Santé

L’Andropause c’est l’équivalant de la ménopause chez la femme

Les femmes sont affectées par le processus naturel et inévitable de la ménopause. Les hommes peuvent également être confrontés à un phénomène similaire avec l’Andropause. C’est la diminution du taux de testostérone et d’autres hormones chez les hommes. Elle survient vers l’âge de 45 ans.

Andropause : comment se manifeste ce phénomène biologique

La ménopause, signalée par l’arrêt de l’ovulation et la cessation des règles, est un phénomène bien connu. Cependant, saviez-vous que les hommes peuvent également subir une diminution de la production des hormones sexuelles avec l’âge ? Ce processus, appelé andropause ou déficit androgénique lié à l’âge (DALA), se caractérise par une diminution progressive du taux de testostérone chez les hommes vieillissants, généralement entre 45 et 60 ans. Cette baisse des hormones masculines s’accompagne de divers changements psychologiques et physiques. Ils peuvent inclure la perte de masse musculaire, une diminution de la libido, des troubles de l’appétit et de l’humeur.

L'andropause ou déficite androgénique
L’andropause c’est la ménopause masculine. Elle peut changer le comportement de la libido

Selon un article publié dans le New England Journal of Medicine, environ 2,1 % des hommes souffriraient d’andropause. Ce chiffre augmente avec l’âge : 0,1 % entre 40 et 49 ans, 0,6 % entre 50 et 59 ans, 3,2 % entre 60 et 69 ans et enfin 5,1 % entre 70 et 79 ans. Cependant, contrairement à la ménopause, l’andropause n’est pas un phénomène généralisé et reste relativement rare. Voici quelques indices permettant de détecter ce syndrome ainsi que des moyens d’améliorer la situation.

Dépister les symptômes fréquents

Pour dépister les symptômes associés au déficit de testostérone, les médecins peuvent utiliser le questionnaire de référence de l’andropause. Plus connu sous le nom de questionnaire ADAM (Androgen Deficiency in Aging Male). Composé de dix questions, ce test d’auto-évaluation permet aux patients d’évaluer leur état de santé physique et psychologique. Souvent, les hommes souffrant d’andropause se plaignent d’une perte d’endurance musculaire, d’une fatigue soudaine, d’un manque d’énergie, de gain de poids, voire de bouffées de chaleur. Certains peuvent ressentir un mal-être général, de l’irritabilité, une tendance à prendre du poids. Mais ils peuvent penser que ces symptômes sont simplement liés au vieillissement. Cependant, ils pourraient être le signe d’une andropause.

Le principal symptôme de l’andropause reste la baisse de la libido. Accompagnée ou non de dysfonctionnement érectile, qui pousse les hommes à consulter. Après examen des symptômes, le médecin ou spécialiste andrologue va d’abord chercher à exclure les causes de maladies plus graves. Elles pourraient expliquer ce déclin hormonal, telles que la dépression, l’hypothyroïdie, le diabète ou certaines maladies chroniques. Ensuite, une prise de sang est nécessaire pour mesurer le taux de testostérone dans le corps du patient et confirmer le diagnostic. Les hommes en andropause peuvent ensuite se voir prescrire un traitement reposant principalement sur l’administration de testostérone.

L'andropause chez les hommes
L’Andropause peut être détectée à temps en consultant votre médecin

Prévenir les désagréments de l’andropause

Si le tableau n’est pas très réjouissant, rappelez-vous qu’il est possible de prévenir l’apparition de ces symptômes en adoptant un mode de vie sain. L’exercice physique, pratiqué pendant trente minutes ou plus, stimule la libération de testostérone. Il sollicite la plupart des muscles de votre corps. Avec l’âge, il est également recommandé de modérer sa consommation d’alcool. Elle peut nuire à la production de testostérone ainsi qu’à la libido. Pour rester en forme et éviter le réveil de l’Andropause, assurez-vous de maintenir un équilibre alimentaire. Les lipides, les glucides et les protéines optimisent non seulement les niveaux de testostérone, mais contribuent également à maintenir la masse musculaire. En revanche, limitez la consommation d’aliments trop gras, trop sucrés et trop salés, qui peuvent avoir un impact négatif sur la production d’hormones.

Ces Actualités Santé peuvent vous intéresser :

L'andropause n'est pas une fatalité chez l'homme
Prévenir l’Andropause en privilégiant les légumes et les fruits frais et en faisant du sport régulièrement

En priorité, privilégiez les légumes et les fruits frais dans votre alimentation. Les poissons gras, les noix et les grains de lin, riches en oméga-3, doivent faire partie de votre régime alimentaire. Par ailleurs, la vitamine D, présente notamment dans le lait, les œufs et les champignons, aurait des effets positifs sur la principale hormone sexuelle masculine. L’Andropause concerne le stress, grand ennemi commun, est associé à des niveaux élevés de cortisol et à des niveaux plus faibles de testostérone selon plusieurs études. Il est donc important de chercher à vous libérer des tracas quotidiens et à trouver des moyens de vous détendre et de vous relaxer. Enfin, dernier conseil valable à tout âge : assurez-vous de dormir suffisamment ! Rappelons que le corps masculin produit principalement de la testostérone pendant le sommeil. Par conséquent, moins vous dormez, plus le taux de cette hormone peut chuter.

Paul Duval

Je relate les événements et autres actualités en France et à l'international. J'analyse et traite les informations afin de les rendre accessibles par tous, qu’il s’agisse de passionnés d'actus ou non. Pour cela, je réalise une veille informationnelle constante afin de ne manquer aucune actualité..

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page