Football

PSG-Brest (3-1) : progression assurée, tension passagère et des aspects positifs pour Paris

Après une performance solide, le PSG a atteint les quarts de finale de la Coupe de France. Il a surtout renforcé sa confiance à une semaine du match crucial contre la Real Sociedad. Bien que préoccupé pour Kylian Mbappé, qui a été blessé lors d’une mauvaise intervention.

Luis Enrique, visionnaire : le PSG métamorphosé

Et si Luis Enrique avait eu raison ? Comme promis mi-décembre, le PSG a subi une transformation radicale en février lors des matchs cruciaux. Cette brillante qualification devra être confirmée pour que les prédictions du coach parisien le consacrent comme un visionnaire du football. À une semaine du match crucial en Ligue des champions contre la Real Sociedad, le PSG a réjoui ses supporters en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe de France malgré les difficultés contre Brest en Ligue 1. Cette soirée est cruciale pour Luis Enrique, se rappelant les éliminations précédentes de l’équipe.


Ce mercredi soir, le PSG a toutes les raisons de se réjouir d’atteindre les quarts de finale de la Coupe de France pour la première fois depuis sa dernière victoire en 2021. Cependant, il est essentiel de ne pas négliger l’autocritique. Il est crucial de se rappeler que l’équipe a encore parfois joué avec le feu. Le poteau a évité le pire sur la frappe enveloppée de Satriano (29e), et Donnarumma (30e) a été un sauveur sur la demi-volée de Magnetti (30e). Il est nécessaire de trouver une réponse à ce nouveau relâchement coupable qui a permis à Mounié de réduire l’écart (65e) et de redonner un soupçon de suspense à ce match que le leader de la Ligue 1 a pourtant abordé avec plus d’intensité et de conviction que les précédents.

Mbappé a été sérieusement inquiété

À une semaine de recevoir la Real Sociedad au Parc des Princes. Mbappé doit surtout se réjouir des progrès réalisés, retrouvant ainsi un rythme et des automatismes plus adaptés aux standards européens. Ce match contre Brest a confirmé l’équipe a progressé avec Dembélé et Barcola, formant avec Mbappé un trio d’attaque dynamique. Les trois buts marqués hier ne reflètent pas entièrement l’effort que le PSG a dû déployer pour décrocher la victoire.

Cette Actualité de Foot peut vous intéresser : Mbappé et Haaland : La quête du sommet des statistiques de l’UEFA Champions League

Dembélé à voler le ballon à Locko pour servir Mbappé, qui marque son 33e but dans la compétition, est un exemple éclatant de dépassement de soi (34e). De même, l’efficacité de Danilo à convertir le centre de Dembélé après avoir dribblé Magnetti avec précision (37e) montre leur maîtrise. Ces moments reflètent le potentiel offensif que les trois attaquants auraient pu encore sublimer avec un brin de chance supplémentaire. Le seul instant de peur est survenu à la 70e minute, lorsque Brassier a semblé blesser la cheville de Mbappé. Tout autre joueur en aurait souffert, mais le capitaine des Bleus est exceptionnel. Dans les arrêts de jeu, il a initié une superbe action collective conclue par Ramos (90e+1). Le PSG est de retour, et Mbappé est toujours irrésistible.

Actualités du foot Français et International

Loris Amblard

Passionné par la découverte et l'exploration, Jour aspire à embrasser chaque aube comme une nouvelle opportunité de grandir et d'apprendre. Son désir insatiable de connaissances le pousse à explorer les horizons, tant intellectuels que créatifs.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page