Volleyball

EARVIN NGAPETH : « ON SERA CHAMPIONS OLYMPIQUES »

Voilà l’état d’esprit positif affiché par Earvin Ngapeth, malgré une deuxième défaite consécutive à l’Euro, face à la Slovénie, en 5 sets. La France est condamné à la 4e place ce samedi. Le réceptionneur-attaquant tient à rappeler que les Tricolores ont été freinés par de nombreux problèmes physiques, et que les Jeux Olympiques de Paris 2024 occupent d’or et déjà leurs esprits.

Earvin Ngapeth l’insaisissable

Earvin Ngapeth sur les terrains, sa classe et sa folie, font des ravages chez l’adversaire depuis des années. Mais également en dehors, où le fantasque tricolore a de nouveau surpris, ce samedi. Alors que l’équipe de France venait d’encaisser une deuxième défaite consécutive à l’Euro, tombant au pied du podium en perdant en 5 sets face à la Slovénie, le réceptionneur-attaquant des Bleus l’a affirmé haut et fort : « On sera champions olympiques ».

Earvin Ngapeth prêt pour les JO de Paris 2024
Earvin Ngapeth dans l’équipe de Volley des JO de Paris 2024

Le volleyeur se projette en effet sur les Jeux de Paris l’an prochain, où la France aura son titre à défendre et une revanche à prendre, après cet Euro où elle a revu les cieux de près. « Ce n’est pas inquiétant pour nous, parce qu’on sait ce qu’il s’est passé, a déclaré Ngapeth dans un entretien accordé à l’AFPOn n’a pas montré notre vrai visage (…) Je suis assez confiant, je suis assez serein. Le plus important pour nous, c’est d’arriver en forme physiquement », a-t-il prédit.

Earvin Ngapeth pourra défendre sa médaille d'or pour les JO de Paris 2024
Earvin Ngapeth pourra défendre sa médaille d’or pour les JO de Paris 2024

Si les Favoris ont les même pépins que nous avons eus, je ne suis pas sûr qu’ils arrivent en demi-finales

Lui-même arrivé blessé à l’Euro, qu’il a joué « à 50% », selon ses propres dires, le numéro 9 de l’équipe de France, a rappelé que les Tricolores étaient loin d’être à leur plein potentiel en Italie : « Si les Italiens, les Polonais (adversaires en finale) ou les Slovènes ont les pépins que nous avons eus, je ne suis pas sûr qu’ils arrivent en demi-finales (…) Quand tu perds (3-0 en demi-finale contre l’Italie, NDLR), tu vois tous les côtés négatifs. A un moment donné, il faut rester lucide et voir ce qui est positif, on a galéré pendant deux mois et on est arrivés en demi-finales », a relativisé le nouveau joueur d’Ankara, en Turquie.

Autant dire qu’on espère que Earvin Ngapeth aura vu juste..

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page