Politique

Suella Braverman Ministre Britannique de l’Intérieur, démise de ses fonctions

La ministre britannique de l’Intérieur, Suella Braverman, a été démise de ses fonctions. Acté par le Premier ministre Rishi Sunak après avoir publié une tribune virulente sur la police.

Dans cette tribune publiée dans le journal The Telegraph, Suella Braverman a critiqué la police pour son inaction face aux manifestations pro-palestiniennes à Londres le 10 mai. Elle a notamment accusé la police de « laisser faire » des manifestants qui ont lancé des projectiles sur les forces de l’ordre et des passants.

Suella Braverman forcée à la démission, laisse replace Cameon aux affaires étrangères
Suella Braverman et David Cameon

Braveman confirme sa démission

Sans que son départ soit officiellement communiqué par Downing Street, Suella Braverman a confirmé sa démission. Elle a déclaré qu’occuper le poste de ministre de l’Intérieur avait été « le plus grand honneur de sa vie« . Elle a ajouté qu’elle s’exprimerait « en temps voulu ». Dans la foulée, Rishi Sunak a nommé le ministre des Affaires étrangères James Cleverly à l’Intérieur pour la remplacer. Grosse surprise, David Cameron, l’ancien Premier ministre britannique, prend, lui, la tête de la diplomatie britannique à la place de James Cleverly. Un retour en politique aussi spectaculaire qu’inattendu pour celui qui a déclenché le référendum sur le Brexit en 2016.

Une sévère conseillère de la droite dure mise à l’écart

Les propos de Suella Braverman ont été considérés comme une atteinte à l’indépendance opérationnelle de la police. Ils ont également été interprétés comme un défi à l’autorité de Sunak, qui n’avait pas approuvé la publication de la tribune.

Braverman, qui est membre du Parti conservateur, est une figure controversée de la politique britannique. Elle est connue pour ses positions tranchées sur des sujets tels que l’immigration, l’Union européenne et la politique étrangère.

Sa mise à l’écart est une nouvelle illustration de la montée en puissance de la droite dure au sein du Parti conservateur. Elle est également un signe de la volonté de Sunak de contrôler son gouvernement.

LIRE AUSSI : Javier Milei est élu Président de l’Argentine

L’Angleterre choquée par les propos de Suella Braverman

Cette tribune a provoqué un tollé au Royaume-Uni, où la police est traditionnellement considérée comme une institution respectable. Le Premier ministre Sunak a estimé que les propos de Braverman étaient « inadmissibles » et « ont souillé l’image de la police ».

Suella Braverman, qui est membre du Parti conservateur, a été remplacée par Kit Malthouse, le secrétaire d’État aux collectivités locales.

Retrouvez toute l’Actualité Politique afin de mieux comprendre notre société

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page