à la suite du refus des centristes de soutenir sa politique de renforcement des mesures migratoires. Mark Rutte a affirmé que le pays avait ‘perdu le contrôle de l’immigration’. Depuis lors, le parti d’extrême droite de Geert Wilders a remporté les élections en novembre 2023. Le nouveau Premier ministre, propulsé au pouvoir par une hausse record de l’immigration, plaide en faveur d’un ‘gel de l’asile’. De la fermeture des mosquées et de l’interdiction du Coran ainsi que des écoles coraniques aux Pays-Bas.

Retrouvez toute l’Actualité Politique sur pointactu

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page