Football

PSG-Newcastle : un ex-arbitre critique le penalty accordé à Kylian Mbappé

Lors du match PSG-Newcastle,mardi soir, le Paris Saint-Germain a acquis un point crucial dans les dernières secondes contre Newcastle (1-1). Lors de la rencontre de la Ligue des champions, les Parisiens ont eu des difficultés à être efficaces face au but adverse. pendant une grande partie du match, mais ont finalement réussi à débloquer la défense britannique grâce à l’attribution d’un penalty par l’arbitre Szymon Marciniak, qui a été ensuite converti avec succès par Kylian Mbappé à la 97e minute. Depuis cet événement, une diversité de réactions a émergé à travers toute l’Europe. Cette polémique engendre une vive controverse de l’autre côté de la Manche. En marge de cette confrontation, Mark Clattenburg, ancien arbitre britannique, a exprimé son point de vue selon lequel la décision de son homologue était dépourvue de justification.

A LIRE AUSSI : Le PSG doit-il se méfier de sa qualification en huitième ?

PSG-Newcastle : le droit de penser que le pénalty n’existait pas

«Newcastle a parfaitement le droit de se sentir volé. Kylian Mbappé n’aurait jamais dû avoir la chance d’égaliser sur penalty dans les huit minutes du temps additionnel. Plus tôt dans la rencontre, on avait vu le ballon frapper Lewis Miley à la cuisse puis rebondir sur un bras légèrement éloigné de son corps. Kwiatkowski (l’arbitre en charge du VAR, ndlr) a décidé de ne pas envoyer Marciniak devant son moniteur pour un examen», a-t-il indiqué avant de poursuivre. «Livramento n’a pas agrandi son corps. Son bras était dans une position naturelle pour le mouvement qu’il effectuait. Il n’a pas eu le temps de réagir à la déviation. Ce penalty va à l’encontre de toutes les directives de l’UEFA et Newcastle en a payé le prix», a-t-il fini par conclure dans les colonnes du Daily Mail.

Retrouvez toute l’actualité du Foot

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page