Santé
A la Une

Le Vitiligo : Les patients vont obtenir le premier traitement autorisé et remboursé par l’Assurance maladie

Ce traitement contre le Vitiligo concerne la lotion Opzelura, élaborée par le laboratoire américain Incyte Bioscience. Destinée à soigner le vitiligo non-segmentaire avec implication du visage. Réservée aux individus adultes et adolescents de plus de 12 ans. Conformément à un décret publié dans le Journal officiel.

Le Vitiligo c’est quoi ?

Le vitiligo représente une maladie auto-immune, une affection cutanée caractérisée par l’apparition de zones blanches sur la peau. Le vitiligo entraîne une détérioration progressive des cellules responsables de la production de pigments dans la peau (les mélanocytes). De forme irrégulière ou ovale, délimitées avec parfois une bordure plus foncée. Les zones dénommées « dépigmentées » se manifestent principalement sur le visage, les pieds, les mains, les articulations et les parties génitales. Il s’agit de parties de la peau ayant perdu leur pigmentation (également désignées sous le terme de « dyschromie »).

Selon la variété de vitiligo, ces zones peuvent être plus ou moins étendues et intenses. Elles varient de la décoloration partielle à l’absence totale de la couleur naturelle de la peau.

L’association française du vitiligo estime qu’environ 1 à 2% de la population mondiale est touchée par cette maladie chronique très visible. Elle est susceptible d’engendrer une « altération importante de la qualité de vie, dans la relation aux autres et à soi-même ». Selon Incyte Biosciences, qui compte 2500 employés, dont 50 en France, plus d’un million de personnes sont touchées par cette pathologie dans le pays.

la crème Opzelura est le premier traitement autorisé en France contre le vitiligo
Le premier traitement contre le Vitiligo avec la crème Opzelura, prise en charge par la CPAM

Un traitement avec prise en charge de l’Assurance maladie

Cette prise en charge de l’Assurance maladie concerne l’emploi de la crème Opzelura, mise au point par le laboratoire américain Incyte Biosciences. Pour le traitement du « vitiligo non-segmentaire avec atteinte faciale chez l’adulte et l’adolescent de plus de 12 ans ». Elle s’inscrit dans le cadre d’un dispositif connu sous le nom d’« accès direct ». Une mesure expérimentale instaurée dans la loi de financement de la sécurité sociale depuis 2022. Elle permet de faciliter l’accès rapide à certains médicaments pour les patients français.

Vitiligo : un premier traitement autorisé disponible en France
Vitiligo : un premier traitement remboursé sous forme de crème

La crème Opzelura est performante, offrant des résultats probants pour un patient sur trois. Elle repigmente la peau du visage des individus affectés par le vitiligo. Elle est à présent autorisée à la vente en pharmacie hospitalière et bénéficie du remboursement par l’Assurance Maladie. Cela s’inscrit dans le cadre du dispositif d’« accès direct », facilitant la mise sur le marché français de médicaments de manière plus rapide.

Un traitement remboursé contre le Vertiligo
Un mannequin souffrant de Vertiligo, maladie de dépigmentation de la peau

Le traitement est déjà utilisé chez les patients américains

Opzelura avait obtenu en avril une autorisation de mise sur le marché valable dans l’ensemble de l’Union européenne. En octobre, la Haute autorité de Santé avait émis un avis favorable pour son remboursement. La société pharmaceutique avait alors sollicité le ministère de la Santé pour obtenir un accès direct, ce qui signifie sans attendre la négociation du prix. Le traitement Opzelura est déjà disponible aux États-Unis, en Allemagne et en Autriche. « Le patient devra se procurer le traitement dans une pharmacie hospitalière » pendant la période d’accès direct, a précisé la porte-parole du fabricant en France, Claire Lhériteau-Calmé, à l’AFP.

Cette Actualité Santé peut vous intéressrer : La vaccination contre le Covid-19 a préservé au moins 1,4 million de vies en Europe

En utilisant la crème deux fois par jour, « le patient verra une repigmentation progressive jusqu’à atteindre près de 75 % après six mois pour la plupart », a-t-elle ajouté. En décembre, un traitement de l’hémophilie B, commercialisé sous le nom de Hemgenix par le laboratoire CSL Behring, avait été la première indication à bénéficier d’une prise en charge en France via l’accès direct.

Lire Les Actualités Santé

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page