Coupe du monde 2023RugbySport

Les supporters Irlandais, éliminés pour la demi-finale, revendent leurs billets

Depuis le début de la Coupe du monde de rugby les Irlandais sont partout dans les rues, les stades, pour supporter leur équipe. Ce samedi, au Stade de France, ils les ont de nouveau soutenu jusqu’au coup de sifflet final mais ça n’a pas suffi. Le XV du Trèfle est éliminé du quart de final et les supporters s’en vont et revendent leurs places.

Les Irlandais revendent leurs billets pour les demi-finales
Eliminés, les Irlandais revendent leurs billets pour les demi-finales

A LIRE AUSSI : Sécurité renforcée au Stade de France pour les phases finales

Comment bon nombre de supporters de rugby, et pendant des mois, des milliers d’irlandais s’arrachaient les billets pour le Stade de France, il suffisait pour d’autres d’attendre l’élimination de l’Irlande pour se procurer le précieux billet.

Les supporters irlandais très présents dans les enceintes françaises depuis le début du Mondial, avaient depuis longtemps prévu le coup pour venir soutenir leur équipe. Tous habillés de leur couleur verte, avec un chapeau sur la tête, enflammant le Stade de France à chacun de leur passage. ils pensaient bien continuer cette aventure du côté de Saint-Denis en demi-finale de la coupe du monde. Le seul hic c’est cette petite troupe de bonshommes vêtus en noir et s’est mise sur leur route. L’histoire s’arrêtera donc là, de nouveau avec une demi-finale perdu pour les Irlandais.

A LIRE AUSSI : L’Afrique du Sud renverse l’Angleterre

Les supporters Irlandais : Ce n’est qu’un au revoir !

La demi-finale Argentine-Nouvelle-Zélande n’intéresse plus les supporters Irlandais qui se retrouvent avec de nombreux billets sur les bras. Alors très tôt ce matin, à la billetterie de la Coupe du monde, saturée depuis des mois, des centaines de places sont désormais disponibles. Quelques malins on donc pu prendre le sésame tant convoité depuis des mois !

Toute l’Actualité du Rugby

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page