Football

L’Italie s’est qualifiée à l’Euro 2024 de justesse

L’Italie s’est qualifiée à l’Euro 2024 grâce à un match nul face à l’Ukraine. La Squadra Azzurra, qui avait raté les deux dernières Coupes du monde, empoche son billet pour la phase finale de l’Euro, en Allemagne.

L’Italie s’est qualifiée à l’Euro 2024 et évite le barrage

Actuelle championne d’Europe en titre, l’Italie a dû attendre les derniers moments de la phase de qualifications, le lundi 20 novembre. Un match nul contre l’Ukraine (0-0) lui a permis de se qualifier, lui évitant ainsi le stress d’un barrage potentiellement compliqué.

Un seul point était suffisant pour que l’Italie prenne son ticket

Il manquait un seul point pour que l’Italie se qualifie directement pour l’Euro 2024. Les Ukrainiens, quant à eux, avaient absolument besoin d’une victoire. À la fin du match, l’Italie occupe la deuxième place de son groupe avec 14 points, soit six de moins que l’Angleterre (20 points), qui a été accrochée en Macédoine du Nord (1-1).

« Nous sommes très contents : après toutes les difficultés que nous avons rencontrées, nous aussi, on sera en Allemagne et nous y allons en tant que champions d’Europe en titre pour gagner, pour rapporter quelque chose à la maison. Cela s’est fait dans la souffrance mais ce groupe a montré toute sa force.« 

Gianluigi Donnarumma, gardien de but de l’Italie

L’Italie avait manqué les Coupes du Monde de 2018 en Russie et de 2022 au Qatar, suite à des défaites en barrages face à la Suède et la Macédoine du Nord.

L’Italie s’est qualifiée tardivement

À la différence de l’Italie, les puissances du football européen telles que l’Angleterre, la France, le Portugal et l’Espagne avaient déjà assuré leur qualification depuis un certain temps. Elles se sont ensuite disputées les deux dernières journées afin de décrocher une place de tête de série pour le tirage au sort, programmé le 2 décembre à Hambourg.

Déroulement de la qualification de l’Italie à l’Euro 2024

Lundi soir, à la BayArena de Leverkusen, L’Italie s’est qualifiée pour l’Euro 2024. Les supporters des deux équipes ont animé l’atmosphère, les Italiens ont pris les commandes de la rencontre après un premier quart d’heure équilibré. Une belle occasion ukrainienne de Georgiy Sudakov qui a contraint Donnarumma à effectuer une parade (14e).

Malgré une pression de plus en plus intense sur le but ukrainien, les coéquipiers de Donnarumma n’ont pas réussi à se mettre à l’abri. La frappe puissante de Nicolo Barella (16e) a été repoussée par Trubin, et le gardien a remporté son duel avec Davide Frattesi (29e), double buteur au match aller. Ces occasions manquées ont suscité des inquiétudes dans les tribunes, notamment parmi les supporteurs, ainsi que chez la légende italienne Gianluigi Buffon, désormais chef de délégation de la Nazionale.

À force de ne pas concrétiser sa domination, l’Italie s’est mise en difficulté, illustrée par la parade de Donnarumma devant Mykhaïlo Mudryk (65e).

LIRE AUSSI : Le Borussia Dortmund confronté à une série de blessures avant le match contre le PSG

L’Ukraine dans l’obligation de marquer

Contrainte de marquer, l’Ukraine a exercé une pression accrue au cours des vingt dernières minutes, face à des Italiens multipliant les imprécisions et les pertes de balle. Une dernière tension a parcouru l’échine des Transalpins dans le temps additionnel, lorsque Mudryk s’est effondré dans la surface, mais l’arbitre n’a pas accordé de penalty à l’Ukraine.

Retrouvez toute l’actualité du Foot

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page