Présidentielle américaine 2024

Donald Trump condamné pour fraudes financières à 355 millions de dollars d’amende

Un tribunal de New York a condamné Donald Trump, à une amende de 355 millions de dollars. L’ancien président des États-Unis est condamné pour des fraudes financières au sein de son empire immobilier. De plus, il lui sera interdit de diriger toute entreprise dans l’État de New York pendant trois ans.

Une condamnation historique de Donald Trump

Le vendredi 16 février, un tribunal de New York a prononcé une condamnation historique à l’encontre de Donald Trump. Fraudes financières au sein de son empire immobilier, la Trump Organization. Le contraignant devra payer une amende record de près de 355 millions de dollars. Cette décision, sans précédent, porte un sérieux coup au patrimoine de l’ancien président des États-Unis qui envisageait de se représenter aux élections présidentielles en novembre.

Cette sentence est assortie d’une interdiction de trois ans de gérer toute entreprise dans l’État de New York.

Dans un document judiciaire de 92 pages, le juge de la Cour suprême de l’État de New York, Arthur Engoron, a décidé de priver Donald Trump de la gestion de « toute entreprise ou entité juridique à New York pour une période de trois ans » et l’a condamné à payer 354,86 millions de dollars.

Donald Trump condamné pour fraudes financières à 355 millions de dollars
Donald Trump lors de son procès, il a été condamné pour fraudes financières

Trump père et fils accusés d’avoir considérablement surestimé la valeur des actifs de la Trump Organization

La procureure générale de cet État, Letitia James, avait déposé plainte contre lui en octobre 2022. Ce qui avait entraîné, avec ses deux fils adultes Donald Jr et Eric Trump et leur groupe familial, un procès civil pour fraudes qui s’est déroulé d’octobre à janvier.

Lors de ce procès prolongé, Trump père et fils ont comparu dans un contexte politique extrêmement tendu. Ils étés accusés d’avoir considérablement surestimé la valeur des actifs de leur empire familial, la Trump Organization.

Il a critiqué un « juge corrompu » et une procureure générale « totalement biaisée ». Le candidat républicain à l’élection présidentielle a qualifié d' »ingérence électorale », dans un post sur son réseau Truth Social.

Sur son compte X (ex-Twitter), l’avocate de Donald Trump, Alina Habba, a dénoncé une « injustice flagrante » à l’égard de son client. Elle estime qu’il est victime d’une « persecution incessante » et d’une « chasse aux sorcières politique visant à ‘abattre Donald Trump' ». Me Habba a également annoncé que son client ferait appel de cette décision.

Donald Trump condamné pour fraudes financières
Donald Trump et ses relations tendues avec le juge Engoron

Le juge Engoron entretenait des relations tendues avec Donald Trump

Letitia James réclamait à Donald Trump et ses fils 370 millions de dollars pour avoir surestimé la valeur de leurs propriétés. Mais aussi hôtels de luxe et terrains de golf à travers le monde pendant les années 2010. Cette surestimation aurait été utilisée pour obtenir des prêts plus avantageux de la part des banques. Mais aussi des conditions d’assurance plus favorables.

Certains de ces actifs, comme la Trump Tower sur la 5e Avenue à Manhattan, font le succès commercial de l’ancien président. Il avait initialement bâti sa réputation politique sur son image de magnat immobilier prospère.

Le juge Engoron, avec lequel Donald Trump entretient des relations tendues, avait déjà déterminé avant le début du procès que des fraudes avaient eu lieu.

Le juge avait conclu que le procureur général de l’État de New York avait présenté des preuves concluantes. Qu’il a démontré que, entre 2014 et 2021, les accusés avaient surévalué les actifs de leur groupe. Passant d’une fourchette de 812 millions à 2,2 milliards de dollars selon les années.

Donald Trump condamné pour fraudes financières dans l'affaire de la Trump Organization
Donald Trump condamné à 355 millions de dollars d’amende pour fraudes financières

Trump qualifie le procès de « digne d’une république bananière »

En conséquence des « fraudes répétées », le juge avait ordonné fin septembre la liquidation des sociétés qui géraient ces actifs. Comme la Trump Tower ou le gratte-ciel de style néo-gothique du 40 Wall Street, bientôt centenaire, où Donald Trump avait donné quelques-unes de ses conférences de presse après les audiences du procès. Cette décision avait été suspendue en appel.

Voir le Calendrier de l’élection présidentielle américaine

Le magnat et politicien républicain de 77 ans n’a cessé de protester contre ce qu’il considère comme une justice contrôlée par les démocrates du président Joe Biden, qualifiant le procès de « digne d’une république bananière ».

Ces Actualités sur la présidentielle aux USA peuvent vous intéresser :

Ses avocats ont soutenu que le dossier était légalement infondé.

Contrairement aux affaires pénales cette année, comme celle fixée au 25 mars pour des paiements destinés à faire taire une actrice de films pour adultes, Donald Trump n’encourait pas de peine de prison dans cette affaire civile.

Actualités sur les Élections Présidentielles aux Etats-Unis

Philippe Blanco

est un journaliste passionné et intrépide, né dans la petite ville fictive de Willowbrook en 1975. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité insatiable pour le monde qui l'entoure, posant des questions et explorant des idées avec une profonde fascination. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page