Santé

NEZ BOUCHÉ LA NUIT : 10 CONSEILS POUR MIEUX DORMIR

Le nez bouché la nuit est un problème courant qui peut perturber le sommeil et affecter la qualité de vie. De nombreuses personnes souffrent de cette gêne, mais il existe des moyens de soulager ce symptôme. Nous allons explorer les causes du nez bouché la nuit, les symptômes associés, et vous donner 10 astuces, des solutions, pour mieux dormir.

Mieux dormir avec le nez bouché
Anatomie du nez bouché, nez bouché

LES CAUSES DU NEZ BOUCHÉ

Contrairement à l’idée reçue, le nez bouché n’est pas toujours dû à la présence d’une grande quantité de mucus obstruant les voies nasales. Il s’agit plutôt d’une inflammation des conduits respiratoires qui entraine le gonflement des muqueuses rendant difficile le passage de l’oxygène dans les narines.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer au nez bouché la nuit, notamment :

  1. Rhinite Allergique : Les allergies saisonnières peuvent provoquer une congestion nasale, en particulier la nuit, lorsque les allergènes sont plus concentrés dans l’air.
  2. Rhume ou Infection des Voies Respiratoires Supérieures : Les infections virales, comme le rhume, peuvent entraîner une congestion nasale temporaire, ce qui peut être plus prononcé la nuit.
  3. Déviation du Septum Nasal : Une déviation du septum nasal peut entraîner une obstruction nasale permanente qui peut s’aggraver la nuit.
  4. Polypes Nasaux : Des polypes dans les narines peuvent bloquer les voies respiratoires et causer une congestion nasale.
  5. Mauvaise Hydratation de l’Air : Un air sec dans la chambre peut dessécher les muqueuses nasales, entraînant une congestion.
  6. Position de Sommeil : La position allongée peut provoquer une accumulation de mucus dans les voies nasales, aggravant la congestion.

Le nez bouché empêche de respirer et de dormir correctement la nuit.
Conseils pour mieux dormir avec un nez bouché

LES SYMPTOMES DU NEZ BOUCHÉ LA NUIT

Les symptômes du nez bouché la nuit peuvent varier en intensité et en durée. Les symptômes courants comprennent :

  1. Difficulté à Respirer : La congestion nasale rend la respiration difficile, ce qui peut perturber le sommeil.
  2. Ronflement : L’obstruction des voies nasales peut entraîner le ronflement.
  3. Sommeil Interrompu : La congestion peut provoquer des réveils fréquents pendant la nuit, affectant la qualité du sommeil.
  4. Maux de Tête : L’accumulation de pression dans les sinus peut causer des maux de tête.

Les solutions et conseils quand on a le nez bouché
10 solutions et conseils quand on a le nez bouché

10 ASTUCES POUR MIEUX DORMIR LA NUIT AVEC UN NEZ BOUCHÉ

1. RENOUVELEZ L’AIR DANS LA CHAMBRE

  • Vous le savez déjà, aérer quotidiennement son intérieur est essentiel pour limiter la contamination aux virus et aux microbes. C’est encore plus vrai lorsque ces derniers ont élu domicile chez vous.
  • Pour cela, ouvrez en grand les fenêtres de la maison et particulièrement celle de la chambre à coucher, une dizaine 10 minutes le matin et le soir. Le renouvellement de l’air ambiant contribue à lutter contre les infections et les allergies en éliminant les microbes, les poussières et tout autre agent allergisant.
  • De plus, la bonne odeur de frais qui enveloppe les draps favorisera un meilleur sommeil.

Humidifiez votre intérieur pour éviter le nez bouché et passer une bonne nuit
Humidifier votre intérieur si vous avez le nez bouché

2. HUMIDIFIEZ L’AIR

  • Lorsque le taux d’humidité d’une pièce est trop bas, l’air inspiré peut davantage assécher les muqueuses. Résultat : un nez entièrement pris et de surcroît, l’émergence d’une toux qui finit de ruiner le sommeil. C’est pourquoi, l’humidification de la pièce est importante.
  • Pour cela, vous pouvez vous servir d’un humidificateur d’air à brancher une heure avant le coucher. Si vous ne possédez pas cet appareil, il suffit d’apporter dans votre chambre une casserole d’eau fumante. La vapeur dégagée fournira à l’atmosphère toute l’humidité nécessaire.

3. DORMEZ DANS UNE PIÈCE FRAÎCHE

  • Outre de faire le bonheur des microbes qui se développeront à loisir en mode farniente, une pièce surchauffée favorise la dilatation des vaisseaux sanguins et aggravent les symptômes du nez obstrué.
  • La température idéale pour dormir, c’est 19 degrés. En hiver, baissez le chauffage et faites entrer le froid. Emmitouflé(e) sous une bonne couette, profitez au mieux de cet air frais salvateur.

Diffusez des huiles essentielles dans votre chambre si vous avez le nez bouché et passez une bonne nuit
Diffusez des huiles essentielles dans votre chambre si vous avez le nez bouché

4. DIFFUSEZ DES HUILES ESSENTIELLES DANS LA CHAMBRE

  • Maintenant que l’air de votre pièce est sain et rafraichi, venez parachever son potentiel décongestionnant en infusant dans l’atmosphère, des huiles essentielles (HE) d’eucalyptus, d’origan ou de thym.
  • Tournez-vous idéalement vers un diffuseur d’huiles essentielles à chaleur douce.
  • À l’inverse, évitez les bruleurs qui altèrent le précieux concentré tout en dispersant des substances volatiles toxiques.

5. DORMEZ EN POSITION LATÉRALE

Il est rare d’avoir les deux narines complètement bouchées simultanément. Souvent, l’une est moins congestionnée que l’autre. C’est précisément celle-ci qu’il faudra repérer.

Une astuce pour un meilleur repos est de dormir du côté où la narine est la moins obstruée. En position latérale, fluides et mucosités vont s’écouler naturellement dans le conduit proche de l’oreiller (et un peu aussi dans la gorge). Cette technique permettra de dégager davantage la narine supérieure et de réduire la gêne respiratoire.

Nez bouché ?Nettoyez-le avant d'aller vous coucher
Si vous avez le nez bouché, nettoyez-le avant d’aller vous coucher

6. UN BON LAVAGE DE NEZ AVANT DE DORMIR

Le meilleur remède contre l’obstruction nasale réside dans un lavage de nez consciencieux et répété. Effectuer un dernier lavage juste avant le coucher permet de libérer son renifloir de tout ce qui l’embarrasse.

Pour un lavage de nez efficace, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Les pipettes de sérum physiologique: penché(e) au-dessus d’un lavabo, inclinez votre tête sur un côté et videz franchement le contenu dans la narine supérieure. Le liquide s’écoulera dans la seconde narine emportant avec lui le mucus nasal. Procédez de la même manière à droite et à gauche.
  • Effectuez une douche nasale à l’aide d’une bouteille d’irrigation. Il s’agit d’une petite bouteille à embout spécial que l’on trouve en pharmacie. Associée à une solution saline, il s’agira de faire couler dans les narines une grande quantité de liquide de façon continue.
  • Si les précédentes manipulations vous rebutent, optez pour une solution saline hypertonique en spray, vendue en pharmacie. Certaines solutions à base de soufre sont antibactériennes et désinfecteront efficacement les voies nasales.

7. RESPIREZ LES EFFLUVES D’HUILES ESSENTIELLES

Eucalyptus radié, menthe poivrée, cyprès, gingembre ou encore sauge officinale, la liste des huiles essentielles à la rescousse des enrhumés est longue.

Imbibez un morceau d’étoffe d’huile de votre choix et venez respirer profondément les essences à plusieurs reprises. Vous pouvez également placer quelques gouttes sur un mouchoir que vous déposerez près de l’oreiller pour toute la nuit.

Débouchez votre nez en inhalant des huiles essentielles
Inhalez des huiles essentielles si vous avez le nez bouché

8. MASSEZ LA ZONE PULMONAIRE AVEC DES HUILES ESSENTIELLES

Les huiles essentielles sont des concentrés thérapeutiques puissants. Elles regorgent de possibilités lorsqu’il s’agit d’apaiser les symptômes du nez bouché.  Antibactériennes et antiseptiques, plusieurs recettes en synergie existent. Pour une application locale, voici la formule que nous avons sélectionnée pour vous :

Dans un contenant propre et stérile, mélangez à une huile végétale neutre, comme l’huile de noisette, de jojoba ou de Nigelle :

  • 3 gouttes d’HE d’Eucalyptus Radié, aux propriétés expectorantes
  • 3 gouttes d’HE de Ravintsara, pour favoriser le désencombrement nasal
  • 3 gouttes d’HE de Menthe Poivrée, aux vertus décongestionnantes
  • 3 gouttes d’HE de Tea Tree, pour ses hautes propriétés antivirales

Massez la poitrine, le cou ainsi que le haut du dos par des mouvements soutenus pendant plusieurs minutes. Répétez 2 à 3 fois par jour, dont une fois au moment du coucher. L’utilisation ne doit pas excéder 72 heures.

Fabriquer à la maison votre baume respiratoire pour passer une bonne nuit
Fabriquez vous-même un baume peut vous permettre de déboucher votre nez

9. FABRIQUEZ VOTRE BAUME RESPIRATOIRE MAISON POUR DEBOUCHER VOTRE NEZ

Vous vous souvenez certainement de cette publicité dans laquelle une maman masse avec compassion le torse de son enfant enrhumé ? Sachez que vous pouvez fabriquer vous-même votre baume respiratoire home made, de façon naturelle et sans les effets secondaires reprochés à ce fameux médicament.

Pour la composition, vous aurez besoin de :

  • 30 g de beurre de karité bio
  • 15 gouttes d’HE d’Eucalyptus Radié
  • 15 gouttes d’HE de Niaouli
  • 5 gouttes d’HE de Ravintsara

Fouettez énergiquement le beurre de karité pendant quelques minutes puis incorporez les huiles essentielles jusqu’à obtenir un mélange homogène. La synergie de ces composants aux propriétés antiseptiques, antivirales, décongestionnantes et expectorantes faciliteront la respiration durant la nuit.

LIRE AUSSI : L’Accident Vasculaire Cérébral chez l’enfant : un phénomène rare mais réel

10. LES MÉDICAMENTS DÉCONGESTIONNANT

Les traitements médicamenteux vendus en pharmacie peuvent aider à décongestionner un nez obstrué lorsque les symptômes sont peu intenses et sans fièvre. Ils contiennent généralement du paracétamol associé à un vasoconstricteur. Toutefois, ces molécules sont parfois décriées pour leurs effets secondaires et les risques de surdosage.

Si vous préférez les remèdes plus doux, l’homéopathie peut être une bonne alternative. Vous les trouverez sous forme de granules, associant plusieurs composants aux propriétés antivirales comme la Bella Donna, le Gelsemium ou encore le Sabadilla.

Retrouvez toute les Actualités sur la Santé

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page