High-tech

Dark Web : Qu’est-ce que c’est et comment y accéder

Le Dark Web suscite de nombreux fantasmes, mais y accéder est en réalité assez simple et peut même être utile. Nous vous expliquons comment procéder et les bonnes pratiques à adopter dans ce Far West numérique.

Différence entre entre le Dark Web et le Deep Web

Il est essentiel de comprendre les trois composantes d’Internet :

  1. Le Clear Web, qui constitue la partie visible d’Internet. C’est ce que nous explorons lors de nos recherches sur Google. Sur le plan technique, le Clear Web désigne le contenu indexé et affiché par les moteurs de recherche. Toutefois, cela ne représente qu’environ 4 % de l’ensemble des données sur Internet.
  2. Le Deep Web, qui englobe les parties d’Internet non indexées par les moteurs de recherche. Il héberge des bases de données privées telles que des dossiers médicaux, des informations fiscales et des données universitaires. Cette composante représente environ 90 % des données d’Internet.
  3. Le Dark Web, qui représente environ 6 % d’Internet. Cet espace est paradoxal : d’un côté, il est utilisé par des trafiquants de drogue, des pirates informatiques et même des tueurs à gages. D’un autre côté, en raison de son anonymat et de sa sécurité, il sert de refuge pour les opposants politiques, les journalistes, les lanceurs d’alerte et même les services de renseignement du monde entier.

Comme vous l’avez compris, la confidentialité et l’anonymat sont des valeurs clés du Dark Web. Il peut être utile pour ceux qui cherchent à protéger leur vie privée. Contrairement aux énormes centres de données de Google, le Dark Web est constitué d’une multitude de serveurs dispersés. Leur stabilité peut varier.

Le Dark Web est utilisé par des trafiquants de drogue, des pirates informatiques et même des tueurs à gages
Dark Web : un internaute commande des armes à feu

C’est Dangereux le Dark Web ?

En réalité, le Dark Web en lui-même n’est pas intrinsèquement dangereux. Il ne consiste qu’en une série de données binaires, tout comme n’importe quel réseau ou programme informatique. Tout comme sur Internet, il est possible de naviguer sur le Dark Web en prenant des précautions simples. Par exemple ne pas cliquer sur des liens envoyés par des inconnus. Ou ne pas partager ses informations de carte de crédit avec des entreprises non vérifiées.

Cependant, il est vrai que le Dark Web peut être comparé à Mos Eisley dans l’univers d’Internet. Il attire des individus peu recommandables qui l’utilisent comme base pour mener diverses opérations illégales. C’est également sur le Dark Web que circulent des milliers d’images pédopornographiques. Générées par intelligence artificielle, ce qui souligne les risques associés à cette partie de la toile.

Aller sur le Dark Web ne vous expose pas nécessairement à devenir la cible de pirates informatiques. En réalité, cela peut même renforcer votre sécurité pour des raisons que nous allons expliquer plus tard. Cependant, si vous ou une entreprise détenant vos informations êtes victimes d’une attaque informatique, c’est sur le Dark Web que les informations volées risquent d’être revendues ou mises à disposition.

Les dangers du Dark Web avec vos données personnelles
Attention à vos données personnelles en navigeant sur le Dark Web

L’exposition de vos données personnelles

Les pirates informatiques mettent régulièrement en vente une variété de données sur le Dark Web. Par exemple, récemment, ChatGPT a été compromis. Ce qui a entraîné le piratage de plus de 100 000 comptes qui ont été mis en vente sur cette partie obscure de la toile. De plus, étant donné le nombre croissant d’attaques contre les entreprises, il n’est pas farfelu de supposer que certaines de vos informations personnelles pourraient se retrouver là-bas. Récemment, une agence de voyage française a été victime d’une importante cyberattaque, exposant ainsi les passeports de ses clients.

Il est important de noter que les groupes de pirates opérant sur Internet recourent souvent au chantage. Ils exigent le versement d’une rançon en échange de la non-divulgation des données volées. Cela a été le cas dans une situation où des pirates ont menacé de diffuser des photos de patients nus pour faire pression sur un hôpital qui refusait de payer la rançon.

En raison de la nature de leur contenu, ces informations ne peuvent être hébergées sur des sites web grand public, car ils seraient rapidement retirés des moteurs de recherche et relégués sur le Dark Web. Ainsi, le Dark Web devient le seul endroit où ces données peuvent être diffusées en toute impunité, exacerbant ainsi les risques liés à cette facette sombre d’Internet.

Dark Web : naviguer avec un VPN et le navigateur TOR
Naviguez sur le Dark Web toujours accompagné d’un VPN et le navigateur TOR

Sécurité : toujours aller sur le Dark Web avec un VPN

La première règle de sécurité avant de tenter d’accéder au Dark Web est d’installer un VPN. Pourquoi ? Parce que la loi peut être implacable, et vous voudrez maximiser vos chances de rester anonyme. Bien qu’il ne soit pas techniquement illégal de visiter cette partie d’Internet, il est impératif de ne pas s’engager dans des activités répréhensibles aux yeux de la loi.

Si vous ne prévoyez que de faire du « tourisme numérique » sur le Dark Web et que ce n’est pas votre intention de vous livrer à des activités illicites, vous pouvez éventuellement vous passer de cette étape.

Il existe de nombreuses options de VPN gratuites disponibles, comme Proton ou Windscribe, mais leur fiabilité peut être sujette à caution. En effet, rien n’est vraiment gratuit, et il a été signalé que 72 % des VPN enfreignent la loi en traquant les utilisateurs sans leur consentement. Il est donc préférable de se tourner vers notre comparatif de VPN payants, qui offrent une meilleure garantie de sécurité.

Le Dark Web et ses liens appelés Onion
Les liens Onion du Dark Web ne sont pas des liens internet classiques mais une combinaison de lettres et de chiffres

Les liens onion du Dark Web

Sur le Dark Web, étant donné sa nature décentralisée, il n’y a pas de robots d’indexation chargés de collecter les informations. Même les adresses des sites sont très différentes de celles auxquelles nous sommes habitués.

Sur le Clear Web, l’accès à un site comme YouTube, par exemple, est simple. Il suffit de saisir l’URL commençant par www. dans la barre d’adresse ou de le rechercher via un moteur de recherche. En revanche, sur le Dark Web, c’est plus complexe. Vous devez connaître l’URL exacte du site, qui se présente sous la forme d’une combinaison étrange de chiffres et de lettres, suivie de l’extension .onion au lieu des traditionnelles .com ou .fr. Les liens onion sont spécifiques au Dark Web et ne peuvent être utilisés qu’avec le navigateur Tor, dont nous discuterons prochainement.

Naviguer sur le Dark Web avec le navigateur TOR
Le navigateur TOR est essentiel afin de naviguer sur le Dark Web

Le navigateur Tor est ton ami sur le Dark Web

La deuxième règle de sécurité est de ne jamais utiliser votre navigateur par défaut pour rechercher des informations sur le Dark Web. De toute façon, celui-ci ne serait pas en mesure de charger les liens onion des sites. Heureusement, il existe un navigateur spécialement conçu à cet effet.

Tor est l’abréviation de « The Onion Router ». C’est un logiciel libre et gratuit qui permet de communiquer de manière anonyme. Il achemine le trafic Internet à travers un réseau superposé gratuit, mondial et bénévole. Il est composé de plus de sept mille relais.

Pour accéder au Dark Web sur Windows, Mac, Linux ou Android, vous devrez télécharger le navigateur Tor à partir de ce lien. Suivez les étapes sans crainte, car l’installateur ne tentera à aucun moment d’installer des logiciels malveillants ou des antivirus intrusifs, ce qui est le cas de nombreux programmes gratuits.

Dans cette vidéo, on vous explique comment accéder facilement au Dark Web

Le navigateur Tor essentiel pour naviguer de façon anonyme sur le Dark Web

Tor est l’abréviation de « The Onion Router ». C’est un logiciel libre et gratuit qui permet de naviguer de manière anonyme sur Internet. Il achemine le trafic Internet à travers un réseau superposé gratuit, mondial et bénévole, composé de plus de sept mille relais. En conséquence, il empêche les sites web de vous suivre et garantit un certain niveau d’anonymat. Bien sûr, cette navigation peut être un peu plus lente en raison du routage à travers ce réseau. Par conséquent, il n’est pas recommandé d’utiliser Tor comme navigateur par défaut dans votre utilisation quotidienne. Sauf si vous ne teniez particulièrement à votre vie privée en ligne.

Cette Actualité High-Tech peut vous intéresser : La Nasa présente le X-59 : Un Avion Supersonic Silencieux

Tor est particulièrement convivial pour les utilisateurs habitués à Firefox, car il est basé sur ce navigateur et régulièrement mis à jour avec la dernière version de Firefox. Cependant, quelques différences existent :

  • Tor chiffre vos données de navigation.
  • Tor supprime automatiquement votre historique après chaque session.
  • Tor offre de nombreuses options pour la manière dont il se connecte à Internet.

Dernières Actualités High-Tech

K.Dumas

La Journaliste Intrépide du Microcosme Médiatique Une journaliste aux talents surréalistes, est née dans une grande ville où les scoops tombaient comme la pluie. Dès son plus jeune âge, Karine avait un don pour découvrir des histoires incroyables dans les endroits les plus inattendus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page