Natation

Marie Wattel en souffrance toute l’année

Marie Wattel n’a pas obtenu cette année les résultats attendus. Souffrante des douleurs aux épaules et au dos la saison dernière. La vice-championne du monde 2022 du 100 m papillon veut « retrouver un corps sain » et performer aux Jeux Olympiques de Paris.

Marie Wattel sur la route des JO 2024

La nageuse de Marseille, malgré son sacre de championne de France du 100 m nage libre lors des France élite à Rennes, a beaucoup souffert la saison dernière. Même si elle a limité les dégâts avec une sixième place mondiale sur 100 m papillon au Japon, elle a vécu une année très difficile. La nageuse du CN Marseille Marie Wattel veut « retrouver plus de légèreté ».

En mal de plaisir et de sensations la saison dernière, blessée, malgré une 6e place mondiale, la nageuse du CN Marseille Marie Wattel se lance dans la saison olympique avec les idées claires. Et l’envie affirmée de retrouver les sommets.

Marie Wattel se prépare aux Jeux Olympiques de Paris 2024
Marie Wattel se prépare aux Jeux Olympiques de Paris 2024

Marie Wattel ne mâche pas ses mots pour évoquer la saison passée. Au moment de plonger vers une nouvelle année qui doit la guider vers les Jeux olympiques, la native de Lille, qui a grandi à Annecy et s’est installée à Marseille depuis deux ans, dresse un bilan cru. Et affiche ses envies retrouvées. À 26 ans, la championne d’Europe (2020), vice-championne du monde (2022) et détentrice du record de France du 100 m papillon partage le haut de l’affiche au CNM avec Mélanie Hénique. « J’ai vraiment de belles ambitions, envie de nager le plus possible aux Jeux à domicile« , confie celle qui visera la qualification sur 50 m et 100 m nage libre et 100 m papillon.

Marie Wattel aux Jeux Olympique de Rio 2016
Marie Wattel lors des Jeux Olympique de Rio 2016

Deux participations aux JO : Rio-2016 et Tokyo-2021

« J’aimerais bien ne pas attendre juin (date des championnats de France, qualificatifs pour les Jeux) pour nager vite. La saison dernière, malheureusement, j’étais trop loin de mon niveau jusqu’à juin et c’était dur de se projeter. On avait déjà un train de retard énorme, je devais avoir le 70e temps de l’année avant les « France », et on a réussi à limiter la casse en terminant sixième aux Mondiaux. J’ai envie de commencer les compétitions avec un meilleur niveau, dès les prochains mois, construire sur la confiance. Tout ce que je n’ai pas réussi à mettre en place l’année dernière ».

Voir toutes les Actualités du Sport

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page