Voyage

Le Vietnam : découvrir ses trésors cachés

Le Vietnam offre une diversité naturelle remarquable. Des plages de la mer de Chine aux pitons rocheux de la Baie d’Halong. Visite des rizières et vergers luxuriants du delta du Mékong.

Rencontre avec le Nord du Vietnam

Hanoi frappe d’abord par son flot incessant de motos, scooters, vespas, vélos transportant hommes, femmes, enfants et nourrissons. Une marée si dense qu’elle devient enivrante. Les enseignes colorées, les échoppes dans les ruelles. Des rues et avenues offrant aussi bien un empilement de fruits que de téléphones portables. Des poulets, cochons, avec des effluves de canard laqué et d’encens, ainsi que des parfums de fleurs de frangipanier.

Voyage et découverte du Vietnam
Baie d’Along terrestre

Sous les goyaviers, de petites tables et tabourets de plastique rouge ou rose débordent sur les ruelles lors de l’heure du pho, une soupe de nouilles et lamelles de bœuf. Sur les trottoirs encombrés, les piétons zigzaguent entre les cuisines de rue et les étals des herboristes. Après le premier étonnement, la métropole à l’âme villageoise séduit rapidement. Une séance de tai chi face au lac, un café glacé au Pho Co, une galerie d’art contemporai. Un cocktail au Metropole, et il est déjà temps de quitter la ville !

Nous nous dirigeons vers la région de Ha Giang, proche de la frontière chinoise. La route serpente à travers les montagnes, offrant des paysages de rizières à perte de vue, séparées par un réseau de digues de terre. Une mosaïque de verts, bruns et argent, découpée en milliers de carrés, rectangles et trapèzes.

Découverte du Viétnam : le Marché de Dong Van
Les commerçants vietnamiens du marché de Dong Van

Les commerçants du dimanche

Les toits de chaume, sont nichés sur les pentes des collines ou dans les vallées. Nous suivons une route sinueuse jusqu’à Dong Van, une petite ville au cœur des montagnes calcaires, à 1000 mètres d’altitude. Nous nous promenons le long des rizières, à travers les plantations de thé et les forêts de bambous.

Au marché du dimanche, on vend poules, canards, porcelets, pousses de bambou, piments rouges, alcool de riz, gadgets chinois et paniers tressés. Les rues fourmillent de monde, les paysans venant à pied de leurs villages de toute la région.

La foule se presse face aux étals, les femmes vêtues de tuniques portent leurs marchandises dans des paniers d’osier accrochés à leur dos. Des barbiers officient sous de grands parapluies pour protéger leurs clients du soleil. À Sapa, une station d’altitude construite en 1922 par les Français cherchant à échapper à la chaleur moite des plaines, le paysage rappelle les anciennes aquarelles chinoises.

La ville est perchée sur le bord d’un haut plateau, entourée de pitons rocheux enveloppés de brumes, avec des rizières en escaliers sur les collines avoisinantes. De Sapa, le voyage continue vers Hanoi en train de nuit, avec une ambiance des années 30. Des cabines en bois laqué et des serveuses du wagon-restaurant portant des tuniques de soie fendues.

Au petit matin, arrivée à Hanoi et direction l’est pour une croisière privée dans la Baie d’Halong. Deux jours hors du temps à bord d’une jonque de bois traditionnelle. Des baignades, déjeuners de fruits de mer et exploration des grottes de Hang Doi en radeau de bambou. Au deuxième jour, le lever du soleil offre une vue inoubliable sur les îles surgissant à la verticale de la mer indigo, une expérience unique.

Découvrir le vieux quartier de Hanoï
Le vieux quartier de Hanoï avec ses rue étroites

Le centre ville du Vietnam

Hue séduit immédiatement avec son charme tranquille, un contraste frappant avec l’effervescence d’Hanoi. La ville présente de grandes artères et une multitude de petites ruelles, des lacs, des ponts, des douves et canaux. Les maisons coloniales aux façades jaunes côtoient des maisons de bois, des jardins fleuris et des autels aux ancêtres devant chaque entrée. À la tombée de la nuit, des objets votifs brûlent dans la rue devant chaque maison, accompagnés d’encens éclairant les autels de bougies.

Au lever du soleil, la pagode Thien Mu émerge de la brume le long de la rivière des Parfums, spectacle émerveillant. Le marché animé de Dong Ba sur les berges de la rivière s’anime. Le marché aux poissons près du quai où les bateaux déchargent leur pêche quotidienne. Plus loin, des pyramides de fruits du dragon, des paniers de piments verts et de citronnelle fraîche, et sous les halles du marché couvert, une profusion de marchandises, des textiles aux sacs de cinquante kilos de pâtes de riz.

Une excursion en vélo au Vietnam est obligatoire. Elle nous conduit aux tombeaux des empereurs, traversant des maisons de bois, de vastes jardins, des rizières et des pagodes. Les mausolées des souverains, disséminés dans des forêts de pins et de frangipaniers, se découvrent dans de grands parcs aux étangs fleuris de nénuphars. La splendeur de l’ancienne Citadelle est à explorer en fin d’après-midi jusqu’au coucher du soleil. Malgré les ravages subis pendant la guerre, la Cité interdite, réservée à la famille impériale, révèle le talent architectural des empereurs Nguyen à travers les vestiges des palais, résidences des reines-mères, et les temples dédiés à la mémoire des souverains.

Hoi An une des plus belles villes du Vietnam
Vue nocturne de la belle ville de Hoi An

Flâner à Hoi An

De pagode en maison chinoise, et de maison chinoise en pont japonais, c’est une expérience douce et pleine de charme. Les maisons à colonnades, les toits triangulaires, les volets verts ou bleus, et les idéogrammes peints sur les façades des temples témoignent des influences chinoises, japonaises et françaises qui se mêlent et se juxtaposent dans cette ville chargée d’histoire. Les bambous adossés aux murs des maisons ocres jaunes et rouges ajoutent à l’atmosphère pittoresque, où les déplacements se font encore à vélo.

À Tra Qe, un village voisin, Mr Tuan, un horticulteur renommé, fait découvrir son potager réputé pour ses herbes aromatiques. La visite se conclut par un cours de cuisine où nous préparons des ban xeo, crêpes farcies de porc haché, de crevettes et de pousses de soja. Après avoir dégusté ces ban xeo, nous savourons une spécialité locale, le tam huu, signifiant « les trois amis intimes » : un morceau de porc et une crevette entourés d’une feuille de menthe, un régal aussi raffiné à l’œil qu’au palais. Le festin se poursuit avec d’autres mets savoureux, accompagnés de thé vert parfumé, servi dans de petites tasses.

De retour à vélo, les enfants en uniforme vert sortant de l’école nous saluent en quelques mots d’anglais appris de leurs grands frères. À quelques kilomètres de la ville, la plage presque déserte offre une tranquillité apaisante. En regardant le jour décliner sur la mer de Chine, nous savourons un verre. De retour à Hoi An, la ville s’illumine de lanternes de papier colorées suspendues aux arbres et aux balcons, créant une atmosphère féerique.

Direction le Sud avec Saigon

Saigon offre une saveur de liberté, attirant des individus de tout le Vietnam, venant poursuivre leurs rêves de réussite. Ces dernières années, Saigon a également vu le retour des Viet Kieu, les Vietnamiens d’Outre-Mer, enfants des boat people, contribuant au développement du pays. En tant que ville d’affaires, Saigon est à l’avant-garde de la croissance économique nationale faite de dynamisme et d’effervescence. Dans cette métropole en pleine expansion, tout semble possible.

Saigon et les traces de la présence française

À Saigon, les traces de la présence française sont visibles à travers des monuments emblématiques. Citons l’Hôtel de Ville, une façade à beffroi étonnante sous ces latitudes. La Poste dont la charpente a été conçue par Eiffel. Le marché central, l’hôtel Continental, et la Cathédrale aux clochers carrés et aux briques rouges. Le quartier chinois de Cholon est une fourmilière animée où l’on peut déguster un pho sur les étals du marché Binh Tay. Une journée mémorable se dessine avec la sérénité ressentie dans la Mosquée indienne, située derrière l’hôtel Caravelle. Construite au début du XXe siècle et toujours fréquentée par la communauté indienne de la ville.

Une journée d'exception au Delta du Mélonk
Découvrir le Deltat du Mékong lors d’une excursion

Le Delta du Mékong

Ce voyage au Vietnam se poursuit vers le delta du Mékong, souvent surnommé le « grenier à riz » et la région la plus densément peuplée du pays. Le Mékong, souvent appelé le « Dragon aux neuf queues », serpente à travers un réseau complexe de canaux et d’arroyos, bordés de palétuviers et de palmiers d’eau. Il est fascinant de découvrir que ce labyrinthe aquatique couvre près de 40 000 kilomètres carrés. Les eaux fertiles du Mékong nourrissent les champs et les rizières, créant une nature luxuriante et des rizières étincelantes. Les grands vergers abondent en cocotiers, cannes à sucre et pamplemoussiers.

Les animations ne manquent pas

Naviguant à travers ce paysage, nous croisons des embarcations, des bateaux-bus transportant des écoliers en uniforme aux bateaux-marchés et même une station-essence flottante. Des péniches, sampans et barques de bambou animent les eaux du fleuve, témoignant de la vie foisonnante qui l’habite. En soirée, nous rejoignons Tra On, traversant le fleuve en bac pour accéder à la maison de nos hôtes sur un îlot du Mékong. À notre arrivée, dans l’obscurité de la nuit, la lueur de la lune dévoile une belle maison de bois.

VOIR AUSSI : Le Cambodge : Découvrez ses trésors culturels et naturels

Une journée d’exception au Vietnam

À Hanoi, commencez la journée avec du tai chi au bord du lac Hoa Khiem et terminez-la en faisant du pédalo sur le lac de l’Ouest. Explorez la vie paysanne au marché Kim Lien et savourez un pho bo délicieux dans la rue. À Dang Van, promenez-vous le long des rizières en terrasses. Visitez une école flottante sur la Baie d’Halong.

À Hoi An, déambulez à la nuit tombée lorsque la ville s’illumine de lampions. Profitez d’une balade relaxante sur la plage à Nha Trang. Parcourez les traces françaises à Saigon, de la rue Catinat au Square de la Commune de Paris jusqu’à l’hôtel Majestic. Improvisez une partie de Da Cau dans la rue et détendez-vous dans un hamac en sirotant un thé glacé. Le Vietnam vous réserve bien des surprises..

Découvir et Voyager à travers de nombreux Pays

Laurent Solesse

Je traite toute l’actualité dans le domaine du sport. Mon travail peut prendre plusieurs formes : consultant sportif, rédacteur ou encore animateur d’une émission sportive. Je suis chargé d’informer le grand public des dernières informations dans ce domaine (compétitions, interviews, reportages, etc.).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page