Société

Le Stade Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand accueillera à terme 30.000 places

Le stade de fooball Gabriel Montpied va bientôt s’agrandir. Conçu par l’architecte Jacques Kalisz, il a été inauguré en décembre 1995. Le club va pouvoir profiter d’une extension de leur stade. Elle permettra de loger 30000 Lanciers (surnom des supporters du Clermont Foot).

Le stade Gabriel Montpied accueillera 30.000 supporters

La première étape de l’agrandissement du stade de football Gabriel-Montpied a été entreprise le vendredi 26 janvier. Avec la construction d’une tribune de 6 000 sièges avec un investissement de 60 millions d’euros. Le financement a été principalement issu de Clermont Auvergne métropole.

Le Stade de football Gabriel Montpied en plein agrandissement proposera 30.000 places
Le Stade Gabriel Montpied du Clermont Foot, en pleine extension, accueillera à terme 30.000 lanciers

Une première étape du projet de construction

Le vendredi 26 janvier a marqué une étape significative dans la construction de cette extension. En effet, la pose de la première pierre de l’agrandissement du stade Gabriel-Montpied à Clermont-Ferrand a eu lieu. Cela symbolise le début officiel du projet, bien que les travaux soient déjà en cours depuis plusieurs mois sur le site du quartier des Vergnes.

Pour Olivier Bianchi, maire socialiste de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole, cette première phase revêt une importance historique. Elle marque la conclusion d’une longue lutte et d’une mobilisation intense. Selon lui, cet investissement est « absolument indispensable ». Il insiste sur la nécessité de fournir au club les moyens nécessaires pour disposer d’un équipement à la hauteur de ses ambitions. Il déclare : « Le maintien de ce demi-stade n’était pas acceptable. En tant que métropole, nous devons avoir des installations à la mesure de nos aspirations, avec un stade pour notre équipe de football, tout comme pour le rugby. Il était impératif de nous doter d’une infrastructure que possèdent toutes les grandes villes de France. »

Stade Gabriel Montpied : Un vrai stade de 30.000 supporters clermontois
Le Stade Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand bientôt à la dimension de sa ville

Le stade Gabriel Montpied aura 6000 places supplémentaires

Actuellement, le stade peut accueillir 11 200 spectateurs. Avec cette première extension, sa capacité sera portée à 15 000 places. Selon Pierre Ferret, l’architecte en charge du projet, il était essentiel de « s’inspirer des pratiques des stades modernes en France, en Europe, voire dans le monde entier ». La nouvelle tribune comprendra des vestiaires supplémentaires pour les joueurs, 6 000 sièges pour le grand public, des loges, une tribune réservée à la presse, et même un gymnase. « C’est le minimum que nous devons réaliser. Il est crucial que les spectateurs, tout comme les joueurs, se sentent à l’aise dans le stade », affirme l’architecte. Deux autres phases sont prévues pour porter la capacité totale à 30 000 places à la fin du projet.

Stade de Foot Gabriel Montpied à Clermont Ferrand
Le futur Stade Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand avec ses 30.000 places

Le stade Gabriel Montpied n’avait qu’une seule tribune

Le stade Gabriel-Montpied était souvent désigné comme un « demi-stade » en raison de sa seule tribune, ce qui lui a valu, jusqu’à Bordeaux, ville de résidence de l’architecte du projet, le surnom d' »œil borgne ». « Maintenant, avec l’ajout de ces deux nouvelles tribunes, je peux dire que ce ne sera plus le cas », plaisante Pierre Ferret.

La fin des travaux pour la tribune Limagne est prévue pour fin 2025, et il faudra encore plusieurs années avant que le stade ne soit totalement achevé. Avec cette extension, l’architecte espère que « certains diront ‘Ici, c’est Clermont’, tout comme on dit ‘Ici, c’est Paris’. Les gens reconnaîtront le stade lorsqu’ils regarderont les matchs du Clermont Foot à la télévision. » L’objectif de Pierre Ferret est de faire briller le stade tant au niveau local, en Auvergne, qu’à l’échelle internationale.

Clermont Foot : Le stade Gabriel Montpied devait avoir deux tribunes de supporters
Clermont Foot : Le stade Gabriel Montpied devait avoir deux tribunes de supporters dès sa construction

Deux tribunes initialement prévues

La date du 26 janvier 2024 restera dans les annales comme une date historique pour le stade Gabriel Montpied. En effet, elle marque la conclusion d’un feuilleton de plus de 30 ans qui avait suscité de nombreux débats. À l’origine, le projet prévoyait la construction de deux tribunes, mais lors des travaux en 1995, seule une tribune fut érigée.

Malgré plusieurs tentatives, le « grand stade » n’avait jamais vu le jour. « Cela a été un véritable feuilleton, mais aussi un marathon. Heureusement, nous avons été persévérants et nous savions ce que nous voulions : un stade véritable qui pourrait contribuer au développement du club », se réjouit Christine Dulac Rougerie, première adjointe au maire de Clermont-Ferrand. « Je crois en ce stade de 30 000 places. J’espère juste être encore là pour le voir. »

Un investissement global de 58 millions d’euros

Ce projet, comme mentionné précédemment, est le fruit d’une longue lutte. Son accomplissement aujourd’hui est le résultat d’un investissement majeur de 58,3 millions d’euros de la part de Clermont Auvergne Métropole, sur un budget total de 60 millions. Ils ont également bénéficié du soutien financier du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes (3 millions d’euros), du conseil départemental du Puy-de-Dôme (2 millions d’euros) et de l’État (900 000 euros).

Ces Actualités peuvent vous intéresser :

Désormais, il ne reste plus qu’à attendre l’année 2025 pour voir la première phase du projet achevée, en espérant que le Clermont Foot continuera d’évoluer en Ligue 1.

Actualités Nationales et Internationales

Cédric VEDEL

est directeur de publication et un des journalistes de Pointactu. Passionné par l'Asie, né en Auvergne en 1971. Dès son plus jeune âge, il a développé une curiosité débordante pour tout ce qui l'entoure. Il a grandi en rêvant de parcourir le monde et de raconter des histoires qui captiveraient le cœur des gens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page