Politique
A la Une

Loi immigration : Elisabeth Borne a soumis aux députés Renaissance une proposition d’accord avec LR sur les prestations sociales

Loi immigration : La première ministre a proposé la condition de cinq ans de présence en France pour les étrangers ne travaillant pas afin d’accéder aux APL. Trois mois seront nécessaires pour ceux qui travaillent. Les votes au Sénat et à l’Assemblée nationale ont été reportés à mardi soir.

Gérard Darmanin estime que l'accord sur la loi immigration va être trouvé rapidement
Un accord devrait être trouvé rapidement estime Gérard Darmanin

Loi Immigration : un nouveau point de désaccord

Nouveau point de désaccord entre le camp présidentiel et Les Républicains dans le cadre du projet de loi sur l’immigration. La droite propose de conditionner les prestations sociales pour les étrangers en situation régulière à cinq ans de présence sur le territoire, réduite à trente mois pour ceux qui travaillent, y compris les aides personnalisées au logement (APL). Le camp présidentiel refuse d’intégrer les APL, refusant de créer une différence entre les travailleurs français et étrangers. Les discussions se poursuivent en coulisses pour trouver un accord.

Elisabeth Borne propose des solutions au projet de loi sur l'immigration
Elisabeth Borne a proposé un accord pour la loir sur l’immigration

Elisabeth Borne à l’Assemblée Nationale

La Première ministre, Elisabeth Borne, se trouve actuellement à l’Assemblée nationale pour la rencontre hebdomadaire du groupe macroniste. Elle est accompagnée notamment par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et par celui du Travail, Olivier Dussopt. Les journalistes, quant à eux, attendent le dénouement de la Commission Mixte Paritaire (CMP). Depuis la salle des Quatre-Colonnes, députés et journalistes se croisent, ces derniers attendent une résolution sur la Loi immigration.

LIRE AUSSI : Immigration : Élisabeth Borne accuse Mathilde Panot de vouloir semer le « chaos » en pleine crise politique

La signature du projet de loi sur l'immigration bientôt voté
Projet de loi Immigration les parlementaires votent une version de la mesure sur les régularsations

Bruno Retailleau souhaite un texte de la Loi immigration « au plus près » de la version adoptée au Sénat

Présent à la réunion de groupe des sénateurs LR et non en commission mixte paritaire où il fait partie des quatorze titulaires, Bruno Retailleau a réaffirmé sur X la position de la formation qu’il dirige. « Ce matin en réunion, unanimité du groupe des sénateurs LR, déterminés à voter un texte ferme et efficace, au plus près de notre première version », adoptée au Sénat, a-t-il annoncé.

La question sur la Loi immigration à propos des prestations sociales aux étrangers, dont les APL, est au cœur des discussions entre le camp présidentiel et la droite.

LIRE AUSSI : Projet de loi sur l’immigration : Face à l’Impasse, les Partisans de Macron Recherchent une Issue Favorable

Sauf pour les aides aux personnes handicapées, nous ne transigerons pas : une aide aux étrangers n’est pas un dû, il faut une durée de résidence minimale pour en bénéficier

M. Retailleau président du groupe Les Républicains au Sénat

Lire toute l’Actualité Politique

Philippe Blanco

est un journaliste passionné et intrépide, né dans la petite ville fictive de Willowbrook en 1975. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité insatiable pour le monde qui l'entoure, posant des questions et explorant des idées avec une profonde fascination. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page